Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Réflexions sur le nasdaq et les élites et notre responsabilité individuelle

Audience de l'article : 1968 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
Ok pour le QQQ, j'ai bien compris, tout comme pour le USD. Et à l'inverse il faut fuire l'immobilier, l'or, la France, l'EUR lol

Vous insistez bien sur ces "notions" de base dans vos vidéos, c'est même presque partie intégrante de votre ADN lol et du coup je crois pas qu'il soit nécessaire d'insister encore là-dessus dans vos formations, c'est un avis personnel, même si vous écouter parler est agréable. 

Et désolée d'insister, mais si j'ai bien compris le USD et le QQQ vont alimenter l'animal? Si le QQQ est ce qui va créer le plus de valeur à horizon 10 ans mais que je donne en meme temps le baton pour me faire battre, pas sure que ce soit la bonne stratégie. Pouvez-vous m'éclairer de vos lumières sur cette zone d'ombre (oula je vais faire de la poesie lol)? Merci



Pour répondre à cette question, le QQQ et le bâton sont deux choses différentes. C'est très important de comprendre que le fondement de la vie sur terre repose sur une règle que personne ne peut violer. La souveraineté totale de l'être humain sur son aura. Cela signifie que personne ne peut donner quoique ce soit à un tiers qui se transforme en bâton... à moins de le désirer sur un plan inconscient... voire conscient pour certains humains !

Encore une fois, la paire sadique/maso ne peut pas fonctionner chacun de son côté. Le maso donne obligatoirement au sadique le droit de se faire frapper.

Rien n'est mal. Rien n'est bon sur cette planète. Ce sont juste une même chose polarisée en 2 facettes. Le QQQ est un indice d'actions américaines concentrées sur un secteur. C'est un outil pour gérer son patrimoine.

Si vous avez peur de nourrir le bâton des élites... c'est une question qui en cache d'autres. On nourrit le marxisme en votant et en payant des impôts, pas en achetant un indice boursier. Pas en gérant son argent avec profit.

Et ensuite, il est en permanence possible de s'organiser dans sa vie perso pour éviter les coups de bâtons. Encore une fois, les gens qui prennent les coups LE VEULENT dans le cadre de leur expérience de vie dont la majeure partie est inconsciente pour eux, parce qu'ils sont paresseux et préfèrent regarder un bon film plutôt que de découvrir ce qu'ils ressentent vraiment. La prise de tête en France est dévalorisée socialement très fortement...

Quand quelqu'un ne veut pas prendre de coups et veut absolument vivre en France dans un pays où il pleut donc des coups sans fin... du point de vue de cet individu, il n'existe pas de solutions et le monde est dégueu et bla bla bla, il peut jouer le rôle de victime. Du point de vue de la personne qui n'est pas là pour expérimenter le masochisme dans sa vie, on monte dans un avion et on se casse dans un pays qui permet encore de vivre tranquillement en sécurité de manière à peu près juste.

La vie est fascinante car c'est le choix permanent et la responsabilité que nous fuyons tous. Il suffit parfois de se décaler grâce à l'opinion d'un tiers pour piger ses erreurs. Mais quand les problématiques sont lourdes, on passe par des étapes d'aveuglement où on en prend plein la gueule avant de piger...


Charles

.
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire Thierry Seguin samedi, 11 avril 2020 06:11 Posté par Thierry Seguin

    +1 sur la Securite Institutionnelle.
    Est-ce que les diverses formes de reactions au Coronavirus de la part des gouvernements de la planete confirment ou ont un impact sur ta liste? 

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper samedi, 11 avril 2020 00:22 Posté par Charles DEREEPER

    La sécurité physique est loin d'être le seul critère d'un choix de pays. la sécurité institutionnelle est en train de devenir capital. ca veut dire. loi, business, tax, immigration, statut. le salvador... meme dans une zone de riches, j'y mets pas un doigt. a moins d'etre de passage pour juste qq années...

  • Lien vers le commentaire Bertrand Evequoz vendredi, 10 avril 2020 23:45 Posté par Bertrand Evequoz

    Tu peux vivre dans tous les pays du monde. Il faut juste vivre dans les bonnes zônes de ton pays. Dans chaques pays il y a des innégalités de plus en plus grande, donc si t'es riche il faut vivre avec les riches même dans un pays pauvre.
    J'ai vécu 7 ans au Salvador * C'est un pays dangereux""Il y a des bandes organisées"" Il faut pas prendre les transports publique" C'est un peu comme le coronavirus c'est juste pour faire peur. Dans les zônes riche tu vis comme à Miami, avrc un tarif 10x inférieur. Oubliez la peur et prenez l'avion quand il y en aura de nouveau. 

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper vendredi, 10 avril 2020 20:03 Posté par Charles DEREEPER

    la taille de la liste n'est pas la question. Le choix cest de choisir ou non un pays qui offre la tranquilité. c'est le sujet de l'article. J'ai fait ce choix en 2017. cela m'a couté. J'ai perdu mon meilleur pote dans le transfert. mais j'ai quand meme choisi la liberté et la tranquilité. j'aurais pu rester en thailande et pleurer sur mon sort... tout en pinant des petites... le choix et la responsabilité. l'arbitrage des priorités. c'est une question fascinante

  • Lien vers le commentaire Fabrice vendredi, 10 avril 2020 19:10 Posté par fabulousfab

    Salut Charles,

    Monter dans un avion ok mais tu ne peux pas nier que la liste des pays où on peut encore vivre tranquillement en sécurité s'est sacrément réduite ces dernières années. Tu l'as toi même expérimenté avec le Costa Rica et la Thailande