Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Mind the Gap!!!

Audience de l'article : 3159 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

 

 

 

Ceux qui ont eu l’occasion de visiter Londres connaissent bien cet insigne devenu un icône de la ville. Pour les autres, cet insigne nous prévient de faire attention à l’espace entre les trains et le quai, qui, il est vrai, est parfois assez dangereux.

Cette parenthèse faite, je reviens à ce qui nous intéresse, à savoir l’analyse. Les gaps, en analyse graphique sont des sauts de niveau de prix, par exemple une ouverture au-dessus (au-dessous) du plus haut (bas) de la séance précédente sans que le prix ne revienne dans les valeurs précédentes.

De fait d’une longue interruption de l’activité des bourses, les week-ends sont particulièrement propices aux gaps. En particulier sur les indices US, qui ouvrent à 15h30 heure française.

Examinons quelques graphiques, à l’aide du Hilbert Sine Wave, et nous comprendrons pourquoi cet avertissement.

Dow Jones :

Le Dow Jones nous a donné un signal de fin de tendance le 20/03/2012, il a ensuite effectué un cycle pour tester ses plus hauts, dans un range très étroit, suite à l’échec du franchissement du sommet un retracement de 4.50% a eu lieu, pour trouver un support cyclique le 11/04/2012. Si l’on se réfère à la théorie de l’analyse modale, ce support est le meilleur candidat pour être brisé et démarrer une nouvelle tendance baissière. Une ouverture Lundi en dessous de ce support serait fatale à la continuation du mouvement haussier.

 

DAX :

Le DAX, qui fait partie des indices que je considère forts, nous a donné un signal de pullback le 30/03/2012, il est parti en hausse pour chercher son signal de fin de tendance, mais a été interrompu aussitôt pour casser son support de pullback. Ayant échoué de récupérer son niveau de pullback devenu résistance, il est désormais en tendance baissière.

S&P500 :

Le S&P500 est dans une situation étrangement similaire au DAX il y a quelques semaines. Il a l’air bien déterminé à tester ce pullback à 1357.

 

La situation est-elle désespérée pour les bulls ?

A très court terme :

Le verdict ne devrait pas tarder à se faire connaître, nous aurons lundi quelques événements qui vont nous permettre de nous donner des indices sur la direction future :

-       Résultat d’entreprises dont Citigroup. Les analystes ont déjà revu à la baisse les prévisions de résultats, de bonnes surprises sont donc possible. Mais les mauvaises surprises seront sévèrement sanctionnées.

-       Premier jour des FOATs (Futures sur les obligations du trésor français). Il suffit de taper OAT Eurex dans google pour voir que celles-ci font débat, on peut même dire qu’elles font peur. Si la ruée sur les shorts FOATs, pardon, les protections de portefeuille, n’a pas lieu, cela pourrait apporter un certain soulagement.

A moyen terme :

Si la situation se dégradait rapidement, la BCE pourrait intervenir le temps que la France se dote d’un nouvel appareil exécutif et législatif, pour que l’Europe puisse prendre des décisions. Toujours dans le même esprit de gagner du temps.

Quoiqu’il en soit s’il y a un rebond, ce sera un simple test des plus hauts pour le S&P. Seuls les plus téméraires, avec une gestion de stops très serrés tenterons des achats avec des objectifs très limités.

 


 

Vous voulez faire vous-même ce genre d'analyses et bien d'autres avec un outil simple, et convivial ? Ultimate Chartist sortira bientôt d'un cercle de privilégiés et sera disponible dans sa première version publique. Rendez-vous sur www.ultimatechartist.com a partir du mois de Mai

 

Poster un commentaire