Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

Les certitudes en bourse resteront toujours un point faible

Audience de l'article : 2884 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Culture boursière
12-little-mistakes

 

Juste de quoi rééquilibrer la balance de nos certitudes, en aucun cas ce message ne doit être considéré comme une prévision, par contre, vous démontrer que par moment une fois que le marché devient irrationnel ses écarts peuvent devenir gargantuesques

 

Voici un tableau de chartoftheday mis à jour dont je vous parle de temps à autres dans mes lettres.

À force de crier aux loups avec de nombreux graphiques « contrarians » qui nous indiquent un optimisme exacerbe sur plusieurs indicateurs, le court terme ne doit en aucune façon occulter le LT. Oui, je continue à croire que nous allons subir un retrait d’importance entre 10 et 15 % une fois que nous allons arriver à proximité de la zone 1525/30 points sur le SP500

35

 

Mais, d’un autre côté nous devons tenir compte qu’avec les plans de soutiens des BC nous sommes bien dans la quatrième dimension, dans l’inconnu. Qui peut vraiment avec certitude affirmer que nous allons subir un Krach d’anthologie ?

 

En réalité personne. La situation est tellement hors-norme que n’importe quelle théorie est plausible, par exemple au regard de l’histoire une hausse ininterrompue sur plusieurs années dans laquelle oui, nous subirons des corrections du type 15 %, mais ensuite ?

 

Ci-dessous, vous pouvez découvrir la moyenne des marchés haussiers (Average) entre 1900 et 2010. Ensuite, en  abscisses et en  ordonnées vous pointerez l’endroit précis ou  nous situons actuellement (You are here) par rapport à mars 2009.

 

 

 

En bourse comme toujours les investisseurs sont remplis de convictions et de certitudes pourtant, sur le long terme il est évident que les suiveurs de tendances (Trend ‘s Following) surtout dans les moments présents arriveront à faire mieux que la majorité.

 

Parier ou anticiper l’évolution du  marché est rarement rentable pourtant, je suis le premier à le faire comme beaucoup d’entre vous, je présume.

Un truc que j’ai saisi au fil des années est que dans ces périodes ou tous partent en vrille dans leurs prédictions les Bear(s) comme les Bull (s)  un  des moyens de gagner est penser diversification bien entendu, mais surtout de rééquilibrer votre portefeuille et pour l’instant l’actif à renforcer est selon moi l’or.


 
Et pour clôturer ce billet une ultime conclusion, en bourse, rien n’est jamais gratuit, et l’impensable fera toujours partie du paysage

Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire domk vendredi, 25 janvier 2013 12:59 Posté par domk

    SLT A TOUS
     Avec  les banques centrales TOUT EST  POSSIBLE  on va monter mis ou ????