Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

le retour de la Peur: investir sur le VIX

Audience de l'article : 1219 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

 

Le VIX (Chicago Board Options Exchange Volatility Index) est souvent appelé l’indice de la peur, le fameux "investor fear gauge". Concrètement, il mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500 (cela revient à se prémunir d'une baisse de l'indice S & P 500). Début juillet, trois brokers lancent un nouvel ETF qui réplique le VIX: le S&P 500 VIX Short-Term Futures Total Return. De quoi jouer la variation de la volatilité par le biais de ce véhicule, en cette période d'incertitude...

 

Une situation inédite

 

En ces temps de crispation et d’incertitude sur la reprise de l'économie mondiale, voilà que le curseur s’agite à nouveau: le 29 Juin, l'indice dépassait les 34 $ en clôture, soit une hausse de 17,69% en fin de séance. Il est généralement admis qu’un niveau situé au-dessus de 30 indique un sentiment de perception d’un risque, mêlé d'une peur farouche pour investir sur les marchés Action (Source Graph en Weekly: TheStreet). 

 

Le cours moyen du VIX a été en moyenne de 20,35 au cours des 20 dernières années (Source Graph : Stockcharts). Pour autant, nous sommes encore loin des niveaux du mois d'octobre 2008 ou le VIX flirtait avec les 90 ou encore du plus haut historique atteint le 19 octobre 1987 à 150,19 (enregistré à l'époque par l'ancêtre du VIX, le CBOE S&P 100 Volatility Index).

 

Selon la société d’investissement Bespoke Investment Group, qui a récemment fait une étude sur le lien entre le VIX et le S&P 500, la baisse du VIX de près de 50% entre le 21 Mai et le 21 juin montre un signe baissier majeur pour le S&P 500.Par ailleurs, les statistiques montrent que depuis 1986, le VIX a chuté de 35 % seulement une douzaine de fois.

 

 

La tendance à Court Terme

 

D'après une note chartiste de Goldman Sachs du 25 Juin :

 

-Les plus bas niveaux du VIX atteints le 21 Juin ont été touché malgré la convergence de la MM 200 et tend à retracer le rallye du plus bas du mois d’avril

 

-Par la suite, la configuration devrait prendre la forme d'une correction en ‘ABC’.

 

-Ensemble, ces deux éléments montrent une attractivité au niveau du couple risque / récompense (risk / reward) et tend à apporter un nouveau rebond de la volatilité

 

Source: The Charts That Matter - FX Sales Strats - Friday 25th June 2010

 

Une approche psychologique

 

Le VIX apporte aux investisseurs un résumé des fluctuations des prix historiques et tend à évoluer au même rythme que les actions plutôt que de faire de la prévision sur une direction, selon BirinyiAssociates. Cela doit amener chaque investisseur à agir avec une psychologie appropriée. Pour cela, il faut avant tout contrôler ses émotions.

 

Poster un commentaire