Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

L'élection présidentielle US : impact et opportunités pour nos portefeuilles...

Audience de l'article : 3514 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances

A un peu plus d'une semaine de l'élection présidentielle américaine, il est plus qu'utile de se demander quelles conséquences potentielles ces élections pourront avoir sur la santé de nos portefeuilles.
Je n'en attends pas d'impacts particuliers sur le long terme, la politique économique américaine ne devrait pas être bouleversée que ce soit Hillary Clinton ou Donald Trump qui remporte l'élection : Comme dans toutes les démocraties occidentales, la marge de manoeuvre du président américain n'est pas si grande, il doit composer avec le Congrès, le Sénat, les responsables de son parti, la FED, les nombreux technocrates et lobbies qui gravitent autour de lui.
A court terme par contre, comme pour le Brexit anglais, c'est une toute autre histoire.

Les décideurs et institutionnels économiques et l'immense majorité des opérateurs de Wall Street sont acquis à la cause d'Hillary Clinton, et ont déjà anticipé très largement sa victoire.

Les données des marchés prédictifs donnent actuellement plus de 85% de chance à Hillary Clinton d'être élue :

predictwise

Et les sondages lui sont également favorables, avec une avance d'environ 4% actuellement dans la moyenne des derniers sondages.

Alors faut-il parier sur une victoire d'Hillary Clinton et engager des trades haussiers la veille de l'élection ?

Je ne suis pas de cet avis, pour plusieurs raisons :

- La situation actuelle présente des ressemblances certaines avec le cas du Brexit :

Le signal des marchés prédictifs est biaisé par le désir des opérateurs de voir Hillary Clinton gagner. Pour le Brexit, ces mêmes marchés donnaient 80% de chances de victoire au "remain", à cause de ce même biais cognitif !
L'écart se réduit dans les derniers sondages (1%d'écart seulement dans le dernier sondage ABC), et l'affaire des mails / wikileaks qui refait surface depuis vendredi peut accélérer cette tendance. Par ailleurs, la fiabilité des sondages aux USA est moins grande qu'en Europe, du fait de pratiques de sondages moins homogènes et moins standardisées, et d'une élection plus complexe avec un mode de désignation indirect du président.

Il est possible enfin que le vote en faveur de Trump soit sous déclaré dans les sondages, comme il l'était pour le FN en France il y a quelques années, parce que ce candidat est présenté massivement comme le "bad guy" par la presse et les médias "mainstream", certains sondés peuvent du coup ne pas oser afficher leur préférence à cause de la pression exercée par ces médias.

- Si on part du principe (à mon avis vrai) que les opérateurs de Wall Street ont déjà fortement anticipé la victoire de Clinton (parce qu'ils la souhaitent), si elle est effectivement élue le jour J, il ne se passera pas grand chose, juste une petite hausse d'1 ou 2% et votre pari ne rapportera pas grand chose.

- Au contraire, en cas de victoire de Donald Trump, on peut s'attendre à une réaction de panique irrationnelle de la part de ces mêmes opérateurs, comme pour le Brexit, et à une violente baisse à -5% ou plus.


Alors que faire ? Je vois deux options possibles pour ma part, avant et après l'élection.

Avant l'élection, on peut éventuellement prendre quelques petites positions baissières à titre spéculatif sur les indices US, mais aussi européens (nos gérants et financiers institutionnels encore plus "bien-pensants" et conformistes que ceux des USA seraient très choqués par une victoire de Trump !). Je ne dis évidemment pas que Trump est le favori de l'élection aujourd'hui, simplement que ses chances de victoire sont actuellement sous-évaluées par le marché (je les évalue pour ma part à un niveau de probabilité de 30 et 40%).
Si Clinton gagne vous ne perdrez sans doute qu'assez peu d'argent sur ce pari "raté" vu que sa victoire est déjà considérée comme acquise, si Trump gagne, vous gagnerez par contre beaucoup !
Je tenterai le pari en début de semaine prochaine seulement si les indicateurs de sentiment de marché (et notamment l'EPCR5j) me donnent le feu vert pour cela.

Après l'élection, si Clinton gagne, il n'y aura pas grand chose à faire sur le court terme. Par contre si Trump gagne, profitez du mini-krach et du pic de volatilité qui pourrait alors avoir lieu pour acheter des valeurs en solde !

Comme pour le brexit ce ne serait qu'une réaction épidermique de court terme...N'oubliez pas que l'indice Footsie a gagné 15% depuis le Brexit !

Je suivrai en tout cas attentivement ces élections, avant et après, pour tirer profit, avec mes abonnés, des éventuelles opportunités et soldes sur des valeurs intéressantes qui se présenteraient pour mon portefeuille PEA (qui gagne actuellement un peu plus de 20% depuis le début de l'année sans avoir besoin d'élections pour cela).

Bons investissements et bons trades à toutes et à tous !

 

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire Colas lundi, 31 octobre 2016 09:10 Posté par colas009

    Merci Antoine Capitan !

  • Lien vers le commentaire Antoine Capitan lundi, 31 octobre 2016 07:41 Posté par antoine capitan

    @Colas
    si Trump "brexite" le dollar devrait baisser et logiquement le Gold devrait monter, en tout cas libellé en $.
    La corrélation habituelle gold/usd est quand meme remise en cause cette derniere semaine
    Pour novembre il y a l élection et en décembre un rate hike de la FED tres probable qui n'est peut etre pas entierement pricé encore.

    J'aimerai bien que l or baisse vers 1200$ ...

  • Lien vers le commentaire Pecehel dimanche, 30 octobre 2016 23:41 Posté par pecehel

    Bonjour, Merci comme d'habitude. Concis et détaillé. Ni contrarien ni "toutou" juste qeulque chose de logique.
    Continue !
    Pcl

  • Lien vers le commentaire Colas dimanche, 30 octobre 2016 20:30 Posté par colas009

    Merci Loïc. Article pertinent, surtout au vu des dernières informations...


    Pour ce qui est de l'évolution court terme de l'or, faut-il penser de manière inverse: UP si Trump passe, DOWN si Clinton passe ?