Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Actions

Actions

Acheter... VENDRE

VENDRE A LA BAISSE... Racheter

Actions américaines... Actions européennes et françaises

Investir ou trading ?

promospeciale

JP Morgan alerte ses clients sur ces 4 sujets pour 2016

Audience de l'article : 1548 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Il y a beaucoup de soucis à se faire quant à l’état actuel du marché. Il y a entre autre la chute des prix du pétrole, la faiblesse de la croissance mondiale, des problèmes géopolitiques comme le référendum de juin qui va déterminer si oui ou non la Grande-Bretagne va sortir de l’UE.

La Banque d’affaires JP Morgan met en garde ses clients au sujet de 4 points pour 2016. Le document concerné est un rapport trimestriel qui indique que la situation mondiale a beaucoup changé depuis le mois de janvier.

Avec les perspectives de croissance moribonde en Europe et aux Etats-Unis, les bénéfices des sociétés sont restés plus que modérés. Sur le marché des actions cela se traduit par un rapport investissement risque nettement moins intéressant qu’auparavant.

D’autre part, les obligations à haut rendement sont devenues des actifs extrêmement risqués en raison d’une récession qui semble imminente. C’est en tous cas, ce que souligne la banque. JP Morgan conseille aux investisseurs d’équilibrer un maximum leur portefeuille pour limiter le plus possible le facteur risque.

En effet, l’instabilité demeure omniprésente, et la banque alerte ses clients sur les points suivants.

Un sursis des banques centrales donne une indication différente sur le climat volatile des marchés et les craintes des investisseurs.

Les investisseurs ont commencé à être inquiets  quand le marché baissier s’est produit en Chine. Il y a eu ensuite l’effondrement du prix du baril avec la hausse prématurée des taux de la Fed. Le ralentissement de la croissance de la consommation interne aux Etats-Unis et en Europe sont des éléments défavorables. En Amérique, l’inflation a par ailleurs augmenté.

La féroce bataille autour des dividendes doit laisser place à l’adoption d’autres alternatives.

Avec des bons du trésor historiquement bas et un marché haussier arrivant à maturité, il est important pour les investisseurs de s’intéresser à des actifs moins corrélés aux dividendes.

Le Brexit et le risque politique.

L'incertitude autour du prochain référendum de l'UE a déjà eu un impact sur l'investissement au Royaume-Uni, la value de la devise, et les taux d'intérêt d’emprunt sur le marché à court terme. Un vote positif au retrait de l'UE pourrait réduire de moitié le PIB au cours de la prochaine année et ainsi avoir un effet notable sur l'activité économique en Europe.

Les marchés sont de Mars ; les économies sont de Vénus.

Les marchés d'actions se sont fortement déconnectés de la performance de l'économie récemment. Les principaux indices européens et américains ont réagi de manière disproportionnée par rapport à l’état réel de l’économie. Le contexte est jalonné par les mauvaises nouvelles, notamment en ce qui concerne le secteur manufacturier et celui de l’énergie. La tendance va peut être s’inverser et les marchés vont finir par s’engouffrer dans une véritable spirale baissière. Un danger immédiat pour les investisseurs positionnés majoritairement sur les actions.



Poster un commentaire