Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Je fais une grosse interview de Loïc Abadie - actions, devises, immobilier, économie, projet perso de Loïc

Audience de l'article : 6370 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
Hello tout le monde.

Récemment, j'ai vu un commentaire d'un lecteur qui se demandait si je ne m'étais pas engueulé avec Loïc Abadie, car celui ci avait disparu des ondes depuis 6 mois. Pour répondre à vos inquiétudes, voici une interview que j'ai fait avec lui, il y a 48 heures par skype. J'ai essayé de balayer tous les points sur lesquels on se pose régulièrement tous des questions. Loïc y répond à ses clients en privée sur sa lettre http://www.loicabadie.com/ mais c'est l'occasion d'écouter son opinion en public.


Charles




Bonjour Loic, comment vas-tu ?

Tout va très bien pour moi à la Réunion, et j’ai récemment pris une participation (en tant qu’investisseur actif) dans un important projet innovant.



Super, quel est ce projet ? Peux tu nous en dire d'avantage ?

C'est un projet de construction de drones civils. Nous avons eu le permis de construire pour notre atelier à la Réunion et sommes soutenus par la technopole locale pour l’avancement de ce projet. Nous avons également un partenariat en cours avec un important laboratoire de recherche aéronautique. Celui-ci va nous aider dans la mise au point d'un nouveau prototype de drone à aile rhomboïde de 2,4m d’envergure. Il servira notamment dans le domaine de la surveillance maritime, car il existe un fort marché dans ce secteur. Ceux qui souhaitent découvrir ce projet pourront aller sur notre site ( www.ac-innov.com ) pour en savoir plus.



Est-ce de la surveillance  militaire ou commerciale ?

C'est de la surveillance civile uniquement.



L'appareil va répondre à quels services ?

Cela peut être la surveillance contre le piratage des zones de pêche (essentiellement du sud de l'océan indien aux mers asiatiques). Dans un autre registre, il peut servir contre la pollution maritime. Il y a également les marchés terrestres avec les pipelines, les lignes à haute tension, etc. Les applications des drones civils sont déjà très variées et de nombreuses autres restent à définir et à inventer !



Quand penses tu concrétiser ce projet ?

En ce qui concerne l'atelier de fabrication des drones, nous pensons lancer sa construction d’ici 3 à 4 mois. Nous sommes en train de constituer le tour de table actuellement pour obtenir les fonds nécessaires. Nous pensons démarrer les premières productions commerciales à l'horizon d'un an, un an et demi.



Donc c'est un projet sur le long terme ?

Pas si long que ça ! Nous espérons dans deux ou trois ans déjà obtenir des résultats probants avec une bonne rentabilité. En fin de compte c'est plutôt du moyen terme, avec pourquoi pas une introduction en bourse par la suite !

L'an prochain je serai à temps partiel (78%) sur mon activité d’enseignant. Le suivi de cet investissement, ainsi que de mon portefeuille boursier m’a pris du temps, et je dois avant cela la priorité à mes élèves. D'où mon silence sur Objectifeco. Le fait d’avoir plus de temps me permettra maintenant de reprendre mon activité d’auteur de façon plus régulière sur Objectif éco, tout en suivant de près mes investissements.



Excellente transition, à propos d'activité boursière, qu'est ce que donne ton PEA actuellement ?

Je suis aux environs de 587 000 euros.  il y a 570 000 euros en PEA et 17 000 euros hors PEA (compte séparé), cela représente une progression de près de 16% depuis le début de l’année.

J'ai eu notamment une belle plus-value sur PLASTIVALOIRE qui a monté de plus de 100% en peu de temps, j'ai commencé à prendre mes bénéfices.

Sur BANQUE DE LA REUNION, ça augmente bien également (nous en sommes à 98€, les lecteurs de la lettre PEA ont pu en acheter sous 60€) mais je pense qu'il a toujours un peu de potentiel, en raison de la reprise du dividende, qui devrait augmenter très sensiblement l’an prochain.

La plupart des lignes de mon PEA marchent bien, excepté VET'AFFAIRES qui pour l'instant se traine un peu (je suis actuellement en légère perte, d’environ 3,5% sur cette ligne). Ceci-dit pour VET'AFFAIRES je suis optimiste car tous les actionnaires historiques reviennent investir dans la société. Ils ont acheté massivement ces derniers mois.

Mon choix en PEA est de privilégier les small caps décotées avec une approche purement “value” (je recherche d’abord la décote sur capitaux propres tangibles, et ensuite une bonne rentabilité et/ou un potentiel de recovery)...Les “oublis” ou anomalies de marché sont bien plus fréquents et rémunérateurs sur ce segment de la cote.

Je protège dans le même temps mon portefeuille par des positions baissières à chaque excès d’optimisme, ce qui bride un peu en performance, mais je pense que cette protection est nécessaire dans le contexte actuel (et elle me permettra de conserver un bon niveau de performance si le marché se retourne à la baisse). J’ai une très grosse part de mon patrimoine en bourse, je suis donc obligé de contrôler les risques que je prends.



Parlons de la situation économique globale maintenant ; que penses tu des événements récents ? Quel scénario as tu dans un futur plus ou moins proche ?

Nous sommes dans un scénario à la japonaise, à savoir un endettement perpétuel avec une économie maintenue juste à flots, une croissance très faible et très peu de création d'emplois.



En France on assiste à une véritable destruction de l'emploi. En enlevant tous les départs à la retraite, c'est l’hécatombe !

La France, c'est un cas particulier : elle n'arrive même plus à rester à flots en s'endettant ! Les autres pays font de la fuite en avant dans la dette, mais au moins ils arrivent à créer une croissance "artificielle" en faisant cela. En France ce n'est même pas le cas !



Comment expliques tu ce déséquilibre ?

Tout d'abord, je pense qu'en France il y a trop de fonctionnaires, trop de charges et trop de normes. Ensuite, l'Etat prélève beaucoup trop, on est dévorés par les impôts et taxes en tous genres (l’état dépense 57% de notre PIB aujourd’hui !). Enfin, les normes surabondantes (estampillées “développement durable” ou autres) créent des contraintes excessives pour les entrepreneurs, et coulent notre pouvoir d’achat en augmentant les coûts de fabrication des produits que nous achetons (bâtiment et automobile par exemple).

D'ailleurs, nous sommes devenus quasiment les derniers d'Europe en matière de performances économiques. Quand on regarde les indices PMI manufacturiers ou services, ce n'est pas glorieux : Nous sommes même derrière la Grèce et lanterne rouge de l’Europe sur le PMI manufacturier !



Décidément le communisme ne marche pas !

Oui je confirme, ça ne fonctionne pas aujourd'hui et ça ne fonctionnera jamais.



Sur une fourchette de 6 mois, quelle est ta vision macro économique de l'Europe et des Etats-Unis ?

Il n'y a pas de signal de récession pour le moment. Cependant, au niveau des marchés il existe un risque important de retournement. Nous sommes tout près d'un gros pic d'optimisme sur les indicateurs de sentiments. Il y a eu un gros pic sur l'EPCR 5j, le VIX... je crois qu'il y a eu beaucoup trop d'optimisme partout ! Ça devrait donc se retourner dans les 6 mois, j'en suis presque persuadé ! De ce fait j'ai un peu allégé mon exposition en actions. Par exemple sur PLASTIVALOIRE, j'ai réduit. Je ne vends pas tout mais reste méfiant et vigilant.



Quels sont tes pronostics sur l'Asie ? Notamment, la Chine ?

Pour la Chine la situation est réellement différente de celle de l'Europe ou des Etats-Unis. Bon, il y a certes un ralentissement de la croissance en cours et la nécessité de réorganiser un modèle économique trop dépendant de l’investissement (formation brute de capital fixe) qu'il faut prendre en compte... néanmoins, l'atout majeur pour l'investisseur sont des marchés peu chers : Jamais le marché n'a été aussi peu cher en Chine depuis 10 ans en fait !

Paradoxalement, un pessimisme assez marqué règne sur le marché chinois aujourd’hui. Je suis convaincu que pour l'investisseur long terme le jeu en vaut la chandelle à condition d'accepter 2 ou 3 ans de turbulences et corrections. Le point d'entrée selon moi est déjà bon, d'autant que le marché chinois est dans un grand triangle de consolidation depuis plusieurs années. Les plus prudents pourront quand même attendre de voir dans quel sens nous sortons de ce triangle pour se positionner.



Pour les matières premières es tu baissier ?

Oui (à court / moyen terme en tout cas) car la demande globale est faible aux Etats-Unis et en Europe. De plus, le ralentissement économique en Chine me conforte dans cette idée de tendance baissière.



Parlons du pétrole, qu'en est-il ?

Je suis également baissier. La diminution de la production est pour le moment bien compensée par de nouvelles capacités en pétrole non conventionnel ! Et à moins d'une guerre au Moyen Orient ou autre événement majeur, je vois mal un mouvement haussier durable se mettre en place dans le contexte actuel de demande peu dynamique ! A très long terme, le baril progressera sans doute fortement, mais il ne faut pas chercher à avoir raison trop tôt !



L'or maintenant, que penses tu ?

Je suis baissier. Il faut savoir que l'or est dans un triangle de consolidation en ce moment (entre 1 200 et 1 450 dollars l'once). Si il sort par le haut c'est intéressant. En attendant je reste prudent ! En toute honnêteté je verrai plutôt sortir l'or de ce triangle par le bas, entamer une dernière chute vers 800 dollars l'once. Si cela se produit on bénéficiera d'un point d'entrée de référence pour plusieurs années ! Ce sera le top ! Maintenant pour celui qui souhaite investir sur l'or à horizon de 10 ans, le cours actuel est acceptable !



L'euro dollar et les devises ?

Je reste baissier sur l'Euro. Pour celui qui ne sait pas quoi faire de ses liquidités, à horizon d'un an voir un an et demi, il peut être intéressant d'acheter des SICAV monétaires ou des devises en Dollars ! Il y a un petit risque spéculatif évidemment , toutefois je vois mal l'Euro monter de plus de 10 % face au Dollar ! Au contraire, je pense qu'il y a un excellent potentiel de réévaluation du Dollar face à l'Euro : Cela peut être une idée de placement pour gagner 10 % sur un an sans prendre de risques inconsidérés. La piste mérite d'être étudiée en tout cas !

Je sais bien que le Dollar n’a pas de fondamentaux extraordinaires, loin de là, mais il reste la monnaie de remboursement des dettes et d'échange de référence... Si il y a un épisode de delevareging mondial (ou même un simple retournement baissier un peu consistant sur les marchés) le Dollar en profitera tout de suite !



Passons à l'immobilier, que se passe t-il en France ?

Je suis baissier. Quand on voit l'allure de la courbe de Friggit, les suppressions de mesures de défiscalisations, les aides, les incitations qui ont été rognées, les nouveaux règlements très contraignants pour l’investisseur en locatif, il y a de quoi être pessimiste. A long terme, je pense que malgré la résistance le marché va craquer : la bulle va finir par éclater !

Pour pallier à tous ces dysfonctionnements, mes solutions se situent plutôt dans les valeurs foncières côtées. Les avantages sont une décote importante, des bons rendements et bien sur la liberté d'entrée et sortir quand on le souhaite.



Quel est ton avis sur l'immobilier américain ?

Il est reparti depuis un moment. Je ne vois pas de krach dans l'immédiat, c'est à dire à l'horizon de un ou deux ans.



Enfin, le SP 500 est à son plus haut historique, qu'est ce que cela t'inspire ?

Le SP 500, tout comme les autres indicateurs de sentiments sont dans une dynamique d'optimisme excessive. Je conseille à tous de ne pas investir dans les marchés américains (ainsi que dans les actifs très corrélés aux grands indices boursiers). Pour ma part, je les ai proscrits pour le moment. Les valorisations sont chères, pas autant qu'en 2000, mais nous sommes clairement très au delà des normes, contrairement au marché chinois des actions.









crisedusiecle
Poster un commentaire

5 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 01 septembre 2014 21:11 Posté par Charles DEREEPER

    oh MOI MEME, c'est moche

    de vaguement sous entendre que je suis à l'origine du silence de monsieur Abadie.

    et qu'en est il du fait que la situation macro a basculé dans un scénario à la japonaise, type gluant qui ne bouge plus, chiant à analyser car aucun mouvement particulier ?

    en tous les cas, mon prochain contact avec loic est prévu pour fin octobre. je lui poserais direct la question.

    loic, as tu arrêté d'écrire à cause de charles dereeper tres vilan méchant, ou de la situation macro !!!!

    hahahahahah

  • Lien vers le commentaire Vekol mercredi, 16 juillet 2014 13:46 Posté par Martin.Vekol

    bonjour,


    Merci de cette interview, mais il aurait été plus fairplay de la part de LA de publier un extrait de ce qu'il publie dans sa lettre qui doit lui prendre beaucoup de temps... un copié/collé succint aurait été judicieux vu son manque de temps... cela aurait même plus rapide que l'interview... mais boudons pas notre plaisir d'avoir de ses news.


    Je suis depuis longtemps Loic Abadie, je constate avec le temps qu'il anticipe - beaucoup beaucoup trop - en avance le retournement dont il parle, il arrivera bien un jour évidemment... je doute cependant que ses performances soient à l'image de ceux qui le lisent. Tout le monde n'a pas un portefeuille de ce niveau et les outils qui vont avec...


    Concernant les prix immobiliers certes sont hauts, mais les taux d'intérêts n'ont jamais été aussi bas ! De plus la France est sous investie à cause de décisions politiques inadéquates. Depuis 2005 on parle de bulle immo... Pour le constater les prix baissent graduellement déjà... sa cadence et sa vitesse dépendra des taux... je penche pour une baisse sur plusieurs années... 5% par an...


    C'est le foncier qui pose surtout problème en France. Les terrains sont trop chers.


    TVA. Droit de mutation. Taxe d'aménagement explosée. Viabilisations à prix exorbitants.


    La France a besoin d'une Révolution pour bouger concrètement. Les politiques ne scieront jamais la branche surlaquelle ils sont si bien. La réforme territoriale est un exemple criant !Personne ne l'annonce, mais elle viendra et les nantis n'auront qu'à bien se tenir.


    Du côté de l'or, à 800 dollars l'once on est en deçà de la rentabilité d'exploitation minière... ça me semble bien rêveur !


    La vie est faite de cupidité ou chacun croit bien tout ce qui voudra.


    Les Américains font joujou avec la planète... leurs intérêts à défendre et là ils bougent.


    Les Subprimes c'est eux. Et ça continue avec d'autres noms !


    Bon courage à tous !


     


     


     


     


     


     

  • Lien vers le commentaire PHILIPPE mardi, 15 juillet 2014 20:17 Posté par MOIMEME

    Le lecteur en question est très heureux de constater que vous ne vous êtes pas engueulés (ce dont il ne doutait pas d'ailleurs). Je te remercie d'avoir dégoté cette interview. On reconnait bien le style. J'étais un fidèle de tropical bear et passer d'une analyse quotidienne à une analyse annuelle me laisse un peu sur ma faim... comme s'il n'y avait plus de service après la vente. Précisons toutefois que l'auteur ne vendait rien à l'époque mais refilait son savoir à qui voulait bien se donner la peine de lire et comprendre. merci à vous deux

  • Lien vers le commentaire Thomas Aurlant lundi, 14 juillet 2014 17:26 Posté par Thomas Aurlant

    @Karlusson: on peut aussi être fonctionnaire, aimer son métier (il n'y a pas que des postes administratifs où il faut apposer des tampons sur un papier) et considérer qu'il y a trop de fonctionnaires en général...

  • Lien vers le commentaire karlusson lundi, 14 juillet 2014 07:57 Posté par karlusson

    toujours fonctionnaire Loïc ?


    l'Etat providence, difficile de s'en passer lorsqu'on y a goûté...


    bien à vous !