Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thierry Seguin

Thierry Seguin

Passionné de trading et d’analyse technique depuis une vingtaine d’années, ma quête a été de développer et utiliser des outils qui me permettent à la fois de réaliser des gains convenables quelles que soient les conditions de marché, en privilégiant avant tout l’absence de pertes et la préservation du capital, tout en ne rendant pas cette activité trop chronophage ou incompatible avec un emploi salarié.

Essentiellement autodidacte, c’est par maintes erreurs et rencontres diverses (allant d’un escroc révélé sur le tard à des traders de talent qui vivaient à 100% de leur activité depuis au moins dix ans comme Dan Norcini, Benoist Rousseau, Gilles Leclerc, Eric Lefort ou Gwénaël Année), et surtout par une prise directe avec les marchés que j’ai pu peaufiner un système, ou plutôt une philosophie permettant de survivre au pire ennemi du trader, à savoir lui-même, avec pour premier objectif de ne plus faire partie de la grosse majorité des « traders » actifs particuliers qui perdent de l’argent.

Ma conviction est que le premier pas pour un apprenti trader souhaitant gagner de l’argent est d’apprendre à ne plus en perdre. Cela parait évident, et pourtant… pour y parvenir, avoir un plan de trade et un bon money management, connaitre ses forces et ses faiblesses personnelles face au marché pour trouver son propre style de trading, sont pour moi des éléments tout aussi vitaux que d’être capable de s’affranchir des conseils des autres et de réaliser ses propres analyses, seul face au marché et à soi-même.

Au delà du trading, un second centre d’intérêt pour moi est certainement la Communication Non Violente, de Marshall Rosenberg : un outil essentiel permettant de vivre des relations humaines fort différentes, après avoir pris conscience du conditionnement dans lequel nous enferment nos sociétés.

promospeciale

SP500 : la petite bête qui monte, qui monte...

Audience de l'article : 1722 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bonjour,

Le mois dernier, j'évoquais un retour vers la résistance des 2590.
Le SP500 a fait bien mieux puisqu'il l'a pulvérisé sans un regard en arrière, enfin si, quand même, deux ou trois jours pour tester la solidité de cette résistance devenue support, et depuis, l'indice US remonte vaillament le terrain perdu lors de la fin 2018.
Face à la vigueur du rebond du mois de janvier, peut-on déjà parler de retournement de tendance?
Le rebond en V formé depuis le début de l'année permet-il d'invalider le signal baissier donné par les dernières semaines de décembre?
Faut-il envisager un double bottom, ou une poursuite vers les 2800?
Pour tenter de répondre à ces quelques questions, une vidéo de cadrage de l'indice actualisée à la fin janvier 2019.

https://www.youtube.com/watch?v=bYRYGW_ylRM

Pour les plus pressés, dans les grandes lignes, l'UT trimestrielle me semble toujours haussière (très long terme) avec une cible de 3150, mais l'unité mensuelle est neutre et les cours font du ping pong entre ses bandes de Bollinger qui commencent à converger. Nous nous trouvons au beau milieu de ces bandes, et j'anticipe une poursuite du ping pong sur l'UT hebdo plutôt qu'une tendance claire. Les 2700 sont la résistance immédiate à dépasser UT jours, point de convergence de plusieurs résistances. Si on les franchit, il ne me semble pas y avoir beaucoup d'éléments pour empêcher le SP500 d'atteindre les 2800, d'autant que la MACD et la puissance cycles UT jours me délivrent un signal encourageant.

Bons trades à tous,
Thierry

EDIT du 08 fevrier.

Le SP500 bute sur sa mm200 jour, tandis que les signaux MACD et puissance cycle ont disparu. Attention donc, une correction est possible sur ces niveaux, d'abord vers la mm20, puis vers la Bol inf si les Bollinger convergent...

EFFA SP



Poster un commentaire