Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

point marchés, octobre 2012 : opportunité baissière elliottiste ?

Audience de l'article : 6294 lectures
Nombre de commentaires : 11 réactions
Voici l'actualisation mensuelle de l'analyse du CAC40.

1) indicateurs de sentiment

Les indicateurs de sentiment ont dans l'ensemble marqué un pic d'optimisme important entre le 13 et le 19 septembre, aussi bien sur les indicateurs de court terme que de moyen / long terme :

La synthèse des indicateurs de sentiment de sentimentrader a ainsi montré une situation d'euphorie importante, qui a souvent été suivie de corrections plus ou moins importantes ces dernières années (avec quand même un gros faux signal début 2011) :

smartdumb

L'EPCR 5j

epcr1210

Il a également marqué un gros pic d'optimisme (le 17/09/2012), suivi logiquement d'une correction restée pour le moment très modeste. Un second pic d'optimisme s'est produit le 8 octobre, et l'EPCR a ensuite recoupé son enveloppe inférieure à la hausse, donnant ainsi un nouveau signal baissier, toujours valable.

Le VIX

vix1210

C'est un des rares indicateurs à ne pas avoir donné de signaux d'excès d'optimisme ces dernières semaines. Il se trouve actuellement en zone neutre, après avoir touché sa bollinger supérieure mercredi 10 octobre.

Le nova/ursa ratio

nuratio1210

Le nova/ursa ratio de marketharmonics est actuellement en zone neutre, à -2, après avoir marqué un net excès d'optimisme sur la période du 15-20 septembre.

Le ratio VFICX/VWEHX

VFICX

Ce ratio réalise actuellement une amorce de figure en tête-épaules inversée, ce qui constitue un signal haussier pour lui et baissier pour les indices (voir cet article en complément). Il faudra toutefois qu'il franchisse sa résistance à 1,74 pour que le signal soit pleinement validé.

Synthèse des indicateurs de sentiment

Le potentiel de correction donné par le gros excès d'optimisme de la mi-septembre n'est pour l'instant pas épuisé, puisque les indicateurs sont dans l'ensemble encore loin d'un excès de pessimisme. Je privilégie donc l'hypothèse d'une poursuite de la correction sur les semaines à venir.

2) décompte elliottiste du CAC

Le décompte elliottiste qui est pour moi le plus probable pour le moment fait apparaître un potentiel baissier intéressant :
La dernière vague de baisse du CAC fait apparaître cinq vagues claires (voir le détail sur le second graphique), qui interviennent après un grand zig-zag haussier qui s'est construit sur un an environ.
Le petit rebond technique du 1er au 5 octobre serait dans cette hypothèse une petite vague 2, avec une vague baissière 3 plus puissante à venir (celle-ci aurait démarré le 8 octobre, ou démarrerait dans les jours prochains après un dernier rebond de quelques jours, si on considère que la baisse du 5 au 10 octobre n'est qu'une simple vague b d'un rebond en abc ).
La cassure du support de 3350 points sur le CAC renforcerait nettement la crédibilité de cette hypothèse baissière, en validant dans le même temps une figure en tête-épaules avec un premier objectif à 3130 points.


cacelliot1

cacelliot2

3) conclusion

Des positions baissières peuvent être lancées sur les indices (CAC et indices US), ainsi que sur l'euro, sur la base du décompte elliott et du potentiel restant aux indicateurs de sentiment avant l'excès de pessimisme. Les plus hésitants pourront attendre la rupture du support à 3350 sur le CAC pour le faire.

Loïc Abadie

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

11 commentaires

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 15 octobre 2012 00:31 Posté par alex6

    @Patrick:
    Qu'est-ce que c'est encore que ce salmigondis? Il faudrait vraiment voir a clarifier un peu votre cerveau, ca doit etre un de ces bordel la-dedans...