Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Conquérir la bourse

Point marchés, mars 2011

Audience de l'article : 8941 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions

Les marchés ont subi une correction d'ampleur modérée, d'environ 10 à 12% à la suite des "blacks swans" survenus en Afrique du Nord et au Japon, sur laquelle j'ai pu réaliser un petit swing expliqué sur le forum du site (file "indicateurs de sentiment de marché").
Puis un rebond technique a suivi le gros pic de pessimisme enregistré le 16 mars sur le VIX.
Nous allons essayer de voir à présent quel est le potentiel de ce rebond, et ce qui peut être envisagé au delà.

 

A) Indicateurs de sentiment

 

1) Indicateur de long terme (> 6 mois)

 

 

 

 

Période visée

 

 

Valeur janvier 2011

 

 

cible 

 

 

Position

 

 

Mutual fund cash level

 

 

LT

 

 

(6 mois à plusieurs années)

 

 

 

 

 

3,7

 

 

short : 3,7 ou moins

 

 

achat : > 6

 

 

Fortement baissier.

 

 

Figure en creux début 2011 après un pic d'optimisme historique

 

 


2) indicateurs de moyen terme (1 à 3 mois)

 

 

 

 

Période visée

 

 

Valeur au 20/3/11

 

 

cible 

 

 

Position

 

 

Bull-bear spread

 

 

 

 

 

Moyen / LT > 2 mois

 

 

 

 

 

29,9%

 

 

 short > 30%

 

 

 achat < 10%

 

 

baissier (après une figure de sommet).

 

 

Nova / ursa ratio

 

 

 

 

 

MT (1-3 mois)

 

 

  -4,5

 

 

 

 

 

short : >= 4

 

 

achat : < -5

 

Haussier

 

Equity PCR (20j)

 

 

MT (1-3 mois)

 

 


 

 

 0,64

 

 

short < 0,52

 

 

achat > 0,63

 

 

haussier

 

 



3) indicateurs de court terme (1 semaine)

 

 

 

 

Période visée

 

 

Valeur au 20/3/11

 

 

cible idéale pour shorter

 

 

Position

 

 

VIX

 

 

Point d'entrée CT

 

 

24,4

 

 

achat > 32

 

 

short < 17

 

 

 

 

 

plutôt haussier, après un gros pic à 31 au dessus de la bollinger supérieure.

 

 

Equity PCR (5j)

 

 

Point d’entrée CT

 

 

 0,73

 

 

achat > 0,65

 

 

short < 0,52

 

 

nettement haussier

 

 

Graphique de l'EPCR 5 jours :

 

 

Bilan : les indicateurs de long terme (cash level et bull - bear spread) continuent d'indiquer la probabilité d'un retournement de tendance du marché vers la baisse. Les autres indicateurs (VIX et EPCR5j en particulier) militent en faveur du développement d'un rebond technique sur les semaines à venir.

 

B) décompte elliott.

 

Il reste similaire à celui proposé en janvier.

 

 

Plusieurs variantes sont possibles pour la suite, et pointent vers un rebond technique après une éventuelle dernière vague 5 de baisse autour de 3600 points (qui est facultative ou pourrait être déjà terminée au vu des indicateurs de sentiment en situation d'excès de pessimisme à CT).

 

Au delà de ce rebond, une nouvelle vague de baisse importante serait à attendre (que nous soyons dans le scénario du début d'un nouveau grand marché baissier, ou bien d'une simple correction importante en A-B-C), qui pourrait renvoyer le CAC dans la zone 3200 à 3300 points.

 

C) Conclusion et stratégies possibles :

- Vu l'excès de pessimisme atteint sur les indicateurs de sentiment à court terme, on pourra prendre des positions acheteuses à horizon de court terme (quelques semaines) si une nouvelle baisse du CAC se produit et l'emmène dans la zone 3600-3650 points.

 

- Au delà de ce rebond, on pourra shorter assez agressivement le prochain pic d'optimisme sur l'EPCR 5j, la tendance de moyen-terme ayant maintenant de bonnes chances de s'être retournée à la baisse.

 

- Les positions haussières de long terme restent déconseillées dans le contexte actuel de façon générale, en dehors de quelques valeurs défensives et décotées peu corrélées aux indices.

 

- La paire euro/dollar est en situation de fort excès d'optimisme. Ceux qui s'intéressent au marché des changes pourront donc viser un rebond du $ US (avec un horizon de trading de 2-3 mois).

 

J'ai pour ma part augmenté temporairement mon exposition en small caps en milieu de semaine (sur Plastivaloire et CBo territoria notamment) au moment du pic de pessimisme sur le VIX, à hauteur de 55% de mon PEA environ, en même temps que je cloturais un swing baissier en BX4, mais ne pense pas maintenir longtemps un niveau d'investissement aussi élevé.

 

 

 

Loic Abadie

 

Vous pouvez désormais suivre mes opérations en temps réel avec ma lettre Boostez votre PEA !

 

 

 

 

 

 

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire Loic ABADIE jeudi, 31 mars 2011 20:08 Posté par Loic ABADIE

    Pour London 511 :

    Equity PCR = put/call ratio sur actions seules
    Index PCR = put/call ratio sur indices seuls

    TOtal PCR = ensemble (equity + index PCR).

    En pratique, c'est l'EPCR qui donne le signal le plus fiable, l'index PCR étant surtout le reflet de pratiques de hedging des banques ou fonds institutionnels peu liées au sentiment de marché.

  • Lien vers le commentaire london511 mercredi, 30 mars 2011 19:06 Posté par london511

    Bonjour, vous utilisez l'equity PCR pour vos analyses, cependant quelles sont les différences avec l'index put/call et total put/call qui sont aussi proposés par le site: indexindicators ?
    Merci

  • Lien vers le commentaire david Carbonel dimanche, 20 mars 2011 21:57 Posté par david Carbonel

    Bonjour Loïc,

    Comment mesures-tu le sentiment sur l'euro ?

    Merci,
    David.