Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

point marchés, décembre 2012 (1)

Audience de l'article : 5565 lectures
Nombre de commentaires : 9 réactions
Commencons pour ce point marchés de décembre par le suivi du biseau ascendant que j'avais détaillé dans les points précédents : 
Malgré le récent rebond technique de la fin novembre sur les indices US, la figure n'est pas invalidée, et nous assistons pour le moment à un classique test de la borne inférieure du biseau. Si le SP500 devait casser par le haut sa résistance à 1430 points la semaine prochaine, l'hypothèse baissière perdrait par contre en probabilité (bien qu'il faudrait en théorie franchir 1470 pour invalider complètement le décompte elliottiste).

sp5000112 

La position des indicateurs de sentiment 

VIX

La vague de correction de l'automne a été assez déroutante sur le plan des indicateurs de volatilité (VIX et VXN), puisqu'il n'y a eu aucun pic de volatilité associé à la partie la plus intense de la baisse (première quinzaine de novembre), et aucune séance de liquidation (pic de volumes + pic de volatilité) signant la fin du mouvement.
Le VIX est revenu ensuite rapidement à ses niveaux d'étiage autout de 15, et a testé sa bollinger inférieure (excès d'optimisme) dès le 20-21 novembre.

vix0112
 

EPCR 5j

L'EPCR 5j donne déjà un signal de vente sur les indices, puisqu'il a franchi à la baisse la borne inférieure d'excès d'optimisme, avant de réintégrer son enveloppe à la suite de la séance de vendredi : 

EPCR0112

Nova / Ursa

nuratio0112

Le nova/ursa ratio est en phase de remontée rapide (+2,5), et pourrait revenir dans la zone d'excès d'optimisme d'ici deux à trois séances, si il n'y a pas de correction marquée des indices entre temps.

Synthèse des indicateurs

L'EPCR et le VIX ont déjà marqué un excès d'optimisme (certes modéré), et le nova/ursa pourrait le faire la semaine prochaine. Si nous sommes bien dans le cadre d'un rebond technique (test de la borne inférieure du biseau ascendant) au sein d'un mouvement de baisse d'objectif 1100 sur le SP500 (base de la figure en biseau), alors il reste très peu de marge au rebond en cours, parce que les indicateurs de sentiment n'ont pas besoin de marquer un gros pic d'optimisme dans une situation de simple rebond technique : une dernière séquence correction mineure + petite vague de hausse permettrait d'achever le mouvement avant une reprise de la baisse, suivant ce schéma : 


SP5000112det 

On sera quand même prudents dans la gestion de ses positions short éventuelles, parce que la position des indices européens (CAC40 en particulier) est moins en faveur de la baisse à court terme : le CAC est au contact d'une zone de résistance importante à 3580/3600 points, et a invalidé par le haut sa figure de sommet en diamant :


cac0112



  
loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

9 commentaires

  • Lien vers le commentaire dematons jeudi, 13 décembre 2012 16:11 Posté par dematons

    Les fêtes de Noël approchant, ce sera mon petit cadeau à la communauté : Loïc Abadie est un mage et comme tout personnage doté de pouvoirs miraculeux il a doté ses paraboles d'un code. Ses incantations nostradamusiennes sont à lire à l'envers parce que desa belle île réunionnaise , située sous l'équateur, par rapport à nous, il a la tête en bas.
    Ainsi depuis le début de l'année, lorsqu'il nous dit les indices vont descendre et s'effondrer, il faut évidemment comprendre, acheter, acheter, le CAC se dirige vers 4000.

    Merci donc Loïc, je vous ai scrupuleusement suivi et j'ai bien gagné ma vie en 2012 avec S. GENERALE, LVMH, CGG VERITAS, ARKEMA, etc ...
    Et là, en vous lisant aujourd'hui, sentant quelques inflexions dans votre discours, je vais regarder ce qu'il faut que je commence à vendre après ce sprint final.
    Encore merci.  

  • Lien vers le commentaire Loic Abadie dimanche, 02 décembre 2012 04:29 Posté par Loic ABADIE

    A Mike, même sur le graphique en hebdo (en échelle log ou normale), j'ai une cassure nette (en tout cas si on utilise les chandeliers).
    A mtpellier : Bien entendu que j'ai des doutes, il y a quand même près de 30% d'échec sur les figures en biseau ascendant !

  • Lien vers le commentaire Mike300051 samedi, 01 décembre 2012 10:46 Posté par mike300051

    Bonjour Loïc,
    Concernant votre biseau ascendant sur le SP500, avez vous regardé la situation en Hebdo ?
    Pour moi le biseau ascendant Hebdo n'est pas cassé. Au contraire, on a rebondit sur le bas et il se pourrait bien qu'une dernière vague de hausse voit le jour jusque 1480-1520. Qu'en pensez vous ?

  • Lien vers le commentaire FRICOTIN samedi, 01 décembre 2012 07:45 Posté par mtpellier

    Bonjour Loîc, une petite remarque mais pas une critique bien au contraire, votre analyse semble avoir a un goût d'inachevé, douteriez-vous de l'issu du rebond constaté sur l'indice parisien? Au plaisir de vous lire. B.F.