Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Point marchés, août 2015

Audience de l'article : 5291 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
rVoici un point marchés pour cette fin d'été.

Nous savons tous que nous sommes probablement proches d'un haut de cycle sur les marchés, comme en 2000 et 2007. Tous les indicateurs de long terme pointent en tout cas dans ce sens :

- Le ratio capitalisation boursière / PIB est proche de ses records de 2000 et dépasse largement les valeurs de 2007

marketcapgdp07015


- Les niveaux de dette de marge sur les comptes à levier du Nyse dépassent de beaucoup leurs plus hauts de 2000 et 2007, même en monnaie constante :
margindebt0715
(graphiques : advisorperspectives / Doug Short)


Mais dans le même temps, l'indice CRB des matières premières vient de casser le support majeur des 200 points, qui correspond aux plus bas de la crise de 2008-2009 (ce support avait été touché en mars 2009). L'indice est aujourd'hui à 197 points seulement.
Cette chute des matières premières témoigne d'un ralentissement de l'économie mondiale et de l'impuissance des banques centrales dans leur lutte contre les pressions déflationnistes à l'oeuvre aujourd'hui dans une grande partie du monde.
Les inflationnistes qui affirmaient il y a peu que l'impression de monnaie par les banques centrales allait créer un contexte inflationniste ou hyperinflationnistes ont aujourd'hui une réponse claire à leurs théories : Celles-ci sont fausses, et les banques centrales ne parviennent pas à relancer l'inflation.
 
crb index



Cependant, cela ne nous renseigne pas sur le court et le moyen terme, et la position des indicateurs de sentiments dans ce domaine indique plutôt un excès de pessimisme aujourd'hui :

L'EPCR5j vient de réaliser un excès de pessimisme :

epcr5j1608

Le VIX est en zone neutre, juste après un petit excès de pessimisme :

vix1608


Le nova/ursa ratio est en léger excès de pessimisme.

nuratio1608


Vu cette situation, et la position actuelle de l'EPCR5j, il est donc largement trop tôt pour shorter les marchés ou même pour prendre des positions de protection qui pourraient être trop coûteuses en cas de rebond des marchés.

L'affaiblissement de la tendance haussière sur les indices US est pourtant évidente depuis le début 2015, avec des divergences baissières qui s'accumulent sur presque tous les oscillateurs, et une figure de sommet qui se développe :

spx1608
 
C'est un avertissement que tous les investisseurs à long terme doivent évidemment prendre en compte aujourd'hui. Mais pour parier sur une baisse des marchés sans prendre de risques excessifs, il faudrait qu'une dernière vague de hausse vienne replacer l'EPCR et les autres indicateurs de sentiment en excès d'optimisme. Il est très possible que cela se produise dans les semaines à venir, et nous aurons alors un excellent point d'entrée baissier.

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire jay lundi, 24 août 2015 20:18 Posté par c_idem

    Aïe, sans vouloir enfoncer le clou, on prend -15% directement dans la foulée de ce "point marché" et cette phrase " il est donc largement trop tôt pour shorter les marchés ou même pour prendre des positions de protection qui pourraient être trop coûteuses en cas de rebond des marchés".

    C'est "laaaaargement" balot. 

  • Lien vers le commentaire jay lundi, 24 août 2015 20:18 Posté par c_idem

    Aïe, sans vouloir enfoncer le clou, on prend -15% directement dans la foulée de ce "point marché" et cette phrase " il est donc largement trop tôt pour shorter les marchés ou même pour prendre des positions de protection qui pourraient être trop coûteuses en cas de rebond des marchés".

    C'est "laaaaargement" balot. 

  • Lien vers le commentaire jay vendredi, 21 août 2015 15:44 Posté par c_idem

    Dommage.

    On perd "seulement" + de 6% sur la semaine sur le cac, soit la pire semaine depuis des années.

    C'etait au contraire LA semaine pour entrer short, s'il devait y en avoir une.

  • Lien vers le commentaire Christophe jeudi, 20 août 2015 11:45 Posté par Tof

    Bonjour Loïc, est-il possible d'avoir une actualisation des prévisions sur MPI (ou un simple commentaire) vu la forte évolution du cours depuis la dernière analyse ?

  • Lien vers le commentaire Fabulous dimanche, 16 août 2015 13:40 Posté par OSS

    Loic, petite question, en 2000 et 2007 aux Etats Unis les taux à 10 ans etaient à 5/6%, aujourd'hui ils sont à 2%, donc mecaniquement si tu compares ce taux avec des PER spot ou forward ou shiller qui sont entre 17 et 20 tu as des niveaux annuels de 5/6% sur les actions (à comparer au 2% sur le UST Notes) ce qui differe enormement de la situation en 2000 et 2007
    ne vois tu pas justement avec toutes ces liquidites banques centrales, une 'liquefaction' de la vol et des mouvements plus erratiques cest a dire si le marche doit perdre 20% dans un marche normal,ne va t'on pas s'orienter vers ce qu'on connait aux US a savoir 7-10% ?