Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thierry Seguin

Thierry Seguin

Passionné de trading et d’analyse technique depuis une vingtaine d’années, ma quête a été de développer et utiliser des outils qui me permettent à la fois de réaliser des gains convenables quelles que soient les conditions de marché, en privilégiant avant tout l’absence de pertes et la préservation du capital, tout en ne rendant pas cette activité trop chronophage ou incompatible avec un emploi salarié.

Essentiellement autodidacte, c’est par maintes erreurs et rencontres diverses (allant d’un escroc révélé sur le tard à des traders de talent qui vivaient à 100% de leur activité depuis au moins dix ans comme Dan Norcini, Benoist Rousseau, Gilles Leclerc, Eric Lefort ou Gwénaël Année), et surtout par une prise directe avec les marchés que j’ai pu peaufiner un système, ou plutôt une philosophie permettant de survivre au pire ennemi du trader, à savoir lui-même, avec pour premier objectif de ne plus faire partie de la grosse majorité des « traders » actifs particuliers qui perdent de l’argent.

Ma conviction est que le premier pas pour un apprenti trader souhaitant gagner de l’argent est d’apprendre à ne plus en perdre. Cela parait évident, et pourtant… pour y parvenir, avoir un plan de trade et un bon money management, connaitre ses forces et ses faiblesses personnelles face au marché pour trouver son propre style de trading, sont pour moi des éléments tout aussi vitaux que d’être capable de s’affranchir des conseils des autres et de réaliser ses propres analyses, seul face au marché et à soi-même.

Au delà du trading, un second centre d’intérêt pour moi est certainement la Communication Non Violente, de Marshall Rosenberg : un outil essentiel permettant de vivre des relations humaines fort différentes, après avoir pris conscience du conditionnement dans lequel nous enferment nos sociétés.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Point AT CAC40 de fin de trimestre : plongeon terminé?

Audience de l'article : 1128 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Bonjour,


Une petite analyse technique du CAC40 en cette fin de trimestre. Après la correction du mois de février accompagnée d’une forte hausse de la volatilité, le mois de mars a vu s’enchaîner les portes de saloon. Ce trimestre annonce t-il le départ d’une vague de baisse plus profonde, destinée à corriger l’ensemble du mouvement de hausse de ces dernières années, ou représente t-il simplement une pause ne remettant pas en cause la tendance de fond?

Sur l’UT trimestrielle (axes violets), nous voyons que l’indice se trouve dans un canal haussier assez large depuis 2009, et qu’il est parvenu à s’extraire d’une oblique baissière de long-terme en avril 2017. Dans ce type de configuration, il est fréquent de voir les cours revenir tester l’ancienne oblique devenue support. C’est ce que nous avons fait en aout 2017, et nous pourrions le faire une seconde fois dans la zone des 4920-4950 lors du T2 2018 sans qu’un signal d’alarme doive être déclenché sur cette UT. Cependant si cette zone venait à casser, un retour vers la zone des 4500 deviendrait beaucoup plus probable.

CacT 01042018

L’UT mensuelle (axes verts) nous fournit des informations supplémentaires. Nous y voyons un canal haussier de plus forte pente démarré en 2016, et dont la rupture a engendré l’importante mèche basse du mois de février 2018. Pour autant, tant en février qu’en mars, les cours ont pu rebondir sur la base d’un autre canal haussier de faible pente, dont la base correspond également à la zone de la mm20 mensuelle. Les plus bas de février et mars autour de 5050 doivent donc tenir si on veut demeurer dans ce canal de faible pente. Sinon un retour sur les 4920-4950 évoqués sur l’UT trimestrielle semble plus probable, avec un test de cette zone décidant d’un rebond ou d’une poursuite de la baisse. Notons que sur cette UT, le retournement baissier de la MACD 9 20 7 sous son oblique baissière nous invite à la plus grande prudence quant aux velléités de rallyes haussiers, et ce, tant que cet axe ne sera pas franchi.

cacM 01042018

Sur l’UT hebdomadaire, on voit bien apparaître la double divergence baissière sur la MACD 9 20 7, qui a précédé la forte correction du mois de février. Aujourd’hui et malgré le rebond des derniers jours, cette MACD ne s’est pas encore retournée a la hausse, et les prix ne se sont toujours pas affranchis d’un canal baissier de forte pente, en rouge sur le graphe, donc prudence! Le support du canal haussier mensuel de faible pente en vert et la bande de Bollinger inferieure ont permis de faire rebondir les cours, mais il faudra attendre la clôture hebdomadaire suivante au dessus des plus hauts de cette semaine pour confirmer l’amenuisement de la pression baissière. En particulier, si les marchés ouvraient mardi sous les 5165, une rechute baissière brutale sous ce palier serait tout a fait possible. Attention donc aux portes de saloon encore cette semaine :)

cacS 01042018

Conclusion : la dernière bougie trimestrielle marque une consolidation dans la hausse, sans constituer un signal fort de poursuite de la baisse. En revanche, la vague de hausse démarrée mi-2016 a pris fin en février sur l'UT mensuelle, cédant la place à un canal de plus faible pente et dont le support passe dans la zone des récents plus bas a 5050. La rupture de ce seuil constituerait un premier signal d'alarme sérieux MT, et il faudrait en ce cas bien surveiller la réaction des cours s'ils arrivaient au contact du support oblique baissier trimestriel dans la zone des 4920-4950. Un enfoncement de ces niveaux serait annonciateur d'une correction plus marquée, probablement dirigée vers les 4500. A court-terme, les bulls demeureront prudents en attendant de voir si les cours de vendredi soir prochain parviennent a cloturer au dessus de la semaine dernière et de la résistance baissière UT hebdo.
Je vous souhaite un excellent weekend Pascal,
Poster un commentaire