Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Nicolas GAIARDO

Nicolas GAIARDO

Mes débuts en bourse ont ressemblé à un parcours du combattant. Sans expérience, ni assez de connaissances sur les marchés financiers, je me suis lancé trop rapidement. J’ai fais de mauvais choix, poussé par certains courtiers aux methodes commerciales abusives. Est-ce utile de rappeler que pour la majorité de ces courtiers, leur modèle économique est basé sur la perte du client… ?

Je m'evertue aujourd'hui à vulgariser le trading en bourse. A savoir ce qui se cache derrière un discours et une offre commerciale, séparer le bon grain de l’ivraie. Je questionne des professionnels pour permettre aux débutants de découvrir l'envers du décor, quelles sont les solutions possibles pour réussir et surtout les pièges à éviter.

Mon site
www.warning-trading.com  est une tribune libre sur le trading. J’y publie une documentation complète (enquêtes, articles, blog, news, …) gratuite et indépendante.

Vous recherchez à investir en bourse ?

Je propose des robots sur Forex et Indices.
   - Performances profitables sur plusieurs années
   - Courtier partenaire en France (FXCM)
   - Installation facile et personnalisée

Vous gardez à tout moment la main sur votre compte.
Contactez-moi.

promospeciale

Investir sur le CAC40 - Long terme

Audience de l'article : 2318 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Je différencie trading et investissement en bourse.

Le trading, c'est exécuter de nombreuses et courtes opérations spéculatives sur les marchés. Le but est de surperformer, d'obtenir des performances très supérieures en acceptant un risque non négligeable.

L'investissement, c'est au contraire placer une somme d'argent conséquente sur une valeur porteuse dans une optique de long terme. On investit sur une action car on croit en elle, son potentiel de rendement (dividendes) et de progression.

Je vais ici vous faire partager la stratégie d'investissement la plus simple qu'il puisse exister sur le CAC. Vraiment ultra-simple, que du bon sens !

Pas besoin de formules mathématiques, d'analyse technique, de regarder des bilans et la situation économique du pays. Non, rien de tout ça, la bourse c'est beaucoup plus facile !

Regardez ce graphique :


CAC40


L'analyse est évidente. En période de crise, le cours chute. Autrement, le cours ne fait que monter ! Car c'est bien là l'une des caractéristiques du CAC : hors crise majeure, il est destiné à monter. 

Si une entreprise se porte mal, l'action est remplacée par une autre, comme ça a été le cas récemment avec Peugeot. De cette façon, vous n'aurez dans l'indice CAC que des fleurons de l'industrie, de la finance, de la technologie, et de tous les autres secteurs commerciaux. Toutes ces entreprises sont rentables et génèrent des dividendes. Un autre point non négligeable, la rentabilité avec intérêts ré-investis est encore meilleure.

Oui, mais comment prédire ces crises à l'avance ?
On parle ici de mouvements qui se font sur des semaines, des mois. Il n'est pas question de chercher à anticiper quoi que ce soit, juste de suivre le mouvement.

Mais, la France est en crise actuellement ?
Eh bien non, pas en crise majeure en tout cas. La crise semble plus être un mot inventé par les politiques pour justifier leur incompétence et mauvaise gestion qu'autre chose... Les entreprises du CAC continuent à générer des milliards de bénéfices, réalisés en grande partie à l'étranger il est vrai. Notre indice français profite d'un petit regain de croissance et bat des plus hauts depuis la fin de la crise des subprimes.

Faut-il investir maintenant ?
Je dirai oui. Il est peut-être difficile psychologiquement de placer son argent sur un actif qui a déjà beaucoup augmenté ces dernières années, de plus est dans un relativement mauvais climat économique européen et mondial. Cependant, ça monte. Les bears qui prévoient l'apocalypse tous les ans ne gagnent pas d'argent, ils en perdent (cf Delamarche ;)). Suivez le mouvement qu'on vous dit !

Si le cours redescend, pas de problème, vous pourrez reprendre à bon compte de nouvelles parts. On peut moyenner à la baisse sans risque dans ce genre d'investissement (pas de levier, long terme).

Cette "stratégie" peut être répliquée sur tous les indices mondiaux, qui sont aujourd'hui de toute façon tous très fortement corrélés. Si vous êtes joueur, vous pouvez aussi tenter de gagner sur les baisses via les CFDs.

Voilà de quoi investir sans se prendre la tête, n'en déplaise aux experts et autres spécialistes qui recherchent souvent à faire compliqué sans raison. A retenir que le CAC a toujours, et continuera, à afficher des rendements bien plus intéressants sur le long terme qu'une assurance vie ou tout autre placement garanti. 

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire zoulou2 dimanche, 30 mars 2014 06:01 Posté par zoulou2

    "le cours est destine a monter"


    Je comprends maintenant pourquoi, sur des brokers,  y'a des swaps negatif a l'achat sur le cac40 et pas a la vente.


    A t'on des statistiques a l'annee sur le nombre de jours en hausse et le nombre de jours a la baisse. Je paris qu'il a avantage au Casino-broker.