Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume Dumans

Guillaume Dumans

2Bremans est spécialisée dans l’analyse du comportement des investisseurs. L’objectif de ce premier indicateur de Finance Comportementale est d’être utilisé comme outil d’aide à la décision dans les prises de position quotidiennes.

Le modèle est essentiellement centré sur le CAC 40, mais une transposition à d’autres indices ou à la paire EUR/USD est très simple et de nombreuses informations sur ces sous-jacents sont déjà collectées.

Voir le site 2Bremans

promospeciale

Interview : Les meilleurs analystes CAC sont..

Audience de l'article : 2489 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Après un mois de juillet marqué par des mouvements importants sur le CAC 40, L’indice parisien est quand même parvenu à s’adjuger une performance positive. Le rodéo de la fin du mois a été particulièrement difficile à trader mais 64% des analystes ont quand même enregistré une performance positive sur la période.

Le podium de notre classement s’est livré au jeu du question/réponse afin de tenter de comprendre ces mouvements mais surtout de nous donner les clés de l’évolution à venir de l’indice parisien.

Nous retrouvons en première place le blog Boursowin qui réalise une performance de 471,45 points devant le site Le Conseil Boursier 383,28 points et le bureau d’analyse Chart’s 286,28 points sur un total de 212 analystes étudiés.

-  Après un mois de juillet ayant été marqué par une forte tension sur le CAC 40 et par une fin de mois incroyable (quasiment 300 points de variation en une semaine), pouvez-vous nous donner les principaux événements ou situations de marché ayant influencé vos anticipations ?

Ryan - le blog Boursowin - (1ère place)

- J’ai été particulièrement attentif a l’aspect fondamentale des marchés pendant le mois de juillet et particulièrement les statistiques économiques. Les différentes publications n’ont cessé de jouer au yo-yo en étant tantôt "supérieures aux attentes" puis "inférieures aux attentes". Après avoir analysés ces éléments on comprend mieux les variations du CAC 40 ;
- Les éléments secondaires ont été les résistances et supports obliques à moyen terme.

Stéphane - le site Le Conseil Boursier - (2ème place)

- Le marché était en saturation baissière et, au travers de nos robots un outil maison (the cac machine), nous avons pu détecter des signaux de retournement bien avant que le marché réagisse. Le mois de juillet est pour nous un mois exceptionnel puisque notre portefeuille augmente de plus de 30 % pour ceux qui ont suivi la newsletter.
- Ensuite il fallait que le marché respire, les hommes de pouvoir ont laissé entendre que la situation pourrait se débloquer. Nous avions là, non seulement une configuration technique, mais une configuration fondamentale en train de se mettre en place voilà pourquoi un tel rebond a eu lieu.

Nicolas - Bureau d’analyse Chart’s - (3ème place)

- Le trou de cotation ouvert le 29 juin dernier sur le niveau des 3066 points a été un élément clé qui a grandement influencé notre stratégie d’investissement placé sous le signe du rebond. La longue phase d’attentisme de l’indice parisien via la formation d’une figure dite en biseau d’élargissement ascendant ne nous a pas découragé, la récompense n’arrivant finalement qu’en toute fin de mois. Mais l’évènement majeur restera bien sûr le short squeeze survenu la semaine dernière autour des 3360 points après l’annonce de la BCE.

-  Y a-t-il eu des moments (ou points) de trade clés qui vous ont permis d’être à cette place aujourd’hui ?

Ryan - le blog Boursowin - (1ère place)

- Il y a effectivement un long canal haussier à moyen terme, pour le moment le CAC 40 joue au ping pong entre ces deux bornes hautes et basses et j’ai donc pu profiter de points d’achats et de ventes au contact de ces niveaux.

Stéphane - le site Le Conseil Boursier - (2ème place)

- Oui, pour moi il y avait des seuils psychologiques à ne pas enfoncer. Notamment, la barre des 3000 pts était un niveau intéressant à travailler. Nous avons commencé de prendre position sur ce niveau de façon massive. Mais, il ne fallait pas étudier que l’indice parisien. Il fallait regarder les matières premières, le Dow Jones ainsi que le S&P 500. Nous avions sur tous ces indices des signaux de retournement.

Nicolas - Bureau d’analyse Chart’s - (3ème place)

- Notre sentiment haussier nous a permis de traiter dans le sens de la tendance et de bénéficier ainsi des rebonds techniques qui ont jalonné le parcours de l’indice parisien tout au long du mois de juillet. En terme de performance pure, notre vue baissière le jour de l’annonce de la BCE (2 août) a permis de dégager un gain significatif

- Projetons nous au mois d’août, pouvez vous nous donner vos anticipations pour les semaines à venir ? Est-ce que les annonces de la BCE fin juillet calmeront les marchés jusqu’à la rentrée ou est ce que un scénario « Août 2011 » peut être revu ?

Ryan - le blog Boursowin - (1ère place)

- Lorsque je regarde les fondamentaux je trouve que même si la situation économique n’est pas bonne en Europe, elle reste quand même meilleure qu’il y a quelques mois. Cet élément me motive donc pour la hausse au mois d’août.
- D’une façon plus générale on peut s’attendre dans les mois à venir à une légère hausse des marchés actions dans un contexte de forte volatilité. Il est cependant important de suivre son portefeuille car on peut aussi perdre en quelques semaines toute la hausse constituée tant bien que mal durant tous ces mois.
- Pour l’instant c’est plutôt un marché de traders professionnels où les suiveurs de tendance et les non-initiés risquent de perdre gros si ils investissent à court ou moyen terme. Il y a par contre une fenêtre d’achat pour un investisseur long terme car sur 10 à 20 ans les valorisations sont intéressantes ;

Stéphane - le site Le Conseil Boursier - (2ème place)

- Les annonces de la BCE ne sont qu’une mascarade pour cacher un gros problème mondial. Il faut absolument passer par des réformes sur toute la zone euro et créer une fédération à l’image des États-Unis pour enfin endiguer le problème européen. Tout colmatage ne fera que retarder l’échéance. Maintenir sous perfusion sans réforme du pays ne constitue en soi aucune avancée. Il est impossible de voir une continuité haussière sans une consolidation. Un retour sur 3230 au plus bas semble inévitable pour repartir de l’avant en direction des 3400

Nicolas - Bureau d’analyse Chart’s - (3ème place)

- Les annonces de la BCE ont entraîné une confrontation franche entre les acheteurs et les vendeurs et le sentiment positif l’emporte désormais. Compte tenu des derniers développements techniques, un scénario catastrophe dans les semaines qui viennent a très peu de chance de se produire. La configuration graphique est radicalement différente de celle d’août 2011 car de nombreuses forces de soutien sont à l’oeuvre sur l’indice. Nous anticipons une poursuite de la hausse et favorisons les achats sur repli.

- Avez-vous certains niveaux de supports et résistances que nos lecteurs doivent surveiller pour réaliser leurs investissements ?

Ryan - le blog Boursowin - (1ère place)

- Difficile à répondre à cette question car les résistances et supports à surveiller ne sont pas horizontales ou verticales mais obliques donc avec le temps elles changent mais disons qu’il faut passer acheteur en dessous de la moyenne mobile 20 jours et vendre au dessus (contrairement a ceux que font les suiveurs de tendance pour la simple et bonne raison que la pente est actuellement "douce"). Cela nous donne donc une zone d’achat vers les 3100 points et une zone de vente à l’approche des 3400 points. Ces zones fonctionnent aussi en sens inverse, mais je préfère pour le moment l’achat vers les 3100 et la vente à l’approche des 3400

Stéphane - le site Le Conseil Boursier - (2ème place)

- Les supports à surveiller sur l’indice parisien sont les suivants : 3271 Et pour le pire des cas 3212. Pour la hausse, il faudra surveiller la barre des 3362 qui peut être un accélérateur haussier

Nicolas - Bureau d’analyse Chart’s - (3ème place)

- On surveillera le niveau des 3455 points soit le retracement de 78.6% de toute la jambe de baisse qui s’est déroulée entre mars et juin 2012. En cas de dépassement de ce niveau il faudra regarder vers les points hauts annuels autour des 3600 points. A la baisse, la moyenne mobile à 50 jours actuellement à 3140 points devra servir de stop glissant.

-  Un dernier commentaire sur cette performance du mois de juillet ?

Ryan - le blog Boursowin - (1ère place)

- Pour gagnez en bourse l’analyse technique seule ne suffit pas, il faut avoir assez d’éléments fondamentaux pour savoir si les cours tiendront ou casseront un canal haussier. Une fois tracées toutes ses obliques le sens est donné par les fondamentaux.

Stéphane - le site Le Conseil Boursier - (2ème place)

- Nous sommes très heureux de monter sur la deuxième marche du podium puisqu’il y a beaucoup d’analystes en concurrence. En espérant pourquoi pas atteindre un jour la première marche je tiens à vous remercier du travail quotidien que vous fournissez. Décortiquer autant d’analyse par jour est un travail à temps plein.

Nicolas - Bureau d’analyse Chart’s - (3ème place)

- Nous nous réjouissons d’être sur le podium surtout en cette période de forte volatilité des marchés.

Merci à vous pour ces réponses précises, nous espérons pouvoir vous retrouver dès la fin du mois d’août pour la publication du classement mensuel ! Vous pouvez retrouver les analyses de notre duo mensuel sur leurs sites respectifs.

A très bientôt

Guillaume Dumans

2Bremans
Poster un commentaire