Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4730 (-3.58%) – Draghi plombe les marchés

Audience de l'article : 736 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
CAC-021215

Les marchés espéraient une dose de drogue supplémentaire. Ils en ont été pour leurs frais, avec l’annonce de Mario Draghi d’une simple prolongation du QE jusqu’en 2017, et une légère baisse du taux de dépôt. En hausse de près de 1.5% à mi séance, sur la résistance orange des 4955 pts, le CAC 40 a du coup brutalement décroché, non sans connaître une volatilité intraday particulièrement marquée.

En effet, après un premier repli sur les 4900 pts et un rebond sur 4950, le CAC 40 a plongé sur les 4750 pts, avant de se reprendre de 100 pts. Un rebond de courte durée, puisque la fin de séance verra le CAC revenir sur la zone de soutien des 4750, avant même de l’enfoncer légèrement en toute fin de séance.

Un repli qui se poursuit même après séance, puisqu’une heure après la clôture, au moment où je rédige ces quelques lignes, le CAC est déjà sur les 4680 pts…

On notera également les volumes particulièrement importants enregistrés aujourd’hui, à près de 7 milliards. Que faut-il penser de cette séance et de ce repli ?

Fondamentalement, on ne peut pas dire que la surprise soit énorme, tant je vous avais dit depuis plusieurs jours déjà qu’on risquait une déception, avec un marché qui avait placé beaucoup (trop?) d’espoirs dans cette réunion de la BCE. Toujours est-il que derrière cette déception, il s’agit malgré tout d’une bonne nouvelle : si Mario Draghi a jugé d’une augmentation du QE n’était pas nécessaire, c’est que l’économie et les marchés peuvent s’en passer. Il en est de même avec la très probable augmentation des taux outre atlantique. Bien sûr, Draghi et Yellen peuvent se tromper, mais ils auront toujours les moyens d’agir en conséquence si la situation l’exigeait. Derrière la déception du jour, on peut donc y voir une source de rebond pour les prochaines semaines.

Graphiquement, la situation est également à double tranchant. En revenant sur les 4730, le CAC est de retour sur les plus hauts de septembre et début octobre. Avec les gros volumes du jour, on pourrait considérer qu’il s’agit d’un sell off et d’une simple réaction épidermique. Toutefois, entre le nouvel échec contre la résistance orange, une clôture au plus bas et des indices américains qui pourraient bien consolider dans les prochaines séances (jusqu’à la réunion de la FED ?), il y a de quoi anticiper un repli plus prononcé pour les prochaines séances, avec une cassure des 4730/4750.

Jusqu’où pourrait aller le CAC ? Plusieurs options sont possibles. La première serait celle d’une évolution au sein d’un drapeau tracé en orange, avec un support tout proche sur les 4710. Compte tenu du niveau des futures actuellement, cela semble mal engagé, avec un probable gap baissier demain matin. Mais qui sait ?

La deuxième option serait celle d’un repli jusqu’à l’oblique marron, qui sera demain vers les 4660/4665, niveau non loin des 50% de retracement du rebond de fin septembre à début novembre.

Et la troisième option serait un retour jusque vers la zone des 4500 pts et vers le petit gap haussier laissé ouvert sur les 4518/4528.

Bien sûr, un repli plus conséquent ensuite est également possible, mais il faudrait a priori d’autres mauvaises nouvelles pour en arriver là.

Pour l’heure et pour les prochaines séances, on se concentrera sur ces trois options, en surveillant donc à la baisse les 4710, un support intermédiaire vers 4675 puis l’oblique marron vers 4660/4665, tandis que les 50% de retracement seront autour des 4645/4650.

En cas de rebond (à ne pas écarter après l’ampleur du repli de ce jeudi), on surveillera naturellement les 4750, les 4775, avant la zone des 4820/4825. Seul toutefois un retour au delà permettrait de replacer le CAC 40 sur des rails plus haussiers.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Baissière (4750)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (4515 – 4975)*
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Neutre (4500 – 5150)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4070 – 5290)
Tendance LT (à quelques années) : Haussière (4270)
Poster un commentaire