Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4574 (+1.00%) – Même pas peur !

Audience de l'article : 570 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

En léger repli en préouverture, le CAC 40 est très rapidement repassé dans le vert, avant même de bondir jusqu’à la “fameuse” zone de résistance des 4595/4600 pts (résistance verte), atteinte après moins d’une heure de cotations !

La large victoire du “Non” au référendum italien et la démission de Renzi ne semblent donc même pas faire peur. Il faut dire bien sûr qu’elles étaient largement attendues, et donc anticipées. Et puis en Autriche, le parti d’extrême droite n’est pas parvenu à l’emporter, ce qui a sans doute également contribué à rassurer les opérateurs. Même l’euro, en nette baisse ce matin (mais sans pour autant enfoncer les plus bas de ces derniers jours), s’est nettement redressé, revenant en fin de séance largement au dessus des 1.07 (contre 1.05 au plus bas).

Cette réaction du marché reste malgré tout surprenante, dans le sens où l’anticipation de ce résultat n’avait pas non plus provoqué de repli sur les marchés. En même temps, c’est peut être ce qui explique qu’au delà de l’envolée de la première heure, la hausse s’est ensuite tassée. Car graphiquement, et malgré une volatilité plus importante qu’à l’accoutumée, le CAC s’inscrit toujours ce soir à l’intérieur de son range de ces dernières semaines : un appui ce matin sur le support bleu, une butée dans la foulée sur l’oblique verte, et une évolution en range tout le reste de la séance. Bref, vu de l’extérieur, le référendum italien est quasiment invisible. Même du côté des volumes, on ne note rien de particulier.

Pour demain donc, j’ai donc bien peur qu’on se remette une nouvelle fois à nos niveaux de ces dernières semaines… A la hausse, la zone des 4600 représente toujours LE seuil principal à surveiller, sachant que juste au dessus se situe le fameux gap du 4 janvier, toujours béant. Je ne serai d’ailleurs pas étonné, compte tenu de la tournure prise par les évènements, que l’on finisse par s’affranchir de ces niveaux par un gap haussier. Le CAC attendra-t-il la première séance de janvier 2017, histoire de faire former en bougie annuelle un “bébé abandonné” ? 

Attention en tout cas dans ce contexte à tout faux signal. La sagesse voudrait donc qu’on attende une confirmation en clôture et une invalidation de ce gap du 4 janvier (4607/4637), et même pourquoi pas de celui du 31/12/15 entre 4667 et 4672, avant de valider le signal haussier.

A la baisse, la principale zone à surveiller reste elle autour des 4480/4490, même si on surveillera l’oblique bleue qui sera demain plutôt autour des 4495. En dessous des 4480, direction les 4430 puis sans doute le support bleu suivant vers 4400/4405, avant potentiellement le support vert vers 4330/4340.

Entre les 4480/4490 et les 4600, les 4540/4550 devraient jouer le rôle de point pivot, entre biais haussier et biais baissier. Reste maintenant à savoir combien de temps encore le marché tiendra à l’intérieur de cette zone de confinement.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4480 – 4600)
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (4325 – 4610)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Neutre (4230 – 4640)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4000 – 4840)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290)
Poster un commentaire