Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Clôture CAC : 4066 (-3.20%) – Rien ne va plus ?

Audience de l'article : 839 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
CAC-080216

Il n’aura pas fallu attendre longtemps entre les deux options qui s’offraient à nous vendredi soir… Malgré une ouverture en petite hausse, le CAC est rapidement reparti à la baisse, enfonçant dès la première heure de cotation la zone de soutien des 4170/4180, avant d’enfoncer presque dans la foulée les plus bas de janvier, pour une clôture proche des plus bas du jour, avec un repli conséquent de plus de 3%. Mais l’impact de ce repli est en réalité plus violent encore, du fait des pondérations au sein des indices, avec seulement une quarantaine de valeurs sur les 120 qui composent le SBF120 qui ont fait mieux que leur indice !

Février démarre ainsi encore plus difficilement que n’avait démarré le moins de janvier, avec 6 bougies rouges consécutives et déjà près de 8% de repli pour le CAC 40 ! Graphiquement, la configuration n’est par ailleurs guère encourageante. Et en l’absence d’un pic de volumes aujourd’hui, qui aurait pu laisser penser que nous avons affaire à un sell off, il y a des chances que nous allions voir encore plus bas dans les prochaines heures ou prochains jours (même si un rapide coup d’oeil aux performance des actions aujourd’hui ressemble à un sell off).

Seul le support en pointillés bleu clair, qui représente la médiane d’un large canal légèrement haussier qui constitue l’un des tracés phare de 15 dernières années, indique que nous sommes sur une zone potentielle de rebond (au sens large, car ce type de support se regarde en bougies mensuelles). On y ajoutera également une horizontale (non tracée), issue de 2010 et 2013, qui pourrait justifier un prochain rebond.

Reste qu’à court terme, le premier réel objectif se situe a priori au niveau de la base de mon canal baissier orange, qui sera demain sur 3945 pts environ. Un objectif toutefois pas si éloigné, puisqu’il ne se situe qu’à 3% du niveau de clôture de ce soir. On peut donc se demander s’il n’est pas trop tard pour vendre, du moins dans une optique de court terme.

D’autant qu’après un tel repli, un rebond technique reste bien sûr possible. Le 14 décembre d’ailleurs, il n’y avait pas eu de pic de volumes avant un rebond de quelques jours. Il suffirait par exemple pour cela que Wall Street réduise son repli d’ici la fin de la séance, ou que le pétrole se mette à rebondir sensiblement. Les opérateurs auront toutefois fort à faire pour ramener la confiance et replacer le CAC dans une configuration plus positive.

Il faudra déjà repasser au dessus du plus bas de janvier sur 4084, puis s’affranchir des 4120. Alors le CAC pourra aller s’attaquer à la médiane de la bougie du jour sur 4140, et espérer pouvoir effectuer un test des 4170/4180. Ce n’est toutefois qu’au delà qu’on pourrait avoir une inversion de tendance, et viser un rebond digne de ce nom, même si ce rebond pourrait toutefois rapidement être bloqué par l’oblique bleu clair…

A la baisse, en dehors de l’oblique en pointillés bleu clair, mais qui n’a rien de très précis, on pourra mentionner les 4000 pts, seuil psychologique, mais qui pourrait justement être enfoncé, histoire de générer une panique supplémentaire, direction l’importante zone des 3945. Une zone qui devrait a priori générer un rebond, mais dans le climat actuel, on ne peut exclure une glissade supplémentaire, direction la base d’un possible canal bleu clair, voir le support marron, joignant les points bas de mi-décembre et mi-janvier…

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Baissière (4180)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Baissière (4320)*
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Baissière (4840)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4070 – 5290) – sous revue (bougie mensuelle)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290)
Poster un commentaire