Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

Clôture CAC : 3984 (-2.97%) – Ça se complique…

Audience de l'article : 809 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

La situation se complique et surtout se détériore à la bourse de Paris, avec un repli plus inquiétant aujourd’hui que celui de vendredi, même si paradoxalement moins important.

En effet, vendredi on avait préservé d’importants seuils graphiques, comme le gap de rupture haussier de la mi-février, ou la zone médiane violette. Deux seuils qui ont cédé aujourd’hui, ce qui ne présage rien de très bon, même si l’invalidation s’est faite finalement d’assez peu, et si on peut mettre le repli du jour sur le compte d’une réplique du séisme de vendredi. Seul le pic de volumes pourrait continuer de militer pour la formation d’un point bas.

Reste que le contexte est malgré tout très particulier, avec des conséquences qui restent très difficiles à estimer, et une incertitude qui devrait durer et pourrait peser longtemps sur les marchés. Allons-nous toutefois vers une longue dérive plus ou moins horizontale, ou allons nous accentuer le repli actuel dans les prochaines séances et prochaines semaines, au sein par exemple de notre large canal violet ?

Il est trop tôt pour le dire. Une chose est sûre : les bulls devront très rapidement réagir pour éviter une nouvelle détérioration et des lendemains difficiles.

Pour demain mardi, on surveillera en tout cas avec attention la zone des 3995/4000 légèrement enfoncée en clôture ce lundi. En cas de réaction haussière, on pourra encore espérer une reprise en main par les bulls, ou en tout cas l’arrêt de l’hémorragie, au moins temporairement. Seul toutefois un retour au dessus des 4100 pts permettrait d’envisager un réel rebond.

A la baisse, une cassure du plus bas du jour pourrait nous envoyer rapidement sur les 3900 et les plus bas de février, avant un autre support autour des 3850. Le bas du canal violet est lui très loin, vers 3645, mais il donne une idée de la portée du mouvement actuel si la situation devait s’aggraver encore.

PS : après le Brexit, les anglais sortis de l’Euro par l’Islande ! Le divorce semble vraiment consommé avec l’Europe…

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Baissière (4030)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (3995 – 4300) – sous revue
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Baissière (4500)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4070 – 5290)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290) 
Poster un commentaire