Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Eric David

Eric David

J’ai décidé un beau jour de quitter le confort douillet de mon poste de conseiller de banque pour vivre de mes passions, à savoir les voyages, la photographie et le trading.Cela fait maintenant plus de 20 ans que je vis du trading avec un parcours classique. J’ai commencé comme beaucoup avec les actions.

Mes débuts furent laborieux, apprenant sur le tas grâce aux erreurs que je commettais et qui se soldaient le plus souvent avec une perte financière non négligeable…

J’ai continué avec les CFD (contrats pour différence) et je trade aujourd’hui le marché le plus prometteur du moment, à savoir : le Forex ou marché des devises.

Eric-David3

Manuel de Trading Gratuit

Tradez suivant le sentiment du marché

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
david renan telechargement livre

Ma méthode pour trader avec les niveaux de Fibonacci, à découvrir...

Audience de l'article : 18530 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 2 réactions
Votez pour cet article
(31 Votes) - Note : 4.68
Partagez cet article avec vos connaissances

 

 Voulez-vous devenir ceinture noire de Fibo ?

 

                                                                                                          

                     

 

 

 

Avant de parler trading intéressons nous à l'origine de cet intérêt pour ces fameux niveaux de Fibonacci. Tout commença par la découverte des nombres arithmétiques par Léonardo Fibonacci appelé aussi Léonard de Pise. Ceux-ci ont remplacé les chiffres romains utilisés à cette époque et ont permis d'effectuer des calculs impossible à effectuer dans le passé.

 

  

 

Passionné de mathématiques il s'est intéressé très vite à l'étude des nombres.

 

Il a déduit une suite mathématique basée sur l'addition d'un nombre par le précédent d'un côté, auquel on rajoute le total précédemment trouvé. En voici le début de la séquence des nombres de Fibonacci selon cette méthode :

 

0  1  2  3  4  5  6  7  8  9  ...

 

==>1+1 = 2

       1+2 = 3

       2+3 = 5

       3+5 = 8

       5+8 = 13

       8+13 = 21

       13+21 = 34 etc...

 

De là on trouve la relativité numérique bien connue de cette suite, à savoir si on prend trois nombres consécutifs de cette suite, qu'on les additionne puis les divise par deux, on obtiendra toujours le dernier des trois nombres en résultat.

 

Exemple : 34 + 55 + 89 = 178 ==> 178 / 2 = 89

 

 

Importance des nombres de Fibonacci dans la vie de tous les jours :

 

Curieusement on retrouve ces nombres partout dans la nature. Il semblerai que l'univers ait prit des cours avec Fibonacci pour se créer...

 

Voici quelques exemples bien connus :

 

Prenons l'ananas, on retrouve la suite 5  8   13

 

  

  

 

La pomme de pin, nous avons 8 et 13 qui sont deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci 1; 1; 2; 3; 5; 8; 13

 

 

  

 

Ses écailles sont alignés selon la spirale de Fibonacci. On représente les 4 coins des écailles de la pomme de pin par des points. Lorsqu'on relie ces points on obtient des spirales qui tournent vers la droite et d'autres vers la gauche. Le nombre de spirales vers la gauche et vers la droite sont deux nombres consécutifs de la suite de Fibonacci. Chaque point appartient à deux spirales. Les nombres de points sur chacune des spirales sont aussi deux nombres de la suite de Fibonacci.

 

  La fleur de tournesol est constituée de deux groupes de spirales tournant en sens contraire. Le nombre de ces spirales correspond dans chacun des cas à deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci comme par exemple 13 / 21, 34 / 55, 55 / 89 ou 89 / 144.

 

  

 

 

 On pourrait citer encore de nombreux cas mais le propos de cet article est plutôt d'en voir l'application au trading.

 

Juste un clin d'oeil pour Samuel Rondot qui comme moi est passionné de photographie...

 

  

 

 

Peut on d'après ce que j'ai écrit plus haut en justifier son application au trading ? Je ne crois pas et franchement pas du tout persuadé quitte à en choquer quelques uns...

 

Mais alors, pourquoi les utiliser dans le trading ?

 

La réponse est simple, parce que cela fonctionne. Certainement parce qu'une majorité de traders les utilisent... Rien ne sert de polémiquer la dessus cela serait une perte d'énergie. Ce qui m'intéresse en matière de trading est ce qui peut fonctionner, m'en servir pour engranger des profits, le reste n'est que littérature pour intellectuels très éloigné de notre réalité quotidienne en tant que trader...

 

 

Voici donc les relativités numériques qui nous serviront dans le trading :

 

0,382 = 38%

0,50  = 50%

0,618 = 62%

0,786 = 79%

1,27   = 127%

1,618 = 162%

 

 

Quelques notions importantes à connaître :

 

  

 

 

 

 

Suivant l'importance d'un retracement on peut prévoir un objectif basé sur ces relativités numériques.

 

  

 

 

J'ai ainsi observé qu'en général (rien n'est valable à 100% dans le trading) un retracement de 38%, 50% ou 62% permet d'envisager un  objectif à 162%.

Par contre, pour un retracement de 79% on se limitera à un objectif à 127%.

 

 

  

Pour agrandir le graphique cliquer ici

 

 

Comment appliquer ces notions ?

 

Pour ma part je me suis donné certaines règles basées par le bon sens. N'oubliez qu'aucune méthode n'est la panacée, en trading le money management à certainement plus d'importance qu'en la méthode employée.

 

Je me positionne donc uniquement à partir du niveau de 61,8% des retracements, ce choix étant dicté par le fait qu'ainsi vous pouvez avoir un stop loss moins important, votre prise de risque sera donc moindre. En stop loss vous pouvez le placer au dessus du niveau 78,6% avec un maximum au dernier plus haut en cas de vente ou plus bas en cas d'achat. J'initialise en général deux positions simultanément, la première aura pour objectif l'extension 161,8% des Fibonacci et la deuxième après un breakeven (ramener le stop loss au niveau du cours d'entrée du trade) quand la première est soldée, aura un objectif à 200 % de ces mêmes extensions. Une variante que j'utilise souvent est de remplacer 161,8% par 127% et 200% par 161,8%, tout dépendra de votre agressivité du moment...

 

Mais cela ne s'arrête pas là...

 

En cas de retracement moins important je place un pending order (ordre en attente) sous le plus bas précédent en cas de vente ou plus haut précédent en cas d'achat. De façon similaire je lance deux trades dont le premier aura un objectif de 127% des extensions de Fibonacci et le second à 161,8% après avoir fait un breakeven comme précédemment.

 

Voici un exemple en vente sur USD/JPY

 

  

Pour agrandir le graphique cliquer ici

 

Dans cet exemple les cours n'ont retracé que de 38% j'attends donc que les cours passent en dessous du niveau 0,0% des Fibonacci pour placer deux trades en vente. Le premier aura un objectif de 127% et le second de 161,8%. Si vous aviez choisi 161,8% et 200% comme objectifs vous auriez eu le premier d'atteint et le deuxième devait être clôturé quand les cours atteignaient en retour 127%, ce qui en terme de profits n'aurait rien changé pour cet exemple.

 

Ces deux trades rapportaient en totalité 720 euros soit 276 euros pour le premier (33,1 pips) et 444 euros pour le deuxième (48,6 pips).

 

 

Bons trades !

Éric David

 

Découvrez mon robot pour vous aider à clôturer vos trades automatiquement en cliquant ici

GRATUIT : une méthode de trading basée sur une news américaine que vous pouvez télécharger en cliquant ici

 

Retrouvez mes 4 principales stratégies dans mes Ebooks Forex sur mon site :http://www.ericdavid-forex.com/

Je publie désormais les mises à jour des news Forex dans les forums Objectifeco, à cette adresse : http://www.objectifeco.com/nos-forums/viewforum.php ?f=10

 

 

        

 

 

 

 

Poster un commentaire

2 Commentaires