Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

L’indice le plus important du monde à suivre, la hausse des actions en dépend

Audience de l'article : 5785 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 18 réactions
Votez pour cet article
(10 Votes) - Note : 4.40
Partagez cet article avec vos connaissances
3222
Cela fait maintenant 30 ans que les obligations montent doucement, mais surement,
Pour savoir si « la bulle » obligataire est sur le point d’exploser il suffit d’observer le $TNX et le $TYX et depuis quelques semaines, les rendements Yield semblent vouloir dessiner un processus de bottomisation même s’ils demeurent à l’intérieur d’une tendance lourdement baissière depuis plusieurs années d’où la force de l’actif obligataire.


tyx999

Le jour où la FED décidera de remonter ses taux (pas demain la veille) le TYX et le TNX s’envoleront et cela produira la fin du marché séculier des obligations voire même un krach en cas de hausse trop brutale. En fait, nous avons déjà connu cela en 1951avec derrière une explosion des actions.

Les trois photos qui suivent vont probablement en surprendre beaucoup d’entre vous alors prenez la peine de vous assoir et de respirer profondément, le choc pourrait être rude à supporter.


Voici l’évolution du $TYX de 1942 à 1960, lors de la période de déflation (comme aujourd’hui ?), de 1943 à 1951 les cours stagnaient, en 1951 ce fut l’envolée.


tyx2

Jusque-là je vois que cela vous laisse de marbre voici donc maintenant le Dow Jones au même instant

tyx3

OK, je constate que cela commence à vous titiller, que dire alors si on superpose les deux courbes celle de notre guide le SP500 et celle du TYX?

tyx4

Bon, ceci dit soit le marché action anticipe déjà une hausse des taux d’où sa hausse récente (je n’y crois pas pour maintenant) soit une énorme bulle est en phase finale et nous risquons de connaitre un accident comme en 1987. À vous de faire votre choix…

J’ai utilisé le terme de déflation plus haut dans l’article, pour l’instant, c’est du côté des devises et des MP que cela se voit le plus, mais pour beaucoup d’économistes et non des moindres les actions vont subir le même sort avant de connaitre le retour de l’inflation par exemple Albert Edwards le responsable de la stratégie globale à la Société Générale qui en substance dans sa dernière missive dit ceci :

ae

Au cours des quinze dernières années, la plupart des investisseurs ont refusé de considérer que les événements en Occident se déployaient de la même manière qu’au Japon dans les années 1990. Cependant, les derniers chiffres de l’inflation aux Etats-Unis et dans la zone euro montrent que nous nous nous approchons à grands pas d’une situation de pure déflation à la japonaise. De même, les investisseurs refusent de croire que les actions peuvent baisser

dans un contexte d’assouplissement quantitatif généralisé. Ils ont tort.

Poster un commentaire

18 commentaires

  • Lien vers le commentaire thoor vendredi, 10 mai 2013 22:41 Posté par bankor

    bonsoir Claude ,

    je viens de lire ton alter ego LOIC  et pareil il est comme tous les gens dubitatifs dans le floue timing .
    Si bernanke s'inquiète c'est qu' il prépare la sortie de liquidité ?
    A vrai dire Claude, tu es encore dans le vrai quand tu écrivais que quand le sp 500 bat son plus haut c'est qu'il veut dans les 2 mois qui suivent grapiller encore 2-3% avant d'inverser une tendance
    On doit y etre ....meme au delà ....
    les records sont faits pour etre battus !
    La voiture folle roule à toute allure d'octobre 87 mais avec les jours fériés il sera surement devancé ou alors les indices seront à des niveaux stratosphèriques.
    Chaud les bear !

  • Lien vers le commentaire BARF vendredi, 10 mai 2013 10:53 Posté par barf

    A propos de l'Italie :



    Toujours selon la banque centrale, les banques du pays ont renforcé leurs avoirs en obligations souveraines italiennes, à 363 milliards d'euros au total, contre 351,6 milliards en février. Ce montant est le plus élevé depuis 15 ans que la Banque d'Italie en compile la statistique et il représente une augmentation de près de 25% depuis mars 2012.



    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00520264-italie-banques-les-creances-douteuses-en-forte-hausse-en-mars-565185.php



    Les banques italiennes préparent l'avenir : les banques italiennes se chargent en obligations de l'Etat italien.



    Quand la prochaine crise bancaire arrivera, les banques italiennes diront à l'Etat italien :



    "Maintenant, tu vas lever des impôts supplémentaires pour nous renflouer. Si tu le fais, tout ira bien. Si tu ne le fais pas, nous faisons faillite, mais nous t'entraînons dans notre chute. Il n'y aura plus personne au monde pour te prêter de l'argent. Quant aux milliers de milliards d'euros que vont perdre les épargnants italiens, tu t'expliqueras avec eux."



    En clair : les banques italiennes tiennent l'Etat italien par les c... , et elles le tiennent très fort.



    Pronostic :



    $1-          Les banques italiennes vont faire faillite ET AUSSI l’Etat italien va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques grecques vont faire faillite ET AUSSI l’Etat grec va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques irlandaises vont faire faillite ET AUSSI l’Etat irlandais va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques portugaises vont faire faillite ET AUSSI l’Etat portugais va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques espagnoles vont faire faillite ET AUSSI l’Etat espagnol va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques chypriotes vont faire faillite ET AUSSI l’Etat chypriote va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques slovènes vont faire faillite ET AUSSI l’Etat slovène va se déclarer en défaut de paiement.



    $1-          Les banques belges vont faire faillite ET AUSSI l’Etat belge va se déclarer en défaut de paiement.



    (Liste non exhaustive)

  • Lien vers le commentaire domk vendredi, 10 mai 2013 06:56 Posté par domk

    SLT CLAUDE
     je vois que tu es perdu dans le pré

    tout monte et tu ne pensais pas que ca allait aussi haut

    maintenant faut trouver le point haut mais impossible de savoir

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy jeudi, 09 mai 2013 20:56 Posté par claude Mathy

    Bonsoir à tous,

    JCTrader, nous nous trouvons sur un « forum » public et vos arguments seront toujours pour moi les biens venus même s’ils ne vont pas toujours dans mon sens. Dans le cas de ce billet, notre divergence vient peut-être du fait que vous travaillez plus le court terme que moi, certes, cela m’arrive, mais c’est surtout le LT qui guide mes choix d’investissements. En toute honnêteté je croyais que ces graphiques des années 50 seraient dignes d’intérêt. Beaucoup de novices pensent que quand il y aura une hausse des taux cela sonnera le glas des actions en réalité, c’est souvent le contraire

  • Lien vers le commentaire BARF jeudi, 09 mai 2013 18:04 Posté par barf

    Les banques de l'Union Européenne ont dans leurs livres 1500 milliards d'euros d'actifs pourris.

    Par exemple, en Italie, les banques ont 131 milliards d'euros d'actifs pourris.

    Lisez cet article :

    Italie / Banques : les créances douteuses en forte hausse en mars.

    Les créances douteuses détenues par les banques italiennes ont connu en mars leur plus forte hausse sur un an depuis décembre 2011, selon des données publiées jeudi par la Banque d'Italie.

    Leur montant a atteint 131 milliards d'euros, une hausse de 21,7% par rapport au même mois de 2012, qui se compare à une augmentation de 18,6% en février.

    Cette accélération, reflet des difficultés des banques alors que le pays connaît sa pire récession depuis 20 ans, fait craindre que la situation n'atteigne pas un pic au premier semestre comme ce qui était prévu jusqu'ici.

    L'Istat, l'office italien de la statistique, a réduit cette semaine ses prévisions de croissance et anticipe désormais une contraction de 1,4% de l'économie cette année, soit trois fois plus que sa prévision précédente (-0,5%).

    Selon les données de la Banque d'Italie, les prêts aux entreprises non financières ont baissé de 2,8% en mars après déjà un recul de 2,7% en février.

    Toujours selon la banque centrale, les banques du pays ont renforcé leurs avoirs en obligations souveraines italiennes, à 363 milliards d'euros au total, contre 351,6 milliards en février. Ce montant est le plus élevé depuis 15 ans que la Banque d'Italie en compile la statistique et il représente une augmentation de près de 25% depuis mars 2012.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00520264-italie-banques-les-creances-douteuses-en-forte-hausse-en-mars-565185.php

  • Lien vers le commentaire jctrader56 jeudi, 09 mai 2013 16:43 Posté par jctrader56

    d accord avec hinault. Abadie a toujours une analyse approfondie et actuelle.Il envisage la deflation depuis des années, ses articles sont à mon avis orientés  dans ce sens mais ils font reflechir a  la lecture de ses arguments.
    Dans cet article, pas grand chose sinon mettre en parallele des evenements anciens, avec des courbes qui n ont plus rien a avoir avec le monde  d aujourdhui.
    Allez, je vais arreter là. Claude, vous avez eu plus d inspiration peut etre qu ecrire trop diminue la qualité.

  • Lien vers le commentaire Rousseau jeudi, 09 mai 2013 14:07 Posté par hinault

    Ca manque un peu d'une conclusion  en fait........

    Claude poste souvent des articles pas ininteressants dont le théme sous jacent est : "Attention un jour ou l'autre et peut etre dans pas tres longtemps ca va baisser fort".

    Regardez son historique : il y en a plusieurs dans ce type.

    Conclusion : l'intéret est limité par le fait que personne ne sait de façon fiable ou en seront les marchés dans quelques semaines/mois. (Loic Abadie qui est short depuis 3600 a sensiblement le meme problème alors que ses analyses sont tres intéressantes).le CAC sera peut etre a 4300 dans quelques semaines. Qui sait ?

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mercredi, 08 mai 2013 17:37 Posté par jctrader56

    Un peu d'agressivité.....commentaire quin'apporte pas grand chose...
    Sincerement , ce genre de prévision , ce titre ronflant "à donf" , la déflation (çà fait 5 ans que Loic Abadie nous l'annonce, pas besoin de Edwards), en fait c'est l'article qui n'apporte rien, la preuve étant que personne n'a compris le sens et qu'il a fallu un ajout de Claude pourpréciser (mollement d'ailleurs et sans se mouiller). Faut aussi être conscient du réel problème....
    Alors en bref et sans fioriture , si la déflation se pointe , c'est la catat : tout chute . Pourquoi ? Je vous l'explique simplement en langage populaire et en moins de 10 mots  :))
    Bon week end à tous .

    @Claude : je vous ai connu plus inspiré : on dirait vraiment un article à publier pour ...publier ..

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy mercredi, 08 mai 2013 14:36 Posté par claude Mathy

    Bonjour à tous,

    Domk, pour l’instant simple correction puis on remonte. Si vraiment la déflation arrive les actions chuteront beaucoup plus qu’une simple correction.

    Ouap, si la FED commence à remonter ses taux les obligations en pâtiront, sous entendu surchauffe de l’économie et forte inflation mais cela n’arrivera pas de suite, souvent il faut passer par la déflation avant

    JC Trader, dommage ce semblant d’agressivité.

    Virgigil, Edwards n’est pas à l’abri d’une analyse erronée, cela arrive même au meilleur surtout dans un marché aussi manipulé

  • Lien vers le commentaire sam ventura mercredi, 08 mai 2013 12:00 Posté par VIRGIGIL

    bonjour claude, je ne comprend pas pourquoi tu mentionne edwards, c est un blaireau qui travaille pour une banque de blaireau 

    par contre je suis d'accord sur la bulle des obligations

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mercredi, 08 mai 2013 11:41 Posté par jctrader56

    ah  j oublais...: edwards prevoyait un Sp à 666 pour la fin 2012 (effet fiscal cliff)

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mercredi, 08 mai 2013 11:35 Posté par jctrader56

    quel titre ronflant ....!!! les graphiques ne sont sans doute pas de vous en + 
    et faire des parallèles entre les années 60 et maintenant ,  faut oser ..... rien de bien solide.....

  • Lien vers le commentaire Ouap1 mercredi, 08 mai 2013 09:30 Posté par Ouap1

    Bonjour,
    je ne comprend pas trop quand les taux d'intérêts obligataires montent les actions baissent et inversement... enfin, jusqu'à présent c'était ça...
    aujourd'hui vous dîtes que si les intérêts obligataires montent les actions vont exploser à la hausse ? ...
    Si les taux d'intérêts des obligations montent, je pense que les investisseurs vont les acheter car elles seront " moins risquées " et deviendront autant rémunératrices que les actions.

  • Lien vers le commentaire domk mercredi, 08 mai 2013 06:54 Posté par domk

    SLT CLAUDE BON ARTICLE

    ta conclusion c'est que l'on va dans le ravin???