Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Améliorez votre trading : triangle, range et volatilité

Audience de l'article : 1052 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Triangle EUR USD en base hebdomadaire.

Nous sommes actuellement à un nouveau carrefour de l’évolution de EUR USD. Le Kumo en base hebdomadaire fait obstacle à la hausse de la paire depuis plusieurs semaines. Celle-ci se trouve exactement sur la borne supérieure de l’oblique du triangle de compression dans lequel elle évolue depuis 6 mois.

EUR USD 10 10 2015 W1 IchimokuEUR USD 10 10 2015 W1 Ichimoku



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

Fondamentalement, l’avalanche de mauvaises statistiques US a cantonné EUR USD dans la partie haute de son triangle. La borne haute a d’ailleurs été franchie par deux fois mais le cross a fini par réintégrer la compression en base hebdomadaire.

Il faut bien comprendre qu’un triangle de compression est comme toute figure chartiste, une bataille entre les acheteurs et les vendeurs. Les vendeurs, convaincus de l’installation d’une divergence durable des taux entre EUR et USD, défendent l’oblique qui coiffe les prix depuis 6 mois en shortant systématiquement à son niveau. Les acheteurs, eux plus désordonnés font monter en permanence le cross depuis que l’euro est devenu une monnaie de financement et de refuge contre le risque. Par ailleurs, bon nombre d’opérations de couverture mises en place durant la baisse de l’euro se débouclent alors que les perspectives de hausse du dollar s’amoindrissent. Ce dernier moteur de la hausse de l’euro possèderait un effet auto multiplicateur car la remontée de la devise européenne pousserait de nouveaux opérateurs à quitter leur couverture et à l’inverser avec des positions contre la baisse du dollar, ce qui serait haussier pour EUR USD.

Comme dans tout champ de bataille, si les vendeurs étaient vaincus, leurs stops loss sauteraient, ils ne défendraient plus l’oblique et la ligne de front reculerait très vite vers le haut. C’est ce type de repli et cette impulsion que nous recherchons en trading car elle permet de matérialiser un mouvement exploitable sur de nombreux pips. Plus la figure chartiste est en time frame élevé, plus le potentiel de plus value est grand. Tout franchissement à la hausse du triangle EUR USD actuel en W1 devrait libérer les acheteurs et donner une impulsion importante selon la théorie chartiste. l’objectif théorique serait à 1.23 soit 1000 pips de hausse correspondant à la hauteur maxi du triangle de compression. Mais les faits ne confirment pas toujours la théorie et le cross pourrait s’arrêter bien avant, autour de 1.18 sur la borne supérieure du canal haussier en formation, ou en haut de Kumo, sur le SSA, autour de 1.20. A l’inverse, l’impossibilité pour le cross de franchir la borne supérieure du triangle signifierait une victoire des vendeurs et un retour en direction de la borne basse .

Cette règle souffre une exception. Lorsque les acheteurs et les vendeurs n’arrivent pas à se départager suffisamment tôt dans le triangle, l’évolution des cours se termine en range mal systématisé, moins facile à exploiter. On peut parler de match nul entre les acheteurs et les vendeurs. C’est l’évolution des prix qui nous guette si l’incertitude se poursuit encore plusieurs semaines.

Pour être honnête, je suis aujourd’hui incapable de dire si l’oblique va être franchie. Cette évolution est encore très liée aux prochaines statistiques US. Mais deux choses peuvent militer en faveur d’une hausse de la paire. Le récent break out sur oblique de l’or qui, on a pu le constater, est souvent en avance sur les mouvements du Forex. Et sur un plan chartiste, le triangle actuel ressemble de plus en plus à un triangle ascendant qui, par nature, est haussier.

Il faudra peut être attendre la fin de la semaine prochaine pour savoir quelle orientation va véritablement prendre la paire. Espérerons qu’elle ne s’emballera pas dans de grandes oscillations, car ce serait, on le comprend bien, moins facile à gérer. La volatilité est en effet l’ennemie du trend follower. Construire une position à la hausse consiste à pyramider dans les consolidations pour diminuer ses risques à l’investissement, tout en faisant monter les volumes au fil de la progression de la tendance. Dans ce type de construction, les retours brutaux font disparaitre tous les bénéfices en stop zéro puisque le pyramidage fait monter le prix d’achat ou baisser le prix de vente. La solution du stop break even pour chaque position est dans ce cas préférable. Celle de la position unique de départ est plus souvent gagnante mais ne permet jamais de réaliser le casse du siècle. Or c’est précisément ce que recherchent les très bons trend followers.

Range AUD NZD en base hebdomadaire

Je me suis intéressé à cette paire en faisant suite à une suggestion de Payback qui avait remarqué fort justement qu’elle s’inscrivait dans un petit range en base hebdomadaire. Qui dit figure chartiste en time frame élevé, dit perspective de trade prolongé et promesse de gain élevé, surtout si la volatilité reste faible. Un range franchi par le bas augure en général une chute du cross de l’équivalent de sa hauteur. En l’occurrence, il s’agit de 400 pips à prendre et la bougie hebdomadaire qui vient de se terminer est bien sous le range. Dans ce type de configuration, les acheteurs vaincus baissent les bras et laissent chuter les prix en général dans peu de volume.

AUD NZD 10 10 2015 W1AUD NZD 10 10 2015 W1



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

A ce stade, il me parait important de faire une parenthèse sur le money management. Je vous rappelle que nous ne prenons des risques que sur des trades à fort potentiel en UT longues. Pour ce type de trade, nous restons toutefois raisonnable avec un dispositif stop – volume qui ne coûte jamais plus de 1 à 2 % du compte broker. Les volumes ne sont d’ailleurs pas beaucoup plus importants qu’en UT courtes mais les stops sont nécessairement plus éloignés en daily ou weekly qu’en M15. Les bénéfices attendus sont donc à la hauteur des risques.

Je l’ai répété de nombreuses fois, en UT courtes, les risques mesurés en stop – volume doivent être beaucoup plus faibles car les perspectives de gains sont limitées. Tout ceux qui n’ont pas respecté cette règle et ont joué leur chemise en UT courtes ont divisé leur comptes broker. Pour info, mes stops standards en scalping représentent, depuis plusieurs mois, 0.07 % de mon compte avec un levier 1. Ils sont très rapprochés des breaks out ou des limites de tendance et ne tolèrent pas les pertes. Le money management est donc absolument essentiel.

Ce short AUD NZD est intellectuellement intéressant car il ne se passe pas très bien. J’ai en effet bientôt investi 0.5 % du compte broker en perte potentielle. Le trading n’est pas une promenade de santé et il faut aussi montrer des trades qui commencent mal et posent question malgré leur potentiel graphique. Je sais également que parmi les 300 lecteurs quotidiens des commentaires de Futures, certains ont entamé ce trade. Les décisions à prendre et les corrections à effectuer en termes de volumes et de money management sont donc essentielles.

Je suis rentré en short sur AUD USD, cette semaine avec des volumes conséquents sur la base de ce range en UT longue qui, de plus, est plutôt descendant. Mon point d’entrée n’était pas idéal car j’ai voulu commencer le trade avant la borne supérieure du canal descendant, de peur de manquer la descente. J’ai ensuite scalé trois positions dans la remontée des prix, ce qui a fait monté mon levier à 2 dans un trade en time frame élevé nécessitant pourtant un stop éloigné. L’appât du gain est souvent mauvais conseiller.

Les questions que je dois me poser sont les suivantes. Faut-il laisser courir les pertes jusqu’à 1 % ou 2 % du compte trading si le cross poursuit sa hausse ? Si la figure se réalise, je risque de me mordre les doigts d’être sorti. Au contraire, si elle est invalidée, je serai heureux d’être reparti sur une feuille blanche avec des pertes peu significatives par rapport au compte broker. Que répondre ?

  • Tout d’abord, ce trade pose question car mon entrée n’était pas parfaite et j’ai manqué de patience.
  • J’ai tendance actuellement à limiter mes pertes à 1 % maxi du compte. J’ai donc encore 0.5 % maximum de potentiel de perte.
  • Il est possible de sortir d’une ou des deux positions les plus hautes pour n’en garder qu’une ou deux afin de pouvoir éloigner mes stops, quitte à reprendre mes positions en sell stop dans la redescente si elle se produit.
  • Sortir totalement du trade est le choix le moins risqué. Il serait en effet possible de revenir sur le trade si les acheteurs baissaient les bras. Mais cette solution me coupe d’une chance de réussite alors que le pull back actuel n’est pas vraiment inquiétant en base hebdomadaire.
  • En H4, sur la graphe ci dessous, l’oblique qui couvrait les prix a été franchie à la hausse mais je n’accorde pas à ce break out la même valeur qu’à celui d’un biseau. Le cross bute à nouveau sur l’overlap fort à 1.0950 en réalisant un deuxième pull back et un mini range qui traduit la volonté des acheteurs de ne pas laisser chuter le cross. AUD USD est coutumier des ranges et rien n’indique que cette résistance H4 qui a déjà repoussé les acheteurs sera cassée par le haut. Le graphe ne montre pas mes positions car FXCM n’envoyait pas les flux quand j’ai fait la copie d’écran, mais elles sont dans le mini range.
AUD NZD 10 10 2015 H4AUD NZD 10 10 2015 H4



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

Au final :

  • Un franchissement de cette résistance donnerait au cross un potentiel de hausse de 82 pips qui m’obligerait à réduire rapidement les positions car la probabilité d’une fausse sortie du range en W1 augmenterait.
  • Un double top en H4 conforterait au contraire une sortie par le bas et mes prévisions baissières en UT longues .
Nous verrons tout cela lundi. Bons trades !
Poster un commentaire