Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

promospeciale

Le QE européen a créé un changement de paradigme

Audience de l'article : 1499 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Certains indicateurs sont révélateurs. Étudiez attentivement le communiqué de presse de la BCE paru avant hier :

https://www.ecb.europa.eu/press/pdf/md/md1412.pdf

M3 fin 2014

Vous pouvez noter que le taux de croissance annuel de l’agrégat monétaire M3 est en progression depuis quelques mois et surtout que les prêts au secteur privé sont en nette augmentation. Ce sont les indices d’une diffusion dans l’économie réelle des liquidités injectées par la BCE depuis un an. Cette augmentation de la vélocité monétaire n’est possible que si les banques ont des bilans sains et disposent des liquidités nécessaires. Le QE va conforter cette action de façon probablement très efficace. Cela augure une amélioration générale de l’économie en Europe. C’est pourquoi dans le cadre du nouveau compte Futures, j’ai commencé à prendre une position sentinelle sur l’Eurostock 50 en suivi de tendance. Cette tendance devrait rester haussière, même si la problématique du Grexit va créer un peu de volatilité.

Je précise que mon allocation actions hors spéculation reste à 10 % du patrimoine car je n’investis dans les actions que pour le très long terme dans les périodes de crises profondes et lorsque le pessimisme est à son maximum, C’était le cas en 2009 et en 2011. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.

Aux États-Unis, la croissance se poursuit avec très peu d’inflation et sans montée des taux courts grâce à la désinflation importée des autres pays, rendant ainsi la situation économique américaine très confortable.

EUR USD

EUR USD M1 31 01 2015

La FED n’a pas changé de discours au cours du dernier FOMC et appelle à la patience. On a pu relever quelques accents hawkish mais je persiste à me méfier d’un retard à la hausse des taux qui devrait logiquement être reportée à l’automne, voire plus tard. Les prix du pétrole devraient toutefois regrimper à un moment ou à un autre et augmenter les anticipations d’inflation aux États-Unis. Cela précipiterait alors la hausse des taux directeurs de la FED.

Dans le doute, je suis resté extrêmement prudent cette semaine. Comme le montrait le graphe mensuel que j’avais publié lors d’un article récent, EUR USD a touché la zone des 81.6 % de retracement de Fibonacci et a rebondi brutalement. J’ai pris très tôt des bénéfices sur les positions les plus hautes pour augmenter les réserves de cash du compte Futures qui sont passées de 98833 à 108 576 € et pour en disposer lors des tentatives ultérieures de nouvelles prises de positions à un niveau plus élevé. J’ai en revanche perdu du cash dans la volatilité lors de tentatives de prises de positions sur l’oblique descendante en H1 qui a finalement été franchie. Je ne conserve que 3 lots short acquis à 1.14 tant que la consolidation dans les petites unités de temps garde un potentiel de contamination vers les timeframes plus élevés. nous ne devons pas éliminer totalement un retour vers 1.15 ou plus, même si ce niveau parait haut.

AUD USD

Cette paire pose un véritable problème car en ce moment, son rollover négatif varie entre de presque -7 et -20 € par jour et par lot. Sur 10 lots, cela nous donne un slippage situé entre 2000 et 6000 € par mois. C’est beaucoup trop pour un swing long. Malgré son potentiel, j’ai pris mes bénéfices sur la plupart de mes positions pour ne garder que 2 lots.

USD JPY

L’augmentation de l’aversion au risque avec le durcissement des sanctions économiques sur la Russie pourrait favoriser le yen. Dans le même temps le retard de hausse des taux aux USA pourrait pénaliser le dollar. De plus, le Japan Tokyo CPI (YoY) (DEC) est à  2.3%. Nous restons à l’écart au dessus de 116 en l’absence d’élément nouveau.

Pétrole

Nous observons pour l’instant l’évolution du brent après l’ascension brutale de vendredi soir. Les fondamentaux plaident plutôt pour une poursuite de la baisse mais c’est un sous-jacent très politique soumis en permanence à l’actualité. Si un évènement justifiait une remontée durable des cours, un trade long pourrait être entrepris.

Gold

Une remontée des cours est possible à contre tendance mais l’or reste baissier en base hebdomadaire.

Bilan

Le compte Futures, commencé il y a une 10 jours avec 100000 euros, possède à cet instant 4 positions short AUD USD à 0.5 lots, soit 200000 $, 3 positions short EUR USD de 1 lot, soit 300000 $ et une position longue EUSTX50 de 100 lots pour une plus-value globale des positions de 7673 euros. Le levier est très bas. Le profit total de 16348 euros. Le compte évolue donc actuellement autour de + 16,3 % de plus-values et possède un capital total de 116348 euros.

Compte Futures 31 01 2015
Poster un commentaire