Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Eric David

Eric David

J’ai décidé un beau jour de quitter le confort douillet de mon poste de conseiller de banque pour vivre de mes passions, à savoir les voyages, la photographie et le trading.Cela fait maintenant plus de 20 ans que je vis du trading avec un parcours classique. J’ai commencé comme beaucoup avec les actions.

Mes débuts furent laborieux, apprenant sur le tas grâce aux erreurs que je commettais et qui se soldaient le plus souvent avec une perte financière non négligeable…

J’ai continué avec les CFD (contrats pour différence) et je trade aujourd’hui le marché le plus prometteur du moment, à savoir : le Forex ou marché des devises.

Eric-David3

Manuel de Trading Gratuit

Tradez suivant le sentiment du marché

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

C'est le chaos sur les devises des pays émergents avec la chute des matières premières - petit tour d'horizon et analyses

Audience de l'article : 2388 lectures
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Les marchés émergents sont dans le pétrin. De nombreux analystes ont extrapolé une croissance rapide dans des pays comme le Brésil, la Russie, la Turquie et l'Inde dans un futur indéterminé, en les tenant pour les nouveaux moteurs de l'économie mondiale. Aujourd'hui la croissance est en baisse dans la quasi-totalité d'entre eux ainsi que des investisseurs retirent leur argent, inspirés en partie par l'espoir que la Réserve fédérale américaine relève ses taux d'intérêt en septembre. Leurs monnaies ont chuté, alors que les scandales de corruption et d'autres difficultés politiques ont accablé la sphère économique dans des endroits comme le Brésil et la Turquie.

devises pays emergents chutent


La Chine a dévalué afin de sauver son modèle économique basé en grande partie sur l'exportation, et l'exportation des MP. Or, la chute des cours des MP a fait très mal au pays. Et comme souligné la hausse des taux probable de la Fed ne va pas arranger les choses.

La Chine est la locomotive mondiale mais surtout celle de l'Asie aussi, beaucoup de spécialistes craignent qui si elle déraille, elle pourrait provoquer une crise financière asiatique de grande ampleur.

En Amérique latine, il y a la Colombie (COP) et le Chili (CLP) qui sont particulièrement touchés par la baisse fulgurante des MP, ce sont d'importants producteurs et exportateurs de MP et leurs économies demeurent très exposés à la fluctuation des MP ainsi que de la demande extérieure.

Au Brésil (BRL), le PIB devrait se contracter en 2015 de 2.3% selon Bank of America, la nouvelle dévaluation mise en place parle gouvernement ne suffira pas à juguler l'inflation 24% par rapport au dollar, les déficits budgétaires actuels sont plombés par des scandales politiques.





Quelles issue possible à cette évolution ?


Corée du Sud, Singapour et Taiwan

Les devises SGD, TWD, KRW ont tous plus de 20% d'exposition sur les exportations totales de MP et plus de 10% du PIB est tourné vers la fabrication et les exportations de produits électroniques dont bénéficie la Chine.

devises des pays exportateurs de mp touchéés


Or, les importations chinoises déclinent, et la dépréciation récente du yuan rend les importations en provenance de ces pays moins attrayantes.

La Corée du Sud et Taïwan ont progressé suite à une industrialisation rapide. Comme les paysans sud-coréens et taïwanais sont devenus des ouvriers d'usine, les économies des deux pays ont été transformées vers une dominante tertiaires.

Asie en général

Comme nous l'avons vu, la plupart des économies orientées vers l'exportation sont d'avantage fragilisées - les devises de ces pays seront amenés à être dévaluées encore, 4 monnaies asiatiques sont concernées, entre autre on retrouve le KRW, SGD, TWD, et le THB.



Les autres marchés émergents

La majorité des marchés émergents actuels connaissent un processus de désindustrialisation précoce. Les services ne sont pas négociables dans la même mesure que les produits manufacturés et pour la plupart ne présentent pas le même dynamisme technologique. En conséquence, les services se sont avérés être un mauvais substitut à l'industrialisation orientée jusque-là vers l'exportation.

Chili (CLP), Pérou (PEN) et Brésil (BRL)

Selon les analystes de Morgan Stanley, les devises de ces 3 pays représentent le plus de risques en raison d'une exposition aux matières premières industrielles vraiment significative.

Afrique du Sud (ZAR)

De par la richesse de ses MP, elle reste très exposée à une dépréciation de sa monnaie.

Conclusion

D'après Morgan Stanley, il sera difficile pour les partenaires commerciaux chinois, de procéder à des plans d'assouplissement monétaire indéfiniment.

8 pays asiatiques sur 9 dans la déflation


8 pays asiatiques sont déjà entrés dans une grosse déflation, cela risque encore d'empirer. L'Amérique latine n'est pas mieux lotie, désormais toute la sphère financière à les yeux tournés vers la Chine, car c'est probablement d'elle que se joueront les évènements à venir ! Sans oublier le rôle de la FED !

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Gweilo vendredi, 04 septembre 2015 23:59 Posté par gweilo

    L'Australie souffre aussi beaucoup de la baisse des matieres premieres. Le dollar Australien a beaucoup perdu ces derniers mois.


    Baisse egalement du peso Philippin (que David connait bien) mais ce pays est moins exposé que les autres pays asiatiques car moins basé sur l'export. Leur croissance a baissé de 6.6 à 5.2% en 2015. Mais bon… bien des pays se contenteraient d'une croissance à 5.2% !