Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Opportunité de moyen terme sur la paire euro / dollar ?

Audience de l'article : 4190 lectures
Nombre de commentaires : 9 réactions
Votez pour cet article
(3 Votes) - Note : 3.67
Partagez cet article avec vos connaissances
Du point de vue de l'investisseur contrarien que je suis, la position actuelle de la paire euro / dollar me semble intéressante, car elle est arrivée à un niveau extrême du point de vue des indicateurs de sentiment et des C.O.T qui mesurent la situation des contrats à terme des traders sur l'euro.

euro0302b

Les C.O.T sur l'euro (graphique : oanda.com) montrent des positions spéculatives vendeuses (de la part des opérateurs non commerciaux qui représent la "dumb money") historiquement élevées, avec en parallèle des positions acheteuses historiquement élevées de la part des opérateurs commerciaux (la "monnaie intelligente").

Les indicateurs de sentiment sur l'euro sont également en large excès de pessimisme, avec un daily sentiment index qui est passé sous la barre des 10% à plusieurs reprises depuis le début 2015 et l'indicateur optix de sentimentrader.com proche de ses plus bas historiques.

A présent qu'une grande partie des incertitudes sont levées sur la zone euro (importance du quantitative easing, élections en Grèce), les conditions sont donc favorables à l'établissement d'un rebond technique sur l'euro (même si la tendance de long terme restera sans doute baissière.
Concernant le sort de la Grèce, tout sera fait pour rassurer tout le monde et reporter le problème à plus tard (en le faisant grossir) comme d'habitude, vu que c'est la seule chose que les dirigeants politiques savent faire aujourd'hui.
Donc on continuera de faire semblant de croire que la Grèce pourra rembourser sa dette un jour, malgré un déficit public de plus de 12% du PIB et une dette publique qui va dépasser 180% du PIB, déficit qui devrait se creuser grandement avec les mesures "anti-austérité" du nouveau gouvernement . Les dépenses publiques atteignaient déjà 59% du PIB Grec (sans doute un sommet d'"austérité") et vont prochainement atteindre des niveaux quasi-soviétiques.
L'Europe paiera bien entendu d'une façon ou d'une autre (en imprimant de la monnaie par exemple), sinon la Grèce ne pourrait plus rester dans la zone euro, et les marchés seront temporairement satisfaits, ainsi que les élites qui veulent encore croire qu'il est possible de maintenir une union monétaire avec des écarts de productivité qui ne cessent de se creuser entre ses pays membres.

Les Grecs qui ont voté pour Syriza ont parfaitement compris le fonctionnement de l'Europe, et ont très logiquement choisi de vivre à crédit sur son dos (vu que cette généreuse institution caritative a montré clairement par ses actes qu'elle est disposée à prêter sans limites). C'est un choix tout à fait rationnel sur le court et moyen terme !

Donc, pour en revenir au trading, l'euro a de bonnes chances de rebondir dans les semaines et mois à venir, même si sa disparition me semble acquise à long terme.

Deux objectifs sont possibles pour ce rebond : le support (devenu résistance) de très long terme à 1,20$, et une autre résistance située à 1,27$


eurochart





loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

9 commentaires

  • Lien vers le commentaire Jeremy dimanche, 08 février 2015 14:12 Posté par jeremy

    bon pas d'avis sur le gold apparemment


    alors par rapport à votre article, l'euro peut remonter sur 1.20 ce qui est beaucoup, mais il peut baisser encore avant cela. jusqu'ou pensez vous?


     


    merci

  • Lien vers le commentaire germain vendredi, 06 février 2015 21:45 Posté par pg52

    Bonsoir Loic, merci pour votre réponse. Bon week end

  • Lien vers le commentaire Jeremy mercredi, 04 février 2015 16:37 Posté par jeremy

    loic,


    que penses tu du gold? on est sur 1260.

  • Lien vers le commentaire Loic Abadie mercredi, 04 février 2015 03:35 Posté par Loic ABADIE

    A Pascal : j'ai l'historique de très long terme de ces positions via un abonnement sur sentimentrader.com

  • Lien vers le commentaire Falconni mardi, 03 février 2015 19:40 Posté par Mapomme

    @8ball :


    merci, mais c'est bien compliqué pour moi !


    @karlusson :


    j'ai moi-même été surpris par cette absence de prémonition, mais le long terme est toujours noyé dans toute la masse des annonces long terme.


    Pourquoi faudrait-il être résident ou de nationalité allemande ?


    Tous ceux qui ont un compte en CHF ont pris +20% ; bien sûr, il n'y a pas eu de nouvelle monnaie, mais la dévaluation de l'€-Franc sera faite par le marché, sans doute pas par la BCE-BdF ; et d'ailleurs, les Allemands ayant un compte en France y perdront.

  • Lien vers le commentaire germain mardi, 03 février 2015 18:49 Posté par pg52

    Bonjour Loic,


    Bravo pour cet article.


    Vous dites "des positions acheteuses historiquement élevées de la part des opérateurs commerciaux" : sur quelles données vous basez vous pour appuyer ce point ?


    Cordialement,


    Pascal

  • Lien vers le commentaire Pierre mardi, 03 février 2015 16:01 Posté par 8ball

    @Mapomme : tu ouvres un compte de trading hors de france, tu achetes ensuite des trackers sur des obligations d'état allemandes, qui côtent sur les places allemandes (Franckfurt, Xetra,...) sur la portion de ton cash que tu veux hedger face à l'euro. C'est une façon de jouer ce pari.

  • Lien vers le commentaire karlusson mardi, 03 février 2015 13:35 Posté par karlusson

    il ne suffira pas d'avoir un compte en Allemagne, il faudra avoir la qualité de résident, voire la nationalité allemande. Sinon, pour la BNS, j'ai pas vu beaucoup de scénarios prévoyant le décrochage qui pourtant, avec le recul, semblait inévitable au fur et à mesure que le QE de la BCE était annoncé.

  • Lien vers le commentaire Falconni mardi, 03 février 2015 12:59 Posté par Mapomme

    Comment profiter de l'éclatement de l'€ comme ceux qui ont un compte en Suisse ont profité de la fin de l'arrimage du CHF à l'€ ?


    Ouvrir un compte en Allemagne ?


    Comment ?