Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Le dollar Singapourien au plus haut face à l'euro.

Audience de l'article : 6887 lectures
Nombre de commentaires : 24 réactions

Pendant que les dirigeants de l'eurozone sont occupés à tenter de soigner un système surendetté en augmentant encore son endettement à coups de "LTRO" et de "parefeux", sans grande réussite, la Suisse asiatique, c'est à dire Singapour, continue tranquillement d'avancer.

 Face à l’euro, le dollar singapourien est au plus haut depuis près de 10 ans et comme nous le voyons sur ce graphique, après une consolidation de juin 2010 à décembre 2011 sous les 0,60, ce nouveau plus haut a de bonnes chances de marquer le début d’une ascension durable.

 

 Les fondamentaux de l’économie Singapourienne sont en tout cas sans comparaison avec ceux de l’Europe :

 Le taux de chômage y est de 2%, et la balance des paiements courants fait apparaître un excédent supérieur à 20% du PIB, ce qui constitue sans doute un record mondial ou presque (les cigales étatistes européennes n’ont pas encore pensé à exiger de Singapour qu’il corrige ce scandaleux « déséquilibre »).

 

 le PIB par habitant (en parité de pouvoir d’achat) y est parmi les plus élevés du monde (seuls le Qatar et le Luxembourg sont devants).

 Le budget de l’état Singapourien est en surplus quasi-constant, et le ratio d’endettement en apparence élevé (autour de 118% du PIB) est en réalité quasiment nul, si on prend en compte le fait que cette dette est une simple réserve que fait l’état singapourien (à partir des excédents qu’il réalise) pour assurer une partie des retraites de ses citoyens, comme le précise cette remarque de la CIA :

 « note: for Singapore, public debt consists largely of Singapore Government Securities (SGS) issued to assist the Central Provident Fund (CPF), which administers Singapore's defined contribution pension fund; special issues of SGS are held by the CPF, and are non-tradeable; the government has not borrowed to finance deficit expenditures since the 1980s ».

 

Ceux qui souhaitent approfondir le sujet de la dette singapourienne pourront consulter le rapport gouvernemental de juillet 2011. L’absence de toute dépendance vis à vis de l’extérieur pour la dette y est clairement mentionnée : « The Singapore Government does not have any external debt ».

 Tous ces éléments font que pour moi, le dollar singapourien est une monnaie particulièrement intéressante pour tout investisseur ou épargnant souhaitant protéger son patrimoine contre des turbulences monétaires à venir sur la zone euro, avec comme avantage par rapport au franc suisse d’être beaucoup plus déconnecté du risque systémique pesant sur le système bancaire européen.

 Cette devise a gagné du terrain face à l’euro aussi bien pendant la phase de déflation (2008- début 2009) que dans la phase de création monétaire intense qui a suivi, ce qui en fait pour moi à la fois un excellent placement d’attente en cash en cas de retour de conditions déflationnistes (hypothèse restant pour moi d’actualité à court et moyen terme), et une assurance contre un éventuel épisode hyperinflationniste ultérieur.

 

 

Vous pouvez suivre mes anticipations économiques, la composition de mon PEA et mes opérations avec ma lettre Boostez votre PEA ! .

 

Loïc Abadie

 


loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

24 commentaires

  • Lien vers le commentaire remy mercredi, 18 avril 2012 07:32 Posté par remy

    Pour ceux qui ne connaissent pas.
    oanda.com permet de convertir les devises au prix du spot.

    Mais après la question est de savoir ou les garder.

  • Lien vers le commentaire axel18 lundi, 16 avril 2012 10:26 Posté par axel18

    Pour le site interner sur les monnaies asiatiques : http://banknoteasia.blogspot.fr/

  • Lien vers le commentaire axel18 dimanche, 15 avril 2012 19:10 Posté par axel18

    le $ sinapourien n'est pas quelque chose à trader. on peut l'utiliser comme l'or mais en plus liquide. On achete quelque billets. On en trouve Porte maillot disponible de suite. Si quelque chose cloche dans l'euro ou dans le $ US, on a du liquide. Attention au renouvellement de billet, mais il y un site internet qui l'indique ce genre d'infos

  • Lien vers le commentaire Loic ABADIE dimanche, 15 avril 2012 18:43 Posté par Loic ABADIE

    @Pascal et Marc :

    Pour l'aspect défensif, un compte à terme en devises dans une banque solide est pour moi la solution la plus simple et la meilleure (il y a des OPCVM libellées en SGD, mais cela rajoute un intermédiaire).

    Pour la spéculation, les CFD sont un bon support. Si on veut parier sur la force du SGD face à l'euro dans le contexte actuel, il faudra avoir une optique de moyen terme (quelques semaines à quelques mois).

    A Sgrnsg, sur la proportion, je dirais environ 1/3 de son cash, ou 10-15% de son patrimoine. Sur un horizon de 5 ans, je ne vois pas de risque majeur de conflit sur la région de Singapour, alors que le risque sur l'euro me semble par contre de plus en plus marqué.

  • Lien vers le commentaire pascal dimanche, 15 avril 2012 13:39 Posté par pascal

    Bonjour Loic
    sur quel support etes-vous investi pour profiter du SGD ?
    cordialement