Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Eric David

Eric David

J’ai décidé un beau jour de quitter le confort douillet de mon poste de conseiller de banque pour vivre de mes passions, à savoir les voyages, la photographie et le trading.Cela fait maintenant plus de 20 ans que je vis du trading avec un parcours classique. J’ai commencé comme beaucoup avec les actions.

Mes débuts furent laborieux, apprenant sur le tas grâce aux erreurs que je commettais et qui se soldaient le plus souvent avec une perte financière non négligeable…

J’ai continué avec les CFD (contrats pour différence) et je trade aujourd’hui le marché le plus prometteur du moment, à savoir : le Forex ou marché des devises.

Eric-David3

Manuel de Trading Gratuit

Tradez suivant le sentiment du marché

promospeciale

Réflexion à travers une interview sur l'approche fondamentale et les news économiques pour Forex - en complément de l'analyse technique

Audience de l'article : 4961 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Aujourd’hui, on voulait connaitre le sentiment d’Éric David, spécialiste FOREX, sur les dernières news économiques qui impactent les devises et son avis sur l’approche fondamentale.

Ainsi, les analystes soulignent que le dollar canadien (CAD) est en train de plonger et que c’est la devise la plus corrélée aux cours du baril de pétrole.

Le CAD a perdu 16% pendant l’année. La semaine dernière, la devise a atteint son cours le plus bas, à 71,41 US cents, en onze ans. Le 21 décembre, le baril de brut a chuté en dessous des 34 USD.

Le degré de corrélation entre le CAD et le cours du pétrole - West Texas Intermediate (WTI) - est de 0,56. Cela implique que le CAD et le cours du brut sont étroitement corrélés.

C’est même le plus haut degré de corrélation relevé parmi les 16 devises les plus tradées au monde : le dollar australien, le dollar néozélandais, la couronne norvégienne, le réal brésilien...

Peut-on appliquer ses stratégies techniques FOREX en complément de l'approche fondamentale et économique présentée dans ce genre d’article sur le dollar canadien ?

C’est tout le sujet de cette interview avec Éric David :



Les lecteurs d’Objectif Eco, et ceux qui suivent le FOREX, auront relevé par eux-mêmes les maladresses de son interviewer. Les devises d’un pays sont corrélées aux matières premières les plus exportées par le dit pays. Ainsi, ce n’est pas le CAD qui est lié aux cours du minerai de fer (comme maladroitement énoncé dans l’interview) – mais bien le dollar australien. En ce moment, après le CAD, le peso mexicain est la deuxième devise la plus corrélée au pétrole, avec 0,41. A l’opposée, la corrélation entre le dollar australien et le minerai de fer est de 0,13 ; tandis que la corrélation entre le dollar néozélandais et le lait en poudre est de 0,11.
Poster un commentaire

2 commentaires