Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Faut miser sur le yen pour conserver son patrimoine ? Ou le dollar australien ?

Audience de l'article : 3024 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Bonjour,

Je me permet de vous contacter sur cette adresse car j'aimerais connaitre votre position face à la devise nippone en terme de protection à  moyen terme contre l'effondrement de l'euro et face à une économie vacillante au Etas-Unis.

- Le Yen est lui aussi une devise refuge échangée en très grande quantité sur le Forex
- Le chômage du Japon est inférieur à 5%
- Le pays n'est pas vulnérable sur le marché obligataire puisqu'il emprunte majoritairement auprès des japonnais eux-même.
- Le directeur de la banque centrale nippone a récemment rappelé aux membres du gouvernement - qui faisaient pression sur la BoJ pour des mesures d'assouplissement - que l'indépendance était primordiale, et que la reprise économique ne pouvait pas venir uniquement d'une politique monétaire accommodante.
- Le pays cherche à développer ses exportations vers les pays en voie de développement.

Voilà qui mérite réflexion vous ne trouvez pas ? 

Sur le marché des changes la parité USDJPY est stable plusieurs mois mais le yen tend à se renforcer face au dollar, alors même que celui-ci gagne fortement face à l'euro.

Merci pour votre réponse, même brève.

 
Faut il miser sur le YEN pour conserver son patrimoine, vu que l'Euro et le Dollar plongent de concert suite aux errements politiques notoires et aux détournements massifs de l'argent publique pour sauvegarder la santé des actionnaires des banques (lesquelles banques achètent en contrepartie la dette émise par les Etats providence voyous) ?

Personnellement, l'Australie avec ses matières premières et son économie m'attire plus. Je suis donc allé voir le graphique du dollar australien contre yen. Et là, surprise...
dollar australien_contre_yen 
Depuis 9 ans, le Yen fait jeu égale avec le dollar Australien. Et le dollar Australien fait à l'identique du dollar de Singapour depuis 8 ans.

Conclusion ?

Qui du dollar australien, du dollar de Hong Kong, du dollar de Singapour et du Yen va mieux s'en sortir à l'avenir sur un horizon de 10 ans ? Vous ne savez pas ? Eh ben moi non plus.

Pourquoi ne pas allouer 25% sur chaque devise ?...

Charles Dereeper
www.charlesdereeper.com 
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire jctrader56 dimanche, 08 juillet 2012 09:10 Posté par jctrader56

    La mode du Yen revient en force...Méfiance .... . Je partage l'analyse de Charles : DIVERSIFIER .

    S'il parait bon d'éviter les zones à risques que sont l'Europe et l'Amérique du Nord, la répartition du risque au sein d'une même zone géographique / économique / dynamique parait la solution la + sage .

    25% ? pourquoi pas à l'origine et par la suite modifier ces % en fonction des évolutions des devises .

    Bons trades.