Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Antoine Capitan

Antoine Capitan

Malgré un nom à consonnance militaire, ce qui caraterise le mieux ma vie depuis déjà de nombreuses années est un rejet de l'autorité.

Je suis un travailleur acharné et un passionné. J'etais plutot destiné par mes origines modestes à un avenir conformiste et banal, ce qui etait considéré à l'époque comme un ideal. Mais j'aime me dépasser et apprendre. Je pense que c'est ce qui m'a sauvé de la "Rat Race".

10 ans de grande distribution à l'époque on y faisait encore du commerce "au cul du camion" m'ont permis de me débrouiller dans toute situation et développer un état d'esprit propice à la "débrouille". Puis la liberté y a disparu et j'ai quitté le metro boulot dodo pour devenir independant, webmaster et marketeur.

J'ai pris gout à l'indépendance et la liberté. En parler et y gouter sont 2 choses bien différentes. Finalement j'ai compris que peu de gens aspirent à être libre, c'est une activité qui necessite de s'y consacrer à temps plein. Les gens sont paresseux. Si vous n'avez pas une grande soif, vous continuerez à boire à la paille car cela vous suffira....

2/3 ans comme independant m'ont convaincu de quitter la France, trop de paperasses, d'intermediaires inutiles et d'impots.
Trop de contraintes et de dépendances pour etre un homme comme moi.

Je savais gagner de l'argent mais aucune idée comment l'investir et le faire fructifier. 4 ans plus tard et xxx.000 euros dans ma poche j'ai commencé à m'interesser à l'investissement et au trading. La pierre ne m'a jamais interessé .... trop de contraintes et d'enracinemment (dans mon jargon "boulet au pied").

Depuis 2 ans je m'interesse au marché des actions, en swing trading et trend following. Je fais aussi du trading sur CFD et Devises dans une optique CT ou MT. Je m'interesse aux cryptomonnaies egalement.

Antoine-Capitan

 

Cadeau :

Maîtrisez l'indicateur RSI, à travers 12 mensonges et 3 vérités à son sujet, cliquez ici

L'Investisseur Opportuniste :

==> Suivez en TEMPS REEL mes trades sur le Forex


==> Suivez en TEMPS REEL mon portefeuille actions

Et devenez autonome dans vos investissements en un an

   MES LIVRES

Le 1er qui a faconné ma vie d'adulte : "les raisins de la colère" de John Steinbeck.
Lu à 15 ans, ce livre m'a giflé. J'ai eu 2 lectures de ce livre. La premiere à 15 ans m'a donné une forte conviction socialiste et une haine du capitalisme, car il etait impossible aux familles pauvres de sortir de leur rat race et je me suis dit qu'il fallait changer le systeme.
Des années plus tard j'ai compris qu'on ne changeait pas le systeme, que l'individu le contourne ou en sort. On croit qu'il y n'a qu'un seul systeme.... changer de pays / de vie vous fait quitter le systeme.

Stratégies de Prospérité par Jim Rohn
J'ai bien sur lu beaucoup de livre sur le developpement personnel mais c'est celui-ci que je retiens.
L'idée du book est de donner des étapes pour avoir une vie qu'on aime. Un livre très simple avec 7 stratégies clés.
C'est le livre que j'ai lu avant de quitter la France.
Il m'a aidé à comprendre que "les raisins de la colère" a suscité chez moi une colère et le besoin d’être libre financièrement pour mener une vie d'homme libre.
Un livre tres pratique et adaptable à tous je pense. Un must pour moi.

Me Contacter ?

mailoeP

promospeciale

Gestion de votre portefeuille boursier :quand vendre ses actions ?

Audience de l'article : 1095 lectures

Il y aura toujours une bonne raison de vendre en bourse.

Lorsque les actions ont été massacrées en mars, les investisseurs se sont demandé s'ils devaient vendre parce qu'il était évident que les actions allaient encore baisser.

Maintenant que les actions se sont redressées, les investisseurs se demandent s'ils doivent vendre parce qu'ils estiment que les actions ont augmenté trop loin, trop vite.

Ceux qui ont effectivement vendu il y a quelques mois près du creux du marché baissier sont dans une position beaucoup plus difficile que ceux qui envisagent de vendre maintenant, mais chaque fois que vous modifiez radicalement votre allocation d'actifs, c'est une décision difficile à prendre.

Ce type de décision est encore plus difficile à prendre lorsque vous êtes à la retraite ou que vous vous en approchez. À ce stade, votre capital humain s'amenuise et vous n'avez pas autant de temps que les jeunes investisseurs pour attendre la fin des douloureux marchés baissiers.

Avec des valorisations boursières supérieures à la moyenne et des taux d'intérêt plus bas que jamais, vous pourriez faire valoir que l'environnement d'investissement actuel est plus difficile que jamais pour les retraités. Cette situation rend encore plus tentant que d'habitude de prévoir le marché.

J'ai eu un certain nombre de discussions avec des investisseurs dans le cadre de l'investisseur Opportuniste qui envisageaient de vendre leurs actions en mars. Nombreux sont les retraités qui s'inquiètent de l'impact qu'un ralentissement prolongé pourrait avoir sur leurs plans de retraite.

Nous vivons une époque effrayante.

Mais les temps effrayants et la panique ne sont jamais de bonnes raisons pour vendre ses actions. Vendre et attendre que la poussière retombe est également un plan horrible.

Même les évaluations sont pratiquement inutiles pour timer le marché boursier, comme peuvent en témoigner tous ceux qui ont fait du trading basé uniquement sur les fondamentaux au cours des 20 à 30 dernières années.

Un marché baissier est l'un des pires moments pour revoir complètement votre allocation d'actifs, car votre capacité de décision sera assombrie par vos émotions.

Alors, quand devriez-vous vendre tout ou partie de vos actions ?

Quand vous devez rééquilibrer votre portefeuille


Le jeu du tout ou rien est l'un des plus dangereux auxquels vous pouvez jouer lorsque vous investissez. Bien sûr, vous pouvez avoir de la chance une ou deux fois, mais vous finirez par vendre avant un énorme boom ou par acheter avant un énorme effondrement.

À moins de suivre une approche basée sur des règles, une stratégie extrême comme celle-ci vous fera commettre une énorme erreur au pire moment.

La forme la plus simple de vente consiste à avoir en tête une répartition cible des actifs et à rééquilibrer religieusement les pondérations cibles selon un calendrier ou un seuil prédéterminé.

Après une hausse des actions de plus de 30 % en 2019, cela aurait entraîné la vente de certaines de vos actions pour acheter plus d'obligations, de liquidités ou d'autres investissements suite à une forte hausse des prix.

Et après que les actions aient chuté de plus de 30 % au printemps et que les obligations aient servi de lest à un portefeuille diversifié, cela aurait signifié vendre une partie de vos obligations et acheter plus d'actions.

Maintenant que les actions ont augmenté de 40 %... vous voyez le tableau. ;)

Le moment d'un rééquilibrage ne sera jamais parfait, mais en établissant une répartition spécifique des actifs qui tienne compte de votre volonté, de votre capacité et de votre besoin de prendre des risques, vous enlevez la tentation de faire un all-in ou un all-out selon votre instinct et de vendre en fonction d'un plan établi.

Lorsque vous avez besoin de diversifier


Je connais un certain nombre d'investisseurs qui ont conservé la majorité de leurs avoirs de retraite en bourse au lieu d'obligations pendant toute leur phase d'accumulation. Cette stratégie n'est pas pour les faibles de cœur, mais lorsque vous êtes un épargnant net avec une tolérance élevée pour les volatilités à court terme, les résultats peuvent être merveilleux si vous maintenez le cap.

Une fois que cette phase d'accumulation est terminée et que la transition vers la phase de distribution de la retraite commence, cela introduit une nouvelle dynamique dans le processus de planification des investissements.

Vous ne voulez pas être obligé de vendre vos actions pendant un mauvais marché baissier à des fins de dépenses, de sorte qu'à un moment donné, même les investisseurs ayant la plus grande tolérance au risque se rendent compte qu'ils doivent conserver une partie de leurs besoins de dépenses en espèces ou en obligations.

La profondeur d'un marché baissier n'est pas un bon moment pour avoir cette révélation en matière d'investissement, mais une forte hausse des actions n'est jamais un mauvais moment pour réévaluer votre profil de diversification.

Lorsque vous vous êtes trompé

Quand le marché vous a prouvé que vous aviez tort à propos d'une thèse d'investissement

Celui-ci est plus pertinent pour ceux qui détiennent des positions plus concentrées dans des actions uniques ou des ETF de niche. Tout investisseur devrait procéder à une analyse préalable pour savoir à quel niveau de prix il est temps de mettre fin à une idée d'investissement qui n'a tout simplement pas abouti.

Cela peut être plus difficile qu'il n'y paraît, car "Et si j'attendais jusqu'à ce que le seuil de rentabilité soit atteint ?! ou "Et si le marché se redressait juste après que j'ai vendu ?! sont deux arguments plutôt convaincants dans une position perdante.

Ceci est d'autant plus vrai pour les actions de sociétés, qui peuvent aller à ZERO.

Lorsque vous avez gagné la partie


Logo lioSi vous avez la chance d'amasser quelque chose comme 20 à 25 fois vos dépenses prévues à la retraite et de bien maîtriser vos habitudes de dépenses, vous vous demanderez peut-être à un moment donné : à quoi bon continuer à jouer ?

Cette décision était beaucoup plus facile à prendre dans un monde qui offrait en fait aux investisseurs une forme de rendement sans défaut.

Malheureusement, il n'est plus possible d'aller à la plage et de vivre des intérêts des obligations d'Etats.

Mais si vous avez constitué un pécule suffisamment important et que vous êtes suffisamment protégé contre l'inflation de votre mode de vie, certains peuvent avoir du mal à continuer à prendre autant de risques boursiers dans leur portefeuille.

Tant que vous êtes prêt à écarter les gains futurs potentiels pour éviter une volatilité écrasante, cette stratégie ne me pose aucun problème.

Lorsque vous avez déterminé votre profil de risque, que votre horizon temporel ou que les circonstances ont changé

La plupart des investisseurs pensent que les mouvements de portefeuille devraient être dictés exclusivement par ce qui se passe sur les marchés. C'est pourquoi les investisseurs comparent constamment les fondamentaux pour savoir où nous nous situons par rapport à l'histoire et ce que cela pourrait signifier pour l'avenir.

Et bien sûr, comprendre le passé et le présent des marchés peut aider à prendre des décisions éclairées sur l'avenir. Mais chaque décision de portefeuille ne doit pas nécessairement se fonder sur les fondamentaux du marché.

Vous devez également tenir compte de l'impact de votre situation actuelle sur votre profil de risque.

Parfois, vous devez réduire le risque parce que votre situation financière est meilleure que ce que vous aviez prévu. Vous avez peut-être reçu une manne inattendue ou vous ne dépensez pas autant que prévu.

Il est impossible de créer un portefeuille

si vous ne maîtrisez pas vos objectifs (croissance ou conservation du patrimoine? )
et
si vous n'avez pas de raison d'investir en premier lieu. (emotionnel et rationnel)

Les marchés sont importants, mais vous devez toujours commencer le processus de décision d'investissement en réfléchissant à votre situation actuelle et à celle que vous aimeriez avoir.


Antoine Capitan
Poster un commentaire