Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michael Rousselle

Michael Rousselle

Investisseur immobilier, Trader indépendant, auteur, coach, chef d'entreprise.
Je vis actuellement en famille, à Phoenix en Arizona, un magnifique État de l'Ouest américain.

Après plus de 20 ans comme cadre commercial, je plaque une situation pourtant confortable pour ouvrir ma boîte aux US. Il paraît qu'il faut vivre ses rêves !!! Un de fait.

Passionné de trading depuis de nombreuses années, je franchis le pas en 2007. Pas vraiment le meilleur timing. Après une longue période de pertes et de doutes, je rencontre des Traders professionnels qui m'apprennent ce qu'est réellement le trading. Je me suis spécialisé dans les options depuis 2012 et uniquement sur le marché US. Je fais aussi quelques actions en swing trading, et je me construis tranquillement un portefeuille de dividendes à travers les REIT.
J’ai répondu à l’appel de Charles car j’aime partager mes connaissances et transmettre le savoir. J’espère qu’il vous sera utile et surtout de qualité.
Trade Safe
Michael

promospeciale

Débuter en bourse : le FOMO

Audience de l'article : 953 lectures
FOMO "pour Fear Of Missing Out" signifie en français, la peur de perdre (ou pour être hyper rigoureux, la peur de manquer) . Perdre oui, mais quoi ???

Lorsque vous voulez rentrer sur une action, c’est parce que vous avez déjà repéré une valeur qui vous plaît, car graphiquement ou fondamentalement, elle présente un intérêt certain. Vous établissez un plan de trading vous disant que par exemple à 10€, cela correspond à un point d’entrée valide, car elle va venir rebondir sur un support, juste une hypothèse parmi tant d’autres.

Le cours est à 10.50€, toujours une hypothèse, et vous placez votre ordre d’achat à court limite à 10€. Jusque-là pas de soucis.

Par la même occasion, puisque vous êtes dans un money management responsable, vous calculez votre risk /reward pour une première prise de bénéfice.

Le soir après la clôture, la société annonce une bonne nouvelle quelconque et à l’ouverture du lendemain, l’action ouvre avec un GAP haussier de 15%. La voilà à 12.07€ et bien sûr votre ordre d’achat n’a pas été déclenché.

Vous patientez la journée, le cours reprend 5% pour finir à 12.67€

Le deuxième jour, rebelote, re GAP haussier de 5% , l’action ouvre à 13.30€, vous avez déjà perdu 30% de hausse et durant la journée, elle continue de monter finissant proche des 14€. Cette satanée action vient de prendre 40%, mais sans vous, alors que vous l’aviez à portée de la main. "De toute façon, ça n’arrive qu’à moi, ce genre de truc, c’est bien ma veine !!" est sûrement la petite phrase qui vous passe par la tête.

Pour comprendre ce qu’il se passe, vous traînez sur 2 ou 3 forums, sur quelques groupes Facebook. Vous voyez des "Traders" se vanter d’avoir pris le train et de faire de merveilleuses plus-values.

Le troisième jour, elle vous nargue avec un troisième GAP haussier et prend encore 9% durant la journée. Nous voici à l’approche des 15.30€, "là çà en ai trop, je rentre, je ne vais pas laisser passer la prochaine hausse" vous dit la petite voix et vous appuyer sur le bouton.

Malheureusement, une entrée à ce prix ne correspond plus à aucune stratégie sauf celle de l’avidité et de la cupidité. Vos émotions ont pris le dessus, bienvenue dans le cimetière des FOMO dont vos pertes vont venir garnir les cercueils des traders perdants.

Le soufflé retombe et pris par vos émotions, vous n’aviez pas mis de STOP, car pas de stratégie établie sauf celle de la peur de louper le train. L’action retombe à 10€, votre fameux support. Bilan 50% de perte, ouchhhhh !!!!!!!!

Tout le monde loupe des opportunités et la très bonne nouvelle est que le marché vous en donne tous les jours. Même les meilleurs loupent des entrées. Je repense notamment à une interview de Warren Buffet et de Charlie Munger son associé, disant qu’ils avaient loupé pas mal d’opportunité, mais que leur secret était qu’ils avaient su en prendre d’autres. Je vous laisse réfléchir sur cette phrase.

Rendez-vous compte qu’ils ont même en 2018, reconnu avoir eu honte d’avoir loupé Google et d’autres valeurs technos, c’est vous dire.

Dans les toutes gares du monde, des trains partent toutes les minutes. Vous loupez le vôtre, prenez le suivant, mais ne commencez pas à courir désespérément au risque que vous rétamez au bout du quai avec votre valise. Posez là, allez boire un café et prenez le train suivant.

L’exemple que je viens de prendre illustre bien l’affect que vous pouvez donner parfois à vos trades, et ainsi être déconnecté de la réalité.

Vous avez fait un plan de trading, SUIVEZ-LE !!!

Ne commencez pas à vous trouver des excuses, elles ne remplaceront pas les pertes accumulées dans votre portefeuille. Votre plan était établi à partir d’une réflexion, d’une analyse, restez-y.

Une solution

Si vous avez déjà eu cette (mauvaise) expérience, vous devez corriger le tir en gardant la tête. Si la prochaine fois, cela devait vous arriver, commencez par prendre avec beaucoup de recul, ce que vous pouvez lire sur les divers forums et autres groupes des différents réseaux sociaux. Il y a plus de gagnants sur internet qu’en réalité

Reprenez votre plan de trade. Oui vous aviez raison, la valeur a bien bondi comme vous le présentiez. Votre analyse était pertinente donc ne la remettez pas en question, vous aviez vu juste sauf que le marché en a décidé autrement.

Recommencez vos analyses et persistez, ça paiera un jour, croyez-moi.

Le FOMO est une erreur qui peut prendre tout le monde de revers, vous devez juste rester froid et factuel.

Trade Safe ,

Michael
michael-roussel-3-indicateurs
Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire Thierry Seguin dimanche, 02 août 2020 14:57 Posté par Thierry Seguin

    Je pense que cet article va valoir son pesant de cacahuettes, pas seulement pour les actions, mais aussi pour les métaux précieux (et cryptos).
    Car l'argumentaire de fin du monde, d'effondrement final des monnaies, de salut uniquement dans l'or et l'argent physique vont bientôt revenir au galop, soutenus par les plans de relance des banques centrales et le nouveau plus haut historique de l'or en USD.
    Etant donné le surachat court-terme sur nos deux larrons en ce moment, et étant donné amha le nombre de personnes concernées se demandant s'il n'est pas trop tard pour acheter, chacun pourra se poser la question de FOMO ou pas FOMO, le sujet étant délicat. Tant je préconise des achats prudentiels sur repli pour ceux qui n'en ont pas, tant ceux qui achètent à tout va en ce moment, et pourquoi pas avec du levier, courent à mon humble avis droit vers la catastrophe...

  • Lien vers le commentaire Michael Rousselle vendredi, 31 juillet 2020 14:16 Posté par Michael Rousselle

    Oui, pour être hyper rigoureux, on pourrait dire la peur de manquer. J'ai juste repris l'expression française la plus communément utilisée.
    Merci pour votre soutien ;-)

  • Lien vers le commentaire alex6 vendredi, 31 juillet 2020 08:56 Posté par alex6

    En toute rigueur, le FOMO n'est pas la peur de perdre mais la peur de rater le train. ou plutot la peur de ne pas gagner (gros). Excellent article sur un des aspects les plus difficiles du trading, la patience...