Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michael Rousselle

Michael Rousselle

Investisseur immobilier, Trader indépendant, auteur, coach, entrepreneur.
Je vis actuellement en famille, à Phoenix en Arizona, un magnifique État de l'Ouest américain.

Après plus de 20 ans comme cadre commercial, je plaque une situation pourtant confortable pour ouvrir ma boîte aux US. Il paraît qu'il faut vivre ses rêves !!! Un de fait.

Passionné de trading depuis de nombreuses années, je franchis le pas en 2007. Pas vraiment le meilleur timing. Après une longue période de pertes et de doutes, je rencontre des Traders professionnels qui m'apprennent ce qu'est réellement le trading. Je me suis spécialisé dans les options depuis 2012 et uniquement sur le marché US. Je fais aussi quelques actions en swing trading, et je me construis tranquillement un portefeuille de dividendes à travers les REIT.
J’ai répondu à l’appel de Charles car j’aime partager mes connaissances et transmettre le savoir. J’espère qu’il vous sera utile et surtout de qualité.
Trade Safe
Michael

promospeciale

Débuter en bourse : Faut-il trader dès l’ouverture des marchés ?

Audience de l'article : 1032 lectures
Bien souvent les traders surtout débutants attendent avec impatience l’ouverture des marchés pour pouvoir prendre des positions avec l’objectif de garnir leurs portefeuilles de belles plus-values.

A mon avis la précipitation n’est jamais la bonne solution, ni bonne conseillère. Amis débutants en bourse, armez vous de patience et éviter de prendre des positions dès les premières minutes de cotations. Quand je parle des premières minutes, je parle des 30 premières minutes au minimum.

Pourquoi rester éloigner des marchés sur la première demie-heure ?

Lorsque j’avais fait une formation au sclaping, nous ne prenions jamais position durant les 10 premières minutes, le temps que le marché se cale. Nous laissions passer ce délai, le temps que les "baskets orders" se vident.

Les "baskets orders" sont paniers d’opération à l’achat ou à la vente émis par les gros institutionnels et fonds d’investissement qui souhaitent acquérir ou vendre de grosses quantités de titres. Au fur et à mesure que les liquidités rentrent ou sortent des fonds, de grandes quantités de titres doivent être achetées ou vendues simultanément afin que le mouvement prix de chaque du titre ne modifient pas la répartition du portefeuille.

Dès l’ouverture, vous aurez parfois des valeurs qui décolleront et vous pesterez peut-être de ne pas avoir pris le train en marche. Pas de panique, à moins d’un GAP haussier violent de plusieurs pour cent, vous constaterez assez régulièrement que les cours qui s’envolent reviennent tester quelques supports. Vous aurez alors la confirmation, avec vos indicateurs techniques, que la valeur est bien dans une tendance haussière et ce sera le moment opportun pour rentrer dessus. Si vous la loupez, tant pis. Des trains partent toutes les minutes des différentes gares, il y en aura bien un pour vous prochainement. Les marchés regorgent d’opportunité.

Ne tombez pas dans la peur de perdre, ce que l’on appelle le fameux FOMO pour Fear Of Missing Out. Je vous ferai un édito, un de ces jours sur le FOMO.

Les 30 premières minutes sont plus souvent volatiles, car beaucoup de traders ont des ordres en attente exécutables uniquement pendant les heures d’ouverture de marché. Ces ordres en attente arrivent sur le marché où les différents ordres doivent être exécutés. Souvent les amplitudes sont fortes touchant ainsi les stop loss. Après cette première salve d’ordres, les Traders ajustent leurs positions en fonction des nouvelles de la nuit.

Si inversement, vous assistez à un gros gap baissier, il faut mieux attendre la stabilisation du cours pour voir son évolution à court terme. Vous remarquez régulièrement qu’après un fort GAP baissier, le cours a tendance à se stabiliser donc il n’y a pas d’urgence à rentrer dessus si cette action vous intéresse. Laissez quelques bougies passer pour voir si vous assisterez à une continuation baissière ou à un retournement pouvant vous indiquer ou non un point d’entrée efficace.

A part dans les journées de fortes directions baissières ou haussières, le marché se promène entre ses supports et ses résistances. Vous aurez donc tout loisir de choisir votre point d’entrée optimum.

Pourquoi attendre 10h (sur le marché US) ?

Vous pouvez accéder aux graphiques en prémarket sur des unités de temps inférieures à la journée. Vous remarquerez que les volumes sont en général faibles ainsi que la volatilité. A l’ouverture des marchés, tout s’anime. Sur des Unités de temps très courtes comme 1 mn ou 5 mn, vous constatez une forte volatilité des prix qui tend à se stabiliser au bout d’un certain temps. C’est d’autant plus marquant sur les titres ayant annoncé leurs résultats justes avant l’ouverture du marché.

Personnellement, j’aime bien valider mes graphes journaliers sur plusieurs unités de temps comme l’unité horaire ou l’unité 5mn et 15 min pour voir comment évolue le cours avant de rentrer en position. La tendance peut effectivement changer dans la journée avec le risque de se retrouver à l’envers du scénario envisagé.

Il est clair que pour avoir un graphe qui ressemble à quelque chose en unité de temps 5 min ou 15 min, je dois laisser le temps passer pour avoir quelques bougies significatives afin d’analyser la tendance en cours. Je peux alors ajuster mon point d’entrée au mieux.

Utilisez la technique de l’Opening Range Breakout.

Considérez les 30 premières minutes de cotation, tracez un support sur le plus bas de cette période et une résistance sur le plus haut. Vous avez un potentiel point d’entrée lorsque les cours cassent à la baisse ou à la hausse le support ou la résistance.

Je n’ai pas inventé cette technique, elle m’a été enseignée par des Traders Pro de la Bourse de Chicago.

Autre point à prendre en considération, les annonces économiques.

Vous constaterez en regardant un reporting d’annonce économique que bien souvent, vous n’aurez pas de nouvelles significatives avant 10h. Les grosses "NEWS" influentes comme un sentiment sur la consommation américaine, un chiffre sur le chômage ou le nombre de maisons vendues sont souvent des données fournies après 10 heures.

Vous trouverez facilement ces calendriers économiques sur des sites comme Bloomberg.com ou marketwatch.com pour le marché US.

Pour les non-anglophones, vous pourrez trouver ces informations sur investing.com, il suffira juste de mettre la page en français.

Avec tout cela, vous voyez qu’il n’y a pas lieu de se précipiter à l’ouverture des marchés. Prenez votre temps pour établir votre plan de trading en fonction du début de séance et si vous avez confirmation de la tendance souhaitée alors lancez-vous.

Trade Safe

Michael
michael-roussel-3-indicateurs
Poster un commentaire