Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Antoine Capitan

Antoine Capitan

Malgré un nom à consonnance militaire, ce qui caraterise le mieux ma vie depuis déjà de nombreuses années est un rejet de l'autorité.

Je suis un travailleur acharné et un passionné. J'etais plutot destiné par mes origines modestes à un avenir conformiste et banal, ce qui etait considéré à l'époque comme un ideal. Mais j'aime me dépasser et apprendre. Je pense que c'est ce qui m'a sauvé de la "Rat Race".

10 ans de grande distribution à l'époque on y faisait encore du commerce "au cul du camion" m'ont permis de me débrouiller dans toute situation et développer un état d'esprit propice à la "débrouille". Puis la liberté y a disparu et j'ai quitté le metro boulot dodo pour devenir independant, webmaster et marketeur.

J'ai pris gout à l'indépendance et la liberté. En parler et y gouter sont 2 choses bien différentes. Finalement j'ai compris que peu de gens aspirent à être libre, c'est une activité qui necessite de s'y consacrer à temps plein. Les gens sont paresseux. Si vous n'avez pas une grande soif, vous continuerez à boire à la paille car cela vous suffira....

2/3 ans comme independant m'ont convaincu de quitter la France, trop de paperasses, d'intermediaires inutiles et d'impots.
Trop de contraintes et de dépendances pour etre un homme comme moi.

Je savais gagner de l'argent mais aucune idée comment l'investir et le faire fructifier. 4 ans plus tard et xxx.000 euros dans ma poche j'ai commencé à m'interesser à l'investissement et au trading. La pierre ne m'a jamais interessé .... trop de contraintes et d'enracinemment (dans mon jargon "boulet au pied").

Depuis 2 ans je m'interesse au marché des actions, en swing trading et trend following. Je fais aussi du trading sur CFD et Devises dans une optique CT ou MT. Je m'interesse aux cryptomonnaies egalement.

Antoine-Capitan

 

Cadeau :

Maîtrisez l'indicateur RSI, à travers 12 mensonges et 3 vérités à son sujet, cliquez ici

L'Investisseur Opportuniste :

==> Suivez en TEMPS REEL mes trades sur le Forex


==> Suivez en TEMPS REEL mon portefeuille actions

Et devenez autonome dans vos investissements en un an

   MES LIVRES

Le 1er qui a faconné ma vie d'adulte : "les raisins de la colère" de John Steinbeck.
Lu à 15 ans, ce livre m'a giflé. J'ai eu 2 lectures de ce livre. La premiere à 15 ans m'a donné une forte conviction socialiste et une haine du capitalisme, car il etait impossible aux familles pauvres de sortir de leur rat race et je me suis dit qu'il fallait changer le systeme.
Des années plus tard j'ai compris qu'on ne changeait pas le systeme, que l'individu le contourne ou en sort. On croit qu'il y n'a qu'un seul systeme.... changer de pays / de vie vous fait quitter le systeme.

Stratégies de Prospérité par Jim Rohn
J'ai bien sur lu beaucoup de livre sur le developpement personnel mais c'est celui-ci que je retiens.
L'idée du book est de donner des étapes pour avoir une vie qu'on aime. Un livre très simple avec 7 stratégies clés.
C'est le livre que j'ai lu avant de quitter la France.
Il m'a aidé à comprendre que "les raisins de la colère" a suscité chez moi une colère et le besoin d’être libre financièrement pour mener une vie d'homme libre.
Un livre tres pratique et adaptable à tous je pense. Un must pour moi.

Me Contacter ?

mailoeP

promospeciale

La fin de l'argent ? Partie 1

Audience de l'article : 930 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

La fin de l'argent ?


Au cours de ces quatre dernières décennies, j'ai vu défiler des modes et des cycles. L'inflation de la fin des années 60 et 70 touchait à sa fin en même temps qu'un pic des taux d'intérêt. Comme le montre le graphique ci-dessous, les taux d'intérêt ont atteint un sommet en août 1981, résultat des efforts du président de la Fed, Paul Volker, pour vaincre l'inflation qui a atteint jusqu'à 14,5 %.

10-year-interest-rate-inflation

Source : Bloomberg


Depuis le pic de 1981, les taux d'intérêt n'ont cessé de baisser jusqu'à leur niveau actuel. Le taux d'inflation a également baissé, mais la valeur de l'argent s'est dépréciée. Les dollars que vous détenez dans votre portefeuille achètent moins de biens et de services chaque année. Je voudrais vous montrer l'inflation financière d'une manière qui vous touche personnellement, en tant qu'investisseur, comme indiqué ci-dessous. Je commence par un million de dollars et je montre quel revenu il vous rapporterait chaque année au cours des cinq dernières décennies s'il était investi dans des obligations du Trésor américain à dix ans.


Investissement de 1 000 000 de dollars (revenu annuel par an pour chaque décennie)

1980s : $140,000

1990s : $80,000

2000s : $50,000

2010s : $40,000

2020s : $7,000


Alors que le taux d'inflation n'a cessé de baisser chaque décennie, le pouvoir d'achat de l'argent et son rendement ont également chuté de façon spectaculaire. Cela est dû au fait que la Fed a mis en place un système d'assouplissement quantitatif et d'autres méthodes, comme elle le fait aujourd'hui, pour supprimer le taux d'intérêt des emprunts d'argent. Pourquoi agit-elle ainsi ? En raison de l'énorme quantité de dettes détenues dans l'ensemble de l'économie américaine, du gouvernement, des municipalités, des entreprises, jusqu'au consommateur, comme indiqué ci-dessous.

fred-total-us-debt


La Fed met à nouveau en œuvre un programme visant à maintenir les taux d'intérêt à zéro par des interventions massives sur le marché obligataire à hauteur de 1 000 milliards de dollars par mois. Cette fois, elle intervient activement sur le marché des obligations d'entreprises en finançant de nouvelles dettes d'entreprises (500 milliards de dollars) et en rachetant des dettes existantes (250 milliards de dollars).

L'économie se dirige vers une récession



Normalement, au cours d'un cycle économique, lorsque l'économie se dirige vers une récession, les écarts de crédit entre la dette du Trésor et la dette des entreprises commencent à se creuser à mesure que le risque de défaillance augmente sur les dettes de moindre qualité. C'est le résultat d'une récession économique. La dette des entreprises sur des émissions de moindre qualité peut être déclassée, car les entreprises connaissent une baisse de leurs ventes et de leurs bénéfices en raison de la récession. Les taux d'intérêt commencent à augmenter à mesure que le risque de défaut de paiement augmente. Les investisseurs commencent alors à exiger des taux d'intérêt plus élevés pour compenser le risque accru de défaillance ou de déclassement de la dette.


C'est exactement ce qui s'est passé avec le coronavirus, lorsque l'économie américaine s'est dirigée vers une récession à la suite des fermetures d'entreprises par le gouvernement. Les rendements des obligations d'entreprises ont commencé à augmenter, reflétant le risque accru pour les détenteurs d'obligations en raison de la récession. Vous pouvez le voir dans la chute précipitée du prix du populaire ETF d'obligations risquées ( junk bond) , HYG.


hyg

Le fonds obligataire a perdu 23 % de sa valeur en quelques semaines. Mais ensuite, comme par magie, les choses se sont inversées lorsque la Fed a annoncé un nouveau programme d'intervention, dans le cadre duquel elle allait acheter des obligations, des ETF d'obligations, de haute et de basse qualité.

Les taux d'intérêt sur la dette des entreprises ont commencé à augmenter, ce qui a fait courir un risque financier aux marchés. La Fed a donc élargi son mandat pour soutenir les marchés de la dette des entreprises. Les écarts de crédit, qui s'étaient creusés, se sont soudainement contractés.


Pendant une brève période, nous avons profité de la hausse des taux d'intérêt et avons pu fixer des rendements élevés à court terme. Cette opportunité a pris fin lorsque les obligations se sont redressées grâce aux achats massifs d'obligations par la Fed, qui ont fait baisser les rendements et augmenter les prix.


Pourquoi la Fed a-t-elle fait cela ?

Alors que dans le passé, elle s'en tenait aux bons du Trésor et aux obligations hypothécaires ? La raison est simple. Il y avait trop de dettes d'entreprises, dont la moitié était notée BBB. Il y avait un risque que ces obligations BBB soient déclassées à BB ou moins, les faisant tomber dans la catégorie des obligations à haut risque ( comprenez bien pourries). Cela aurait déclenché un déluge de ventes par les ETF d'obligations de qualité et d'obligations pourries, qui auraient été obligés de vendre, déclenchant une crise financière sur les marchés obligataires.



Il y a tout simplement trop de dettes, alors ils sont intervenus pour empêcher le marché obligataire d'imploser, c'est pourquoi ils étendent leurs efforts d'achat d'obligations pour inclure les dettes des entreprises ainsi que celles du Trésor. Le bilan de la Fed risque de passer de 4 000 milliards de dollars au début de la crise à 10 000 milliards de dollars à la fin de l'année et au-delà, si certaines conditions perdurent, ce qui n est heureusement pas certain.

Où tout cela nous mène-t-il ? Alors que le gouvernement emprunte des sommes considérables et que les déficits se chiffrent à plusieurs billions, le rôle de la Fed sera de supprimer artificiellement les taux d'intérêt.
C'est une bonne nouvelle si vous êtes un débiteur. Les taux hypothécaires n'ont jamais été aussi bas et si vous êtes une société, vous pouvez emprunter de l'argent à un taux presque nul.
Ce n'est pas une bonne nouvelle si vous êtes un investisseur, un fonds de pension ou un retraité. Les rendements au comptant sont presque nuls, les marchés monétaires sont à 0,0 % et même les rendements à court terme du Trésor sont inférieurs aux taux d'inflation. Cela signifie qu'en tant qu'investisseur, vous perdez de l'argent après impôts et inflation sur les placements en espèces.

"Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le répéter". -George Santayana

Pour ne pas subir, retrouvez-nous sur

http://formation.objectifeco.com/antoine-capitan-linvestisseur-opportuniste/

Le groupe L'Investisseur Opportuniste avec le chat Discord


Antoine Capitan



ps : suite de l'article ici avec la MMT





Poster un commentaire