Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume OLIVERES

Guillaume OLIVERES

Qui suis-je ?

Année de naissance : 1974
Situation maritale : marié
Lieu de résidence : France

Job actuel : 

  • Animateur, Formateur immobilier pour un groupe national

Job(s) précédent(s) :
  • Directeur Gérant d'une agence immobilière sous contrat de Franchise pendant presque 7 ans (4 à 6 salariés)
  • Commercial pendant 9 ans ( Multinationale en Bureautique et Pharmaceutique)

Passions :
  • Autrefois pratiquées : pêche à la mouche, arts martiaux
  • Pratiquées occasionnellement : golf, VTT, lecture, séjour sur l'île de la Réunion
  • Pratiquées régulièrement : trading, voyages en Italie

Ma présence sur Objectif Eco :

Faire profiter de mon expérience de changement de vie professionnelle tout en restant en France (nous sommes nombreux à vouloir le faire, mais le grand saut dans l'inconnu fera peur à beaucoup de monde). Je vous en dirai plus sur l'inconnu.

Comment je suis passé du statut de salarié à chef d'entreprise et de chef d'entreprise à salarié avec compléments de revenus significatifs. (c'est possible et je le prouve).

Vous parler de chef d'entreprise qui ont réussi (oui il y en a), ce que ça rapporte et ce que ça coûte (pas que sur le plan financier. Pourquoi ils réussissent, et pourquoi certains ont échoué (et comment ils ont rebondi). 

Mon regard sur la vie des Français  et l'immobilier(tous les jours je rencontre des acheteurs ou des vendeurs qui ont un projet immobilier ou une galère à gérer) .
En effet l'immo occupe une place centrale dans la vie des Français, et ce dernier conditionnera en grande partie leur bonheur futur ou une galère qu'il vont payer une grande partie de leur vie. De l'extérieur ça a l'air évident, mais pourtant...

DU TRADING comment sur plus de 200 tansactions annuelles, plus de 70 % de mes trades sont gagnants et que mon portefeuille progresse de minimum 20% par an depuis 3 ans.

Vous faire partager certaines expériences de vie, et comment je fais progresser mon patrimoine tous les mois. Objectif multiplier par 5 mon patrimoine en France en 12 ans. (eh oui ça prend plus de temps au pays de la fiscalité, mais tout quitter n'est pas toujours possible avec une famille).

DES IDEES DE TRADING 
avec une philosophie originale mais très pragmatique. Vous verrez que plus de 70 % des ces idées de trades seront gagnantes maximum dans les 6 mois. Et une bonne majorité en 1 mois







 

s.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Face à l'intelligence artificielle, le meilleur rempart est la betise humaine - Démonstration avec les perfs du money game

Audience de l'article : 1122 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances



Bonjour chers amis et chers lecteurs,

Voici notre suivi des portefeuilles Money Game.

Comme vous allez le voir, les profits sont indécents. Comme pour  la vie de Jordan Belfort dans l'image ci-dessus.

Certains ne comprennent pas comment cela est possible, j'ai même lu certains commentaires sur les alertes de juin, qui ne comprenaient pas ma prise de position sur SPEX, nous étions perdant quelques jours après avoir shorté le titre, mais nous sommes déjà gagnant à peine un mois après, et je peux vous dire que ce n'est pas terminé.
C'est tout à fait normal de ne pas comprendre, ces prises de positions si on est un trader "classique".

Sur le marché OTC  l'arbitrage et l'analyse  sont très différents de ce que la majorité des traders ou chartistes utilisent comme indicateur ou signaux.

Dans le money game, on trade à l'ancienne.

Pas d'algorythme, pas de supers calculateurs. Il y a un acteur A qui annonce que la société  xyz vaut 50 millions de dollars, et que bientôt elle en vaudra le triple.

Et puis il y a Monsieur Tout le monde qui croit tout ce qu'il lit ou entend, vous savez comme ce qu'on voyait autrefois sur un article "vu à la TV",

alors si c'est vu à la TV c'est que c'est vrai.
Et les gogos vont acheter, acheter sur les conseils d'un pseudo expert ou initié à deux balles, et espérer.


Et puis une fois que les loups de Wall Street auront suffisament fait monter le titre, ils larguent tout, et c'est un véritable carnage, c'est d'ailleurs ce qui s'est passé sur SPYR cette semaine. 60 % DE BAISSE DANS LA JOURNEE. 




Autant de gains pour les vendeurs à découvert.

Personnellement je me suis gavé dessus.
J'ai vendu la moitié de ma position, mais j'en garde encore la moité, histoire de m'amuser et prendre encore quelques centaines d'euros de gains qui me payeront un ou deux bons restos pour les vacances.

Sur le marché OTC (le marché libre américain), c'est pas la peine de se faire des noeuds au cerveau et tracer des lignes, des moyennes mobiles, des RSI et compagnie, le bon sens suffit.

C'est un peu comme la bagarre de rue. Je me souviens plus jeune, je faisais du karaté, on enchaînait à longueur d'entraînement des katas (scène de combat imaginaire) qui en fait n'arrivent presque jamais dans la vrai vie.




Et puis un jour je suis rentré dans une salle de box thai, je suis monté sur le ring face à un Nak Muai (un boxer thai), j'ai pris une vrai branlée.

Pourquoi ? Parce que  la boxe thai est conçue sur l'efficacité. Tout le superflu est retiré.

En karaté on apprenait à frapper au visage :  problème plus on frappe haut, moins on frappe fort.
En boxe thai on frappe plus bas, mais 3 x plus fort. C'est destructeur.



Pour moi le marché otc et les penny stock c'est un peu la même chose, quand on cogne on cogne dur. Alors oui quand on en prend une elle est  dure elle  aussi (c'est ce qui s'est passé sur YERR).



Mais on ne monte pas sur un ring en se disant  je vais gagner ce combat sans m'en prendre une. Comme on ne fait pas du trading en se disant je vais jamais perdre.

On sait qu'on va souffrir, mais on on sait pourquoi on est là. C'est aussi le meilleur moyen d'apprendre sur soi-même. Apprendre à avoir des convictions et savoir garder la tête froide et retourner au combat jusqu'au son du gong de fin de round.



Mais passons ce moment de nostalgie de ma jeunesse, j'ai à présent 43 ans, et le golf est plus adapté à mon âge.

Je vous ai parlé un peu plus haut de gains indécents, voyons ce que ça donne dans le réel (pour rappel, j'ai annoncé publiquement ces prises de positions à l'avance sur objectif éco, et c'est toujourrs visible dans l'historique de mes éditos).


Décembre 2016 : on prend un ko debout avec Yerr


 






JANVIER 2017, on remonte ... malgré quelques" by in" qui nous privent de belles performances, mais le reste produit des gains corrects comme BKIT AVEC 77 % de gains  et MSRT avec 55 % ces gains là sont bien réels.






Pour février on prend carrèment le dessus, nous avons 56 % de gains latents (en moins de 6 mois) et les positions clôturées sont aussi gagnantes (voir l'avant dernier tableau)






Pour le portefeuille de Mars, on a deu magnifique gains OWCP à 74 % et ATNM, je vous montrerai prochainement un conseil d'un groupe américain très connu dont le nom commence par A et se termine aussi par A qui conseillait ATNM à l'achat (on voit le résultat aujourd'hui).





Notre portefeuille d'avril se débrouille également très bien on a aussi une position en gain latent de 50 %




Pour le portefeuille de mai, alors là c'est carrément l'orgie de profits. Comme évoqué un peu plus haut SPYR à décroché de 60 % dans la journée. Bref un portefeuille qui fait 39 % de plus values en moins de 2 mois je pense que c'est exceptionnel.
Et vous qu'en pensez-vous ? C'est toujours de la chance ?



Alors le portefeuille de juin est l'exemple même de la comparaison de boxe thai, on a souffert un peu au début. Si vous reprennez mon édito de fin juin, le portefeuille perdait environ 5 %, aujourd'hui il gagne 23 %. Là encore ça me fait penser à ces combat de boxe thai ou un adversaire, attaque comme un dingue, mais en général il s'essouffle très vite.

C'est ce qui s'est passé. Quand Spex a voulu nous faire peur en faisant changer de mains  la totalité de son flottant plus de 4 fois dans la même journée, il ne pouvait pas  tenir ce rythme sur la durée.

RBNW aussi, aucun fondamentaux de valable (tout dans l'apparence, que de la gonflette), il suffit de se tenir prêt pour porter le coup fatal, et c'est un KO.  C'est comme ça que l'on a fait 97 % de gains en moins d'un mois.

Voyons à présent ce que ça donne pour les positions clôturées : 





Je vais pas développer davantage, mais on gagne de l'argent et le meilleur est à venir.



Vous pouvez aussi voir qu'avec la stratégie Money Game on gagne de l'argent rapidement.

Après un mois de positions on est pour l'instant tout le temps gagnant.

J'ai échangé avec Timothé (Tim Sanchez) la semaine dernière qui me disait "mais pourquoi tu ne clôture pas tes positions tous les mois et que tu ne réinvestis pas juste après les gains pour profiter de la magie des intérêts composés".

Il a raison, c'est une variante tout à fait possible de la stratégie Money Game, un peu plus dynamique.

Si vous aussi vous avez des idées, n'hésitez pas à communiquer.


Je vous dit à très bientôt, je vais vous préparer une vidéo surement demain que je mettrai sur ma chaîne you tube, où je détaillerai un peu plus la stratégie.

A très bientôt et je vous souhaite à tous un bel été.


Guillaume 








Poster un commentaire