Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Profitez du levier offert par les Bons de Souscription (ou BS) - découvrez l'exemple de CAMELEON SOFTWARE

Audience de l'article : 3025 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(5 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Cela fait plusieurs années que je n’étais pas passé à l’achat sur des Bons de Souscriptions (=BS) et ce, pour différentes raisons (j’y reviendrai plus bas). Mardi matin, j’avertissais pourtant mes abonnés que je venais de prendre une petite ligne de 10 000 BS CAMBS du sous-jacent CAMELEON SOFTWARE à 0.25 €.

achatCAMBS



Mais au fait, c'est quoi un BS ?

Un BS (=Bon de Souscription) est un instrument financier  qui permet d’acheter un titre (=sous-jacent) à un prix fixé à l’avance (=prix d’exercice) et jusqu’à une date donnée (=échéance). Il se négocie comme une action et est assimilable en PEA .                
Dans notre cas, le BS CAMBS permet d’acheter une action CAMELEON SOFTWARE à 0.72 € et ce, jusqu’au 17 juillet 2014. C’est ce qu’on appelle les modalités d’un BS ou la parité. Les parités peuvent être plus complexes (exemple : 10 bons UBIBS d’UBISOFT permettent d’acheter un titre UBISOFT à 7€ jusqu’en avril 2013)       

Ce BS (CAMBS) suivra l’évolution de son sous-jacent, le titre CAMELEON SOFTWARE, par forcément au jour le jour mais plutôt sur des tendances de 2-3 semaines. Si le titre varie fortement, le BS suivra dans le même sens, à la hausse ou à la baisse mais de façon plus importante. C'est ce qu'on appelle l'effet de levier.




Intérêt pour l’acheteur :

Si un investisseur croit en la hausse d'un titre, il peut, avec une faible mise de fonds initiale, gagner autant d’argent sur un BS que s’il avait directement acheté le sous-jacent, ce qui aurait nécessité une mise de fonds plus importante.
Le détenteur n’est pas obligé d’exercer ses BS, beaucoup d’investisseurs n’en achètent que dans le but de les revendre plus cher, et non de les exercer





Intérêt pour la société d’émettre des BS :


L'émission des bons de souscription permet à l'entreprise d'augmenter son capital, donc de renforcer sa structure financière à mesure que les bons sont exercés.







Mise en évidence de l'effet de levier et simulation théorique de la valeur intrinsèque du CAMBS en fonction du titre CAM :

Dans le tableau ci-dessous, je ne prends pas en compte la valeur temps …  comme si le BS venait à échoir demain


pricesCAMBS

Le tableau met en évidence l'effet de levier du BS par rapport au titre. Le bon de souscription amplifie toujours les mouvements du sous-jacent grâce à l’effet de levier.

Ainsi, si le cours de CAM est inférieur à 0,72 € au 17 juillet 2014, CAMBS vaudra 0 ... toute la mise sera perdue. Il est cependant fréquent, surtout ces 2-3 dernières années, que les modalités des BS (échéance, parité) soient modifiées au cours d’une AG quand il apparait évident que les BS ne pourront jamais être exercés. Il ne faut cependant pas trop compter là-dessus quand on achète des bons de souscription ! Quand les BS ne peuvent pas être exercés à l'échéance, ils sont normalement radiés et les détenteurs perdent toutes leurs mises !


Actuellement , le cours théorique du CAMBS devrait être de 0,24 € pour un cours de 0.96 € pour CAM.
Si le cours du titre CAM grimpe à 1.2€, le BS CAMBS aurait une valeur théorique de 0,48 €.
Le titre CAM aura donc progressé de 25 % ... alors que la hausse du BS atteindra 100 % .... soit 4 fois plus que le sous-jacent ! Je pense que vous commencez à comprendre l'intérêt des BS ! ;-)

A l'inverse, si le cours de CAM revenait à 0.8 €, le BS aurait une valeur théorique de 0,08 €, soit une baisse de 17 % pour CAM et de 66 % pour le BS !
Le BS, c'est bien pour le levier mais il faut être dans le bon sens ... car on peut perdre très vite !




Approfondissons les BS !


Dans mon tableau, j’ai volontairement simplifié le calcul du BS car je n'ai pas pris en compte la valeur temps.

Valeur d'un BS = Valeur intrinsèque + Valeur temps

Cette valeur temps est d’autant plus importante que l’échéance est éloignée, et elle décroît d’autant plus vite que l’échéance est proche. Elle finit par valoir 0.
La valeur représente en quelque sorte la probabilité du sous- jacent de rallier son prix d’exercice. La valeur temps mesure donc cette probabilité. Cette valeur représente en quelque sorte la probabilité de réaliser votre anticipation.
Les prix du BS calculés dans le tableau ne prennent pas en compte cette valeur temps ce qui signifie que les prix du BS devraient être encore plus élevés !

Pour votre culture générale :), le "véritable prix" d'un BS est en fait bien plus compliqué à déterminer. Le prix d’un BS repose en fait sur la méthode de Black & Scholes, qui prend en compte le prix d'exercice, la durée de l'échéance, la volatilité du sous-jacent, les dividendes, les taux d’intérêt, etc ...
Vous trouverez ici, le prix exact de ce BS via ce pricer >
http://www.smallcapsvision.fr/produits/outils/pricer-option-black-scholes.php







Le BS reste un investissement très risqué :

Il peut en effet valoir 0 à son échéance. Dans le cas de CAM / CAMBS, si CAM cote à 0.71 par exemple, le BS vaudra 0.
La liquidité des BS est souvent très réduite. Il faut savoir être patient car les carnets d’ordres sont souvent creux … Il faut parfois attendre plusieurs semaines avant que l'ordre d'achat ou de vente soit exécuté ! !
Il ne faut donc pas hésiter à laisser trainer des ordres sur des échéances de 1-2 mois.
Il est inutile et imprudent de mettre trop de son capital sur des Bons de Souscription.






Les raisons de mon achat sur le BS de CAMELEON SOFTWARE (code CAMBS) :

Comme je l’expliquais dans ma dernière newsletter, je n’apprécie pas spécialement le titre CAMELEON SOFTWARE (ex Access Commerce très connue dans les années 2000 ... ) qui a eu un parcours boursier calamiteux, avec de nombreuses promesses non tenues par le management.
Il faut cependant se rendre à l’évidence : cela fait 2 trimestres de suite que ce petit éditeur de logiciel aligne des taux de croissance de  plus de 40 % … comparé à une activité 2011 relativement faible, il est vrai.
Il me parait tout de même difficile de passer à côté de ce titre. La génération de trésorerie a été de plus très importante lors du dernier semestre (2 -> 4.5 M€ ... à comparer à la CB de 10,2 M€ ) et le carnet de commande a progressé de 40 %. La rentabilité opérationnelle demeure faible mais en nette amélioration. La société vient tout simplement de confirmer son excellent premier semestre 2012 grâce à un T3 impressionnant. Je suis donc passé à l'achat sur le BS qui n'était pas surcoté, la valeur temps étant très faible, surtout que la date d'échéance est encore lointaine. Les dirigeants ont de plus chargé la barque sur ces BS ce qui peut être rassurant.
L'intérêt pour le titre ne se dément pas depuis quelques mois. Je vise à CT un objectif de 1,1 - 1,2 et c'est à ce moment là que je vendrais mon BS. Je n'ai pas suffisamment confiance dans le management pour faire du LT sur ce titre .... mais je ne demande qu'à changer d'avis !!




Les raisons de mon "break" concernant les BS :         

Les BS étaient davantage utilisés dans les années 2000, j'en avais en permanence 2-3 en portefeuille. Je me souviens d’une belle culbute que j’avais effectuée sur le BS d’une SSII GROUPE SILICOMP (GRSBS je me souviens même de son code ... ;-) )  , qui s'est fait racheter depuis. Le premier jour de la cotation du BS (décembre 2003), aucun broker ne permettait d'en acheter ... bien évidemment ... , j’avais donc passé mon ordre par téléphone à 0.16 ou 0.19 (ce qui est sûr, c'est que c'était le plus bas historique et que j'étais le premier acheteur... !!  ;o)   ), j’avais par la suite renforcé plus haut, aux alentours des 0.25 et j’avais revendu le tout au-dessus de 1, quelques mois plus tard !!      
Mais malheureusement, depuis la crise financière, les sociétés font moins appel à des émissions de BS. Ils sont donc moins nombreux ou se paient souvent hors de prix. Pour ne rien arranger, la liquidité est faible.
J’en ai cependant repéré quelques-uns qui pourraient être très intéressants, sur des sous-jacents sous-évalués. Je pense notamment à OSIBS par exemple mais il y en a de bien meilleurs ...


J'espère que ce billet vous aura un peu éclairé les idées concernant les BS.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




DAVID RENAN



www.davidrenan.com pour suivre mes opérations de trading sur petites valeurs françaises / étrangères et accéder à ma liste de titres sous-valorisés / de qualité / value



Je suis auteur du livre "Investir sur les Small Caps : ce qu'il faut savoir pour gagner gros"
david renan telechargement livre
Poster un commentaire

1 Commentaire