Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Vous pouvez télécharger gratuitement mon livre : "Investir dans les Small Caps - Ce qu'il faut savoir pour gagner gros"

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Présentation de la holding BURELLE historiquement décotée

Audience de l'article : 2715 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 4 réactions
Votez pour cet article
(32 Votes) - Note : 4.81
Partagez cet article avec vos connaissances

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

 

 

 BURELLE est une société de holding familiale qui détient notamment :

 

- 55.1 % du capital de l’équipementier automobile PLASTIC OMNIUM fondée par la famille Burelle. Cette seule participation est évaluée à 662 M€  (cours de 22.86 € au 16/03/2012)
- Burelle Investissement dédié au capital investissement (ANR 2010 : 33.5 M€)
- Sofiparc propriétaire d’un patrimoine immobilier à Levallois (13000 m2 de bureaux) et dans la région de Lyon (29000 m2 de terrains) qu’on peut évaluer « prudemment à la louche » à 80 M€.

 


La Dette
 s’élève à 18 M€ (celle des comptes sociaux et non la dette de PLASTIC OMNIUM consolidée dans les comptes de BURELLE)

 

Ce qui nous ferait un ANR total de 757 M€  soit un ANR de 408.5 € / titre alors que le titre cote 198.05 €.        

 

Il ne faut pas trop vite s’emballer car je rappelle que les holdings affichent historiquement des décotes de l’ordre de 20% par rapport à leurs ANR. Etant donné que les actifs de BURELLE ne sont pas diversifiés et que PLASTIC OMNIUM représente 90 % de l’ANR,  j'ai d'abord pensé qu’on pouvait augmenter cette décote à 30 – 35 % surtout que le flottant est faible.

Sur le graphique ci-dessous qui compare les évolutions entre BURELLE et PLASTIC OMNIUM (POM), on remarque immédiatement que la décote actuelle entre la mère et la fille a rarement été aussi importante.

 

 


Je me suis ensuite « amusé » à comparer la décote entre BURELLE et PLASTIC OMNIUM sur les dernières années en prenant en compte les différences de cours. J’ai pris des dates et des cours clés avec des décotes max / min entre les 2 sociétés.

 

 

On s’aperçoit que les décotes minimales atteignent 35 %, les décotes maximales 51 % … et c’est justement en ce moment ! Le titre BURELLE affiche une décote historique par rapport à PLASTIC OMNIUM. On peut estimer la décote moyenne à 40 % ce qui nous donne un objectif de 245 €. (objectif de 265 € pour une décote de 35 %)

 

 

 

Le titre manque certes de liquidité mais avec un peu de patience, il peut être accumulé dans une optique de Moyen Terme, comme valeur de fond de portefeuille. Les résultats annuels consolidés du groupe BURELLE, prévus début avril seront certainement historiques. Ils seront bien évidemment portés par sa principale filiale, PLASTIC OMNIUM. Le montant du dividende devrait être une nouvelle fois relevé.           

BURELLE peut aussi être un excellent véhicule d’investissement pour accompagner la progression du titre PLASTIC OMNIUM qui reste bon marché, le tout avec un risque moins important car la décote actuelle (entre la mère et la fille) est supérieure à la décote historique.

 


Pour les investisseurs patients, en se basant sur une décote moyenne pour ce titre, on pourra viser un premier objectif de 245 €.  

 


 

PS : la parution de cet article coincide visiblement avec une recommandation du journal "Investir". C'est d'autant plus rageant que cet article était prêt depuis jeudi soir. Il vaut mieux attendre un retour sous les 205, pour les personnes intéressés par ce titre.

 

 

 

 

 

DAVID RENAN

 

www.davidrenan.com pour suivre mes opérations de trading sur petites valeurs françaises / étrangères

 

Je suis auteur du livre "Investir sur les Small Caps : ce qu'il faut savoir pour gagner gros"

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

david renan telechargement livre
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire David Renan lundi, 19 mars 2012 17:21 Posté par David Renan

    Elo Sacha

    j'ai davantage confiance en mes chiffres ;-) ,leur décote est d ailleurs trop optimiste ...

    T'inquietes ! on se rattrapera sur Paris ! ;-))


    David

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget lundi, 19 mars 2012 15:19 Posté par sacha Pouget

    Salut vous deux,

    alors effectivement j'ai lu ce matin du 19 Mars un twit d' Investir / ils avancent une décote sur BURELLE de l'ordre de 55% (pour eux, l’actif net réévalué de Burelle SA peut être estimé à 772 millions, soit 440 euros par action):

    [http://www.investir.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/une-decote-de-55-416715.php?xtor=2001&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter->http://www.investir.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/une-decote-de-55-416715.php?xtor=2001&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter]

    C'est vrai, Claude a raison: cette histoire de Terminal s'est mal terminée ; On aura l'occasion de se revoir prochainement, en partant tous ensemble cette fois-ci ;-)

    Sacha

  • Lien vers le commentaire David Renan lundi, 19 mars 2012 10:30 Posté par David Renan

    Hello Claude,

    Plaisir partagé ! t'ai répondu par mail.
    A bientot

    David

  • Lien vers le commentaire claude Mathy lundi, 19 mars 2012 09:10 Posté par claude Mathy

    Monsieur Renan,

    Avant toute chose, merci pour ce tuyau Burelle accuse en effet un beau retard qui devrait être comblé prochainement.

    Autre chose, nous n’avons pu nous dire au revoir dans des conditions normales réclament, sachez que cela m’a profondément attristé.

    David, sans entrer dans les détails t’es un gars, une rencontre qui ne laisse pas indifférent, vivement la prochaine