Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

MPI Energy : une tentative de spoliation et une opportunité à la fois !

Audience de l'article : 4084 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Vous le savez sans doute, la société Maurel et Prom (dont je garde un bon souvenir pour l'avoir accompagné en tant qu'actionnaire de 2,2 à 14€ du temps de son développement au Congo avec le gisement de Mboundi) a lancé un projet de fusion / acquisition sur la société MPI Energy, ex-filiale de Maurel, dont le principal actif (hors trésorerie) est une participation de 21,8% dans la société pétrolière nigériane SEPLAT.

Le projet peut en soi avoir du sens : la trésorerie abondante de MPI Energy (220M€) pourrait aider Maurel et Prom à développer ses réserves (plus de 207 millions de barils équivalent-pétrole en P1+P2 avant fiscalité, dont 172 en pétrole), et à constituer un groupe de taille plus conséquente.
Cependant l'opération se doit de respecter les actionnaires minoritaires de MPI (les actionnaires de référence, Pacifico et Macif, étant les mêmes pour les deux sociétés).
Et le moins qu'on puisse dire est que ce n'est vraiment pas le cas avec le projet actuel, qui constitue pour moi une véritable tentative de spoliation des actionnaires minoritaires de MPI.

La valeur réelle de l'action MPI Energy se situe en effet entre 3,09 et 4,92€ par action, détaillées ici.

Approche n°1 : Par les capitaux propres de MPI : Ils s’élèvent pour MPI à 567,519M€ (page 10 du dernier rapport semestriel de MPI), soit une valeur totale de 4,92€ par action.

Approche n°2 : Par l’évaluation des participations et de la trésorerie de MPI :

- 222M€ de trésorerie nette (1,92€ par action MPI)

- 271M€ pour la participation dans SEPLAT évaluée sur la base de ses capitaux propres (2,35€ par action MPI)

- 12,6M€ pour la participation dans St-Aubin Energie (0,1€ par action MPI)

La valeur totale de l’action MPI (qui n’a pas de dettes significatives dans son bilan) par la somme de ses participations et de sa trésorerie est alors de 4,37€ par action.

Approche n°3 : Par la valorisation « à la casse » qui est celle qu’obtiendrait un acquéreur qui prendrait la trésorerie de MPI et revendrait ses participations au prix actuel de marché (qui est anormalement bas pour SEPLAT et très en dessous de la valeur de ses capitaux propres, alors que la société est en bonne santé financière).

- 222M€ de trésorerie nette (1,92€ par action MPI)

- 123M€ pour la valeur de marché de la participation dans SEPLAT (1,07€ par action MPI)

- 12,6M€ pour Saint-Aubin Energie (en l’absence de cotation sur le marché, je retiens la valeur comptable), soit 0,1€ par action MPI.

La valeur totale « à la casse » de MPI est alors de 3,09€ par action


Dans le même temps, les conditions du projet de fusion (parité de une action maurel pour deux actions MPI après 0,45€ de dividende exceptionnel) font que l'action MPI était valorisée par le projet d'offre à seulement 2,03€ il y a une semaine, et 2,24€ aujourd'hui !

Si les autorités de régulation font leur travail correctement et qu'un expert indépendant (commissaire à la fusion) étudie le dossier, il est évident que ce projet devra être amendé.

J'ai donc envoyé un mail à l'AMF pour leur expliquer la situation. Il y a quelques mois, il faut savoir que l'AMF a bloqué le projet initial de fusion entre Prologue et O2I pour cause de valorisation non conforme.
Par ailleurs, un collectif de minoritaires de MPI est en train de se mettre en place, n'hésitez pas à le contacter et à l'informer de votre nombre de titres si vous êtes actionnaire de MPI.

Maurel et prom est censé fixer la parité définitive (qu'elle souhaiterait proposer pour son projet) le 15 octobre et doit savoir qu'elle devra faire face une résistance des minoritaires de MPI si leurs droits ne sont pas respectés.

Enfin, l'écart actuel entre la valorisation de MPI et ce qui devrait être proposé aux minoritaires de MPI dans le cadre d'un projet de fusion correct m'amène à penser qu'il y a actuellement une réelle opportunité à se positionner sur MPI Energy, sachant qu'il y a 1,92€ de trésorerie par action MPI et que la valorisation à la casse minimale pour MPI Energy se situe à 3,09€ par action !

On notera que le cours de clôture de vendredi de MPI (2,33€) est au dessus de celui qui correspondrait à la parité de fusion envisagée (3,58/2+0,45 = 2,24€), le marché semble donc commencer à anticiper la possibilité d'une évolution de cette parité (ou d'une forte hausse du cours de Maurel qui rendrait cette parité acceptable).

C'est en tout cas un dossier intéressant à suivre, pour savoir si les droits des actionnaires minoritaires peuvent être respectés en France.

N.B : Conformément à la déontologie et aux recommandations de l'AMF, je précise être actionnaire de MPI Energy

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire