Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 110 depuis 2004 (plus de 1,4 million d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade


Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici


Mes stratégies pour faire exploser votre compte sur les small caps


5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 15 ans :
la vidéo est ici


Présentation de l'offre premium : ici

Témoignages d'un client de l'offre premium : ici


Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

promospeciale

Mises au point sur MICROWAVE VISION, SEQUANA, CEGEDIM, etc ...

Audience de l'article : 2310 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

 

 

(Extrait de ma newsletter rédigée ce dimanche 8 janvier)

 

Dans un environnement économique difficile, le producteur et distributeur de papier SEQUANA est tombé dans le rouge au 3ème trimestre. En effet, la société a été confrontée à une baisse de la demande couplée à une hausse du cours de la pâte à papier. De plus, SEQUANA va devoir faire face à 2 échéances de 400 M€ et de 600 M€, arrivant respectivement en juillet et octobre 2012. Il est fortement probable que le groupe soit en train de négocier auprès des banques mais aucun accord n’a encore été annoncé.

Graphique au 08/01/2012 :

 

Toutes ces mauvaises nouvelles ont fait plonger le titre sur ses plus bas historiques à 2.54 €, ce qui représentait une baisse de plus de 80 % depuis le début d’année 2011 ! Le titre a depuis rebondi et a été en proie à une belle spéculation en fin d’année, conduisant le titre vers la résistance des 5€. SEQUANA entame actuellement une consolidation qui pourrait ramener les cours sur la base du canal haussier CT initié le 19 décembre et qui correspond aussi à la base supérieure du canal baissier MT. En cas de cassure de ce canal, la voie serait grande ouverte vers un retour sur le support des 3.55 - 3.6. En dessous, ce sont les supports 3.2 puis les 2.9 qui soutiendront le groupe.
La situation financière de SEQUANA demeure très fragile avec un endettement conséquent, dans un environnement économique très incertain. On surveillera donc de près la réaction du titre (cf. au niveau de la zone orange sur le graphe) qui est devenue une belle valeur de trading animée par de fortes amplitudes.     


 

 

 

- MICROWAVE VISION est un petit éditeur de logiciels spécialisé dans les systèmes de test et de mesure d'antennes à balayage électronique destinés à visualiser en temps réel des champs d'ondes électromagnétiques. Les résultats semestriels publiés en octobre se sont avérés très décevants avec un RN (=Résultat Net) en forte baisse et tout juste à l’équilibre et un CA en progression de 1 %.   

Cette contre-performance s'est expliquée par un recul de l’activité spatiale et militaire dus à des reports de commandes militaires américaines. Heureusement, l’activité télécom a permis de limiter les dégâts avec une progression de 15 %. Malgré ce mauvais S1, le groupe a néanmoins confirmé ses perspectives 2011 ce qui devrait se traduire par un T4 en forte croissance et un retour vers de belles marges opérationnelles pour le S2 avec une MOC attendue à 8 % sur l’année (contre un objectif de 10 % en début d’exercice). A 6 €, le titre n’est pas cher mais le redressement du cours devrait encore être long. Si les objectifs étaient tenus, le titre MICROWAVE VISION serait valorisé sur un PER de 8 et une VE/ROP de 7 ce qui resterait bon marché pour le secteur.
Je dois cependant vous le concéder, c’est plus sa configuration graphique qui a attiré mon attention.

 

 Graphique au 08/01/2012 :

 

 

Comme on peut le voir sur ce graphique, le titre est en train  de reprendre du poil de la bête avec une succession de petits chandeliers verts (dont le dernier particulièrement haussier) qui se sont formés durant les dernières séances. Les volumes sont restés relativement faibles. On attendra la confirmation de ce mouvement dès ce lundi. Une cassure franche des 6 dans des volumes en augmentation, nous donnera un signal d’achat avec comme premier objectif la limite supérieure du gap à 6.6. (Support: 5.3 ; Résistances : 6 ; 6.6 ; 7.6)

 

(fin Extrait de ma newsletter rédigée ce dimanche 8 janvier)


 

- Le cours du spécialiste de l’informatique médical CEGEDIM est maltraité depuis plus d’un an, avec des PW à répétition qui ont envoyé le titre au tapis à 13.5 € sur ses plus bas de 15 ans … ! Le fort endettement et la menace que les covenants bancaires ne soient pas tenus, ne justifiaient plus la valorisation élévée du titre CEGEDIM.
De leurs côtés, les dirigeants ont mis à profit la baisse du cours de leur sociéte, pour faire des emplettes. (exemple : http://www.amf-france.org/inetbdif/viewdoc/affiche.aspx?id=70842&txtsch=
). Ce ne sont certes pas de gros achats mais cela dure depuis plusieurs mois !

L’exercice 2011 devrait être bien meilleur et bénéficiera d’un effet de base favorable par rapport à 2010. La société devrait se traiter sur des ratios historiquement bas avec un PER 2011 qui devrait avoisiner les 8 … contre 15 il y a un an …



En AT, le passage des 17.6 et la sortie de la zone de congestion entre 16 et les 17.5 dans de gros volumes, a donné un beau signal d’achat qui nous donnera comme premier objectif les 20 puis les 22 €.

 

 

 

- On surveillera la résistance des 12.8 sur MANITOU. Le passage de ces niveaux nous donnera un signal d'achat.

 

 

 

 

 

David Renan

 

 

 

 

 

Offre exceptionnelle pour 20 clients uniquement  :

 

Toutes les lettres de tous les auteurs - Tous les PDF de tous les auteurs 1070€ au lieu de 3188€ !

 

Loïc Abadie, Claude Mathy, Charles Dereeper, Cédric Froment, Eric David, Sacha Pouget, David Renan, Samuel Rondot.

 

Lire le détail de l'offre ici

 

 

 

David Renan téléchargement livre
Poster un commentaire