Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Miser sur des petites SSII sous-évaluées (partie 1 : SQLI)

Audience de l'article : 2480 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 2 réactions
Votez pour cet article
(22 Votes) - Note : 4.36
Partagez cet article avec vos connaissances

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4

 

Présentation :

 

 

 

SQLI est une petite SSII spécialisée dans l’internet.

 

En ce début d’année 2011, on peut remarquer que la plupart des cours des petites SSII ont rebondi, excepté le cours de SQLI. C’est chose faite depuis ce matin puisque le titre affiche une progression de 5 %, dans de gros volumes.  

 

 Une croissance effreinée au détriment de la rentabilité, a fortement détérioré les résultats financiers de SQLI de ces dernières années. La crise est ensuite passée par là, entrainant une perte nette de plus de 3 millions d’euros en 2009. Depuis, un nouveau management a entrepris une restructuration qui devrait bientôt commencer à porter ses fruits. Les résultats 2010 (encore en perte) devraient faire apparaitre une embellie, mais pour le retour à la rentabilité, il faudra encore attendre 2011.   

 

 

 

 

 


 

SQLI en chiffres :

 

 

 

CA (Chiffre d’Affaire) 2010  : 170 Millions d’euros (croissance de 10% par rapport à 2009)

 

CB (Capitalisation Boursière) : 40 Millions d’euros

 

Endettement Net  : 4.9 millions d’euros (fin juin 2010)

 

Ce qui nous donne une VE / CA = (40 + 4.9) / 170 = 0.26 (pour une moyenne historique de 0.6-0.8 pour le secteur)  

 

 En terme de rentabilité, le bilan est moins flatteur puisque les RN (Résultat Net) et ROP (Résultat Opérationnel) s’afficheront encore dans le rouge lors de la prochaine publication le 30 mars prochain. (VE/ROP et PER Non Significatifs).

 

Un premier retour aux bénéfices est sans dout prévu pour l'année 2011.

 


 


 


 

Mes estimations pour 2011:

 

 

 

 CA 2011 > 180 Millions d’euros

 

ROP et RN > 0

 

j’attends d’en savoir plus lors des perspectives 2011 qui pourraient être annoncées fin mars 2011.   

 

 En terme de VE/CA, SQLI présente une valorisation faible puisque largement inférieure aux ratios historiques du secteur des SSII. Le marché reste cependant dubitatif et on ne peut pas lui en vouloir après une année 2009 catastrophique et une année 2010 de transition.

 

L’année 2011 pourrait cependant être l’année SQLI, les efforts de restructuration devraient finir par payer : il devraient se traduire par un net redressement et un retour aux bénéfices.

 

 De plus, vous avez cependant remarqué que de nombreuses petites SSII (à quelques exceptions près … comme Communications & Systèmes, ESR, TR Services … ) ont réussi à se redresser au cours de l’année 2010 (avec des retours à la rentabilité). Il n’y aucune raison que SQLI n’y parvienne pas en 2011 ! La SSII nous a déjà démontré par le passé, son savoir-faire en la matière (cf. ROC de 8 M€ en 2007 ou de 6.5 M€ en 2008).

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion / Objectif

 

 

 

Personnellement, je pense qu'on a enterré un peu trop vite SQLI !

 

Un retour aux bénéfices annoncé lors des perspectives 2011, devrait réveiller le titre car la bourse, c’est aussi anticiper ! La deuxième phase sera de pricer ces futurs résultats dans la valorisation de SQLI. 

 

 Dans l’immédiat, il parait cependant difficile d’avoir un objectif précis de cours, pour les prochains mois. On attendra d’en savoir plus concernant les niveaux de rentabilité attendus pour 2011. Au regard d’une VE/CA particulièrement faible, un premier objectif de 1.4 € (borne haute du gap baissier du 30 septembre 2008) est largement réalisable dans les 6 mois à venir, avec idéalement un achat sur le support des 1.1€.  

 

Je me suis d’ailleurs laissé tenter sur ces niveaux, il y a quelques jours.  

 

 

 

 

David Renan

 

Je suis auteur du livre "Investir sur les Small Caps : ce qu'il faut savoir pour gagner gros".

 

Vous pouvez aussi suivre en temps réel mes opérations sur mon site www.davidrenan.com

david renan telechargement livre
Poster un commentaire

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire David Renan vendredi, 18 février 2011 14:54 Posté par David Renan

    Salut Sacha,


    Question difficile car selon moi, les 2 sociétés ne sont pas exactement sur le même secteur.

    SQLI est une SSII pure.

    BULL a un profil plus hybride avec un pôle SSII et un pôle d'intégrateur, de fournisseur de serveur et de calculateur. Les marges y sont donc moins élevées à cause des ventes de matériel moins rémunératrices.

    Je pense plutot que la hausse de SQLI, est liée à la publication de son CA (avec une croissance de 10%) et aux bons résultats des bigs SSII comme CAP Gemini, Atos, Sopra.
    Les investisseurs commencent à certainement anticiper un fort redressement de la rentabilité de SQLI pour 2011.


    Malgré la hausse de ces derniers jours, j'aurais tout de même une préférence pour SQLI car je pense que le redressement est bien entamé et que les marges progresseront bcp plus vite que pour Bull.
    Concernant cette dernière, la valorisation n'est pas très élevée en terme de VE/CA. La direction parait avoir pris les problèmes précédents à bras le corps, afin d'augmenter la rentabilité.

    Je signalerai tt de même que j'ai vendu toute ma ligne de SQLI au-dessus des 1.3. Quand ça monte trop vite, je préfère prendre mes bénéfices. Une petite conso sur les 1.2 pour SQLI, serait une belle fenêtre pour revenir sur le titre.

    J'espère t'avoir répondu ;-)

    David

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget vendredi, 18 février 2011 14:27 Posté par sacha Pouget

    Hello David,

    SQLI prend +15% ce jour... les résultats publiés de BULL ne sont pas étrangers à cette hausse. Que conseils-tu: BULL ou SQLI ?

    A plus champion, sacha