Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Vous pouvez télécharger gratuitement mon livre : "Investir dans les Small Caps - Ce qu'il faut savoir pour gagner gros"

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Les titres qui vont faire l’actualité dans les prochains jours

Audience de l'article : 3505 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 2 réactions
Votez pour cet article
(32 Votes) - Note : 4.47
Partagez cet article avec vos connaissances

(Extrait de ma newsletter rédigée le dimanche 29 janvier 2012)

 

 

 

SECHE ENVIRONNEMENT présentera son CA annuel ce lundi après clôture. Depuis un an, le secteur des services aux collectivités notamment lié au secteur de l’environnement, n’est pas à la fête. Tous les acteurs tels que VEOLIA ENVIRONNEMENT ou SUEZ ENVIRONNEMENT ont rencontré des difficultés, ce qui s’est traduit par la chute de leurs cours de bourse dont certains sont proches de leurs plus bas historiques.           
Pour ne rien arranger, le secteur a été éclaboussé et pénalisé par l'ouverture d'une enquête sur la concurrence dans le secteur de l'eau en France, en début d’année. Certains éléments pourraient laisser penser que les entreprises concernées (VEOLIA, SUEZ et LA SAUR, filiale de SECHE) auraient « coordonné leur comportement sur les marchés des services de l'eau et des eaux usées, en France, en particulier en ce qui concerne des éléments du prix facturé au consommateur final ». L’enquête est en cours.

 

             
La chute continue du titre SECHE depuis 5 ans est davantage liée à des problèmes spécifiques à la société. En effet, en 2007, SECHE ENVIRONNEMENT est entré à hauteur de 33% dans le capital de la Saur (numéro 3 de l’eau en France), avec l'assurance des autres
actionnaires d'en obtenir le contrôle avant le 26 mai 2012, par le biais du rachat de 18% des 38 détenus par la Caisse des Dépôts. Or depuis, la crise est passée par là et la Caisse des Dépôts a transféré sa participation à un fond d’investissement (le FSI) et SECHE doit débourser 180 millions d'euros pour exercer son option. Il paraît évident que SECHE n’a plus les moyens de se lancer dans une telle opération, surtout qu’entre temps, son cours de cours a fortement chuté et que le rachat de LA SAUR peine toujours à convaincre, l’amélioration des résultats financiers de cette dernière laissant à désirer.

 

Le dossier a rebondi le 12 janvier dernier lorsqu’on a appris que la sortie de SECHE ENVIRONNEMENT du capital de la SAUR s’avérait une hypothèse de travail … ! Ce scénario encore hypothétique et encore impensable il y a quelques mois, pourrait donner lieu à un envol du titre, longtemps handicapé par cette opération …       

Le management de SECHE va devoir trancher dans les prochaines semaines. On suivra le titre de près surtout si sa direction décidait de sortir de LA SAUR, ce qui aurait un bel impact à Court Terme sur son cours de bourse ; dans un deuxième temps, la société devra néanmoins trouver de nouveaux vecteurs de développement.

 

Dans le cas contraire (en cas de rachat du restant du capital de la Saur), la visibilité sur SECHE restera brouillée avec certainement à la clé, une augmentation de capital.

 

           
D’un point du vue valorisation, en tablant sur un RN de 27 M€, le PER est plutôt bon marché pour le secteur, avec un PER de 9.  L’endettement net, fréquent pour le secteur représente 50 % des fonds propres, ce qui reste correct (140 % chez VEOLIA ENVIRONNEMENT). 

  

 

Le titre suit une tendance haussière depuis la mi-décembre. Le lancement d’une enquête de la part de la Commission Européenne, a permis de combler le gap haussier du 13 janvier et a ramené le titre sur la base du canal ascendant, actuellement testé et qui s’est matérialisé par une succession de chandeliers à petits corps traduisant généralement une indécision ou une période d’attentisme. J’anticipe un rebond sur ce dernier sur la base ce de ce canal. Dans le cas contraire, la rupture de ce canal sera le déclencheur d’une nouvelle vague baissière qui donnera comme premier objectif les 26.2 comme premier support puis les 24.5. 

 

 

 

 

 

 

 

ALTEN doit publier ce lundi après-clôture son CA annuel. La société pourrait avoir été handicapée par le ralentissement du secteur bancaire. Je pense travailler le titre ce lundi car il est fréquent qu’il s’affiche en hausse avant la parution de ces chiffres.

 

Bien que le titre demeure dans une phase de consolidation, oscillant entre les bornes des 17.6 et des 21, l’oblique baissière semble avoir été cassée ce vendredi, dans des volumes en augmentation. Cependant, je pense rentrer sur le titre uniquement lors du franchissement des 20.5, pour grappiller quelques % … le titre sera vendu au plus tard lundi soir avant clôture. Le titre ne se paie pas très cher avec un PER de 11 … ce qui est bon marché par rapport à sa valorisation historique plus proche des 15. A suivre de près mais seulement pour quelques %.

 

Cette idée de trade reste très spéculative, surtout avant les résultats.        

Sa « grande copine » ALTRAN publiera son CA annuel jeudi 2 février. Je m’attends à un non-évènement avec une croissance qui devrait avoisiner les 5% alors que le titre a déjà progressé de 30 % depuis le début de l’année contre 11 % pour ALTEN. 
La publication du CA annuel d’ALTEN  de lundi soir pourrait donner le ton pour le secteur et devrait avoir certainement des répercussions (positives ou négatives) … sur le cours d’ALTRAN. A suivre de près. 

 

 

 

 

 

MANITOU présentera son CA annuel mardi soir après la clôture du marché. L’activité devrait avoir bien résisté notamment grâce aux Etats-Unis, je m’attends donc à de bons chiffres. Le titre est coutumier d’une belle hausse précédant ces publications. Le titre sera à suivre de près.   

 

 

 

', $('.barre_inserer')[0]);">

 

 

 

 

Techniquement le titre continue d’être très bien orienté. La zone des 14.6 – 14.8 a été franchie avec succès. Je ne vois pas de résistance avant les 17. En cas de hausse, on prendra garde de vendre avant mardi soir.  

 

 

 

 

 

 Ce sera au tour de CEGEDIM de présenter son CA annuel jeudi soir. Je vous au déjà parlé de cette société il y a 2 semaines, je ne reviendrais pas dessus (http://www.objectifeco.com/bourse/conseils-analyses/article/david-renan-mises-au-point-sur-microwave-vision-sequana-cegedim-etc) Le passage de la résistance nous avait été très profitable ;-). Là encore, c’est la configuration graphique qui m’intéresse.
 
Suite au passage des 17.9 il y a quelques semaines, une vague haussière s’est déclenchée conduisant le titre jusqu’à la résistance des 22.8. Depuis quelques séances, le titre consolide dans des volumes en fort recul, digérant une hausse de 32% depuis le début de l’année, ce qui a permis de faire redescendre le RSI qui reste cependant en surchauffe. Le graphique CT (=Court Terme) me paraît simple à lire : en cas de franchissement des 22.8,  on reviendra à l’achat en plaçant un ASD au dessus de ces niveaux. On visera 25.5 comme premier objectif.  
En attendant, on ne fera rien sur le titre. 

 

 (Fin de l'extrait)

 

 

 

 

David RENAN

 

 

www.davidrenan.com pour suivre mes opérations de trading sur petites valeurs françaises / étrangères

 

 

 Je suis auteur du livre "Investir sur les Small Caps : ce qu'il faut savoir pour gagner gros"

 

 

 

 

Offre exceptionnelle pour 20 clients uniquement :

 

Toutes les lettres de tous les auteurs - Tous les PDF de tous les auteurs 1070€ au lieu de 3188€ !

 

Loïc Abadie, Claude Mathy, Charles Dereeper, Cédric Froment, Eric David, Sacha Pouget, David Renan, Samuel Rondot.

 

Lire le détail de l'offre ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

david renan telechargement livre
Poster un commentaire

2 Commentaires