Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tim Sanchez

Tim Sanchez

 
Si j’avais un rêve un peu fou ça serait de fédérer une communauté qui rêve davantage de vaincre les difficultés et pas seulement de leurs survivre.


Si j’avais la main verte, j’aiderais les autres à cultiver une pensée libre: créatrice de valeur, définitivement tournée vers la réalisation de l’excellence.

Mes convictions :

1-La vie d’un être humain est trop courte pour qu’il demeure l’esclave de sa vieille habitude de ne penser que dans une seule direction.

2-Il n’y a pas « de bon moment » pour se lancer, s’améliorer et avancer vers la liberté financière et d’être.

3-La clef n’est pas la motivation ou les conditions mais l’information à laquelle on a accès.

Mes constats :

a-La « crise » a bousculé à peu près tout ce qui existe dans ce monde, à part la manière dont les hommes pensent : si vous voulez investir dans quelque chose de stable qui à survécu à l’épreuve des balles, voilà une piste intéressante.

b-Point de liberté individuelle en focalisant son temps et son énergie sur des problèmes collectifs : La crise, les impôts, les contraintes sociales sont des problèmes collectifs, les solutions individuelles enjambent ceux-ci.

c-Il est plus facile d’avancer dans la vie en tant qu’écho, seulement jusqu'à temps que l’autre joue une fausse note.

d-Le monde change à une vitesse hallucinante, ouvrant la voie à un cycle de destruction créatrice intense qui ravage l’ancien modèle sur son passage.

Ici je partage avec vous mes réflexions pour investir, protéger son patrimoine et entreprendre.

PS : Il paraît que je suis un rêveur invétéré avec deux mains vertes , et vous ?

 
PS2 : Vous pouvez me retrouver sur Facebook ou je poste en exclusivité pour ceux qui me suivent une image commentées de temps en temps  ou bien poser une question ici :

sanchez.tim @ yahoo.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Le marché change, faut s’adapter vite ou mourir lentement.

Audience de l'article : 2027 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(3 Votes) - Note : 3.67
Partagez cet article avec vos connaissances
Les marchés financiers sont en perpétuel mouvement, chaque année des centaines de hedge funds, brokers, et professionnels mettent la clé sous la porte pendant que d’autres ramassent des fortunes.

Depuis 2016 environ, la dernière phase d’une transition s’est déroulée devant nos yeux sans que personne ne s’en rende vraiment compte : les marchés ont changé.



Cela me fait penser historiquement à l’arrivée de la décimalisation en Europe vers 2009-2010.

Personne n’a compris le truc pourtant chacun ressentait que les choses avaient changé.

Comme par exemple des volumes de plus en plus important via des plateformes de trading alternatif (MTF) comme le bats au détriment de Euronext et des plateformes historiques officielles.

CbsbeeE005008 20150629 BSMFN0A001 11n




La décimalisation pour ceux qui ne savent pas ce dont il s’agit, c’est une mesure qui vise à éclater le prix d’un tick en plusieurs sous-tick.

Avant une action qui cotait 10 euros avait des ticks à 10.25-10.50-10.75-11.

Aujourd’hui elle a des ticks à : 10.10-10.20 … (parfois même en deçà en fonction des plateformes d’échanges).



Le but de la manœuvre était de permettre l’émergence des robots de high frequency trading d’intervenir, car ils achètent à 10.10 pour revendre à 10.20 chaque milliseconde, plusieurs milliers de fois créant des fortunes inaccessibles aux traders lambda…

En 2017 c’est un prolongement de l’opération de décimalisation qui a eu lieu et qui vient bouleverser la structure du marché.

Restez bien concentré car si vous souhaitez ne pas vous faire bouffer tout cru par les pros de la finance, va falloir suivre jusqu’au bout.



Regardez du coté des pros :

Les fonds spéculatifs qui réussissent le mieux en 2016-2017 sont très restreints mais ils ont tous les mêmes points communs :


1/ Ils utilisent TOUS des machines de HFT ( high frequency trading) pour placer et gérer les positions.

Plus aucun trader physique ne place des ordres dans ces fonds spéculatifs, procurant des économies d’échelles importantes et faisant disparaitre au fur et à mesure une profession.



2/Ils utilisent TOUS le big data et l’utilisation des bases de données voir carrément d’intelligence artificielle pour générer des idées de trading basées sur des modèles mathématiques.

Là encore les quantités de données que sont capables de traiter ces machines sont infiniment plus puissantes que ce que le cerveau humain est capable d’observer, de calculer, de ressentir…



3/Ils ont la capacité grâce à l’automatisation des process et des bases de données de générer beaucoup de trades sur différents marchés en même temps.

Ce qui leur permet d’être beaucoup plus diversifié avec des revenus plus stables que le trader discrétionnaire qui à tendance à se spécialiser.

Ces trois avantages ne veulent pas dire que ce type de trading est supérieur au trading discrétionnaire. C’est juste que les modèles mathématiques et statistiques tirés de base de données soient supérieurs en termes de résultats à tous leurs concurrents. (Même à la programmation de robots de trading amateur ou du trading intuitif).



Ces fonds spéculatifs grâce à leurs machines raflent désormais tout le rendement sur les actifs liquides : CAC40, indices, or , big caps etc…

2893




En tant que groupe ils sont imbattables sur leurs terrains de chasse.

Dans un sens, le trading est devenu une science plus qu’un art.



Comment s’en sortir quand on est un trader particulier avec des moyens limités, mais qu’on veut faire avancer son patrimoine ?

En toute honnêteté, je pense que les traders particuliers qui auront le plus de succès se focaliseront sur une stratégie de niche et n’en sortiront pas.

C'est-à-dire des stratégies basées sur des inefficiences de marché.

Il n’y a aucune inefficience de marché dans les actifs liquides comme le CAC40.



Pour être clair avec vous, il y deux sortes de niche


1/ les niches d’un secteur donné :

Par exemple certaines matières premières sont très peu suivies et peu de gens en comprennent les fondamentaux comme le jus d’orange, ou le cacao.

Ou bien des secteurs d’activités complexes comme les biotechnologies ou les entreprises d’exploration de matière première.



2/ Les niches dues à la liquidité

La plupart des anomalies de marché sont contenues dans les compartiments des entreprises avec une faible liquidité (c’est-à-dire des entreprises qui ont des volumes faibles)

Les fonds spéculatifs n’ont pas accès à ce compartiment de marché car leurs avoirs sont trop importants, d’autres n’ont pas le droit par réglementation (certains fonds doivent acheter des actions d’entreprises suffisamment grandes pour pouvoir être revendues rapidement si le besoin est là)

Si vous n’êtes pas un expert en bourse mais que vous avez envie de vous mettre à niveau afin que des termes comme anomalie de marché, décote, gestion value ne soient plus du chinois pour vous, j’ai créé une formation ici : la formation

Les deux premières vidéos traitent de la gestion psychologique après une perte mais tout le reste vous apprend tout ce que vous devez savoir pour vous mettre le pied à l’étrier en misant directement sur une stratégie de niche qui n’est pas prêt de disparaitre.

Difficile de faire mieux comme investissement à long terme.

Safe-Investments


L’avenir sera aux traders/investisseurs spécialisés, concentrés sur leur niche qui les met à l’abri des vautours de la finance.

 Les infos sont ici :la formation
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire riolobis vendredi, 07 juillet 2017 08:16 Posté par riolobis

    Très belle culture de la liberté d'expression. Bravo pour la censure ! Acte courageux qui en dit long.
    Faites ce que je preche mais pas ce que je fais..Ca doit etre le fameux virage dit qualitatif du site... lol
    Amen.