Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 110 depuis 2004 (plus de 1,6 million d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade


Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici


Mes stratégies pour faire exploser votre compte sur les small caps


5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 15 ans :
la vidéo est ici


Présentation de l'offre premium : ici

Témoignages d'un client de l'offre premium : ici


Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

promospeciale

Il faut tout trader … même les titres qu’on n’aime pas ! Un cas concret avec GENFIT

Audience de l'article : 4195 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

J’ai souvent remarqué lors de discussions autour de la bourse que de nombreuses personnes s’interdisaient d’acheter ou de trader les titres qui ne répondaient pas à leurs exigences d’investissement. Ils mettent ainsi de côté les titres survalorisés, à la situation financière fragile, les penny-stocks, les daubes en tout genre, etc. Dans une optique moyen terme, je comprends tout à fait cette position mais dans une approche très court terme, je trouve bien dommage de se priver de certaines opportunités :

« Pourquoi s’interdire d’acheter un titre qui te donne un signal d’achat très court terme ??
Peu importe qu’un titre soit cher ou que ce soit une daube, si tu as une opportunité graphique, tu y vas ! ça ne doit pas t’empêcher de trader cette valeur surtout si tu peux en tirer quelques % de plus-values. On ne te demande pas de te marier avec ! »



Bon, OK, je reconnais que trader un titre comme GAUSSIN ou HOLOSFIND, c’est sportif voire très risqué étant donné que les caisses sont vides ou presque. Le genre de titre qui peut être suspendu à tout moment. Mais il y a tellement de titres qui présentent  un intérêt plus que discutable mais qu’on peutqu’on doit trader !


Comme vous avez pu vous en rendre compte, je ne suis pas un grand fan du titre GENFIT, Charles Dereeper m’avait d’ailleurs interviewé à ce sujet il y a quelques mois. J’en ai remis une couche dans ma newletter de ce week-end.

J’y explique que mon opinion sur le titre GENFIT n’a pas évolué. Je trouve la biotech toujours trop chère (CB de 932 M€) au regard des derniers résultats cliniques obtenus dans le Nash qui sont discutables (je ne vais pas revenir sur le compte-rendu de l’étude et sur son interprétation controversée … « l’étude telle que designée initialement n’était pas à même de satisfaire directement au critère principal »).

Comme je le pressentais il y a quelques mois, aucun partenaire n’a encore été trouvé … bien que les discussions aient commencé depuis 2009 … la preuve ICI. Il y a aussi les fameux 200 M€ qui vont être nécessaires à la phase III, on ne sait toujours pas comment l’étude sera financée et vous le savez comme moi, le marché n’aime pas l’incertitude. D’ailleurs, si j’avais à choisir, j’opterai pour l’introduction sur le marché US … mais bon, on ne m’a rien demandé ! ;)



Les opérateurs ont salué lundi l’annonce du lancement de la phase III. Pour moi, il ne faisait aucun doute que GENFIT lancerait leurs études. Rien de nouveau donc.
Bien que j’ai un avis mitigé sur ce titre (vous avez sans doute dû le remarquer ;), cela ne m’a pas empêché de passer lundi à l’achat sur le titre, suite à un petit signal graphique puis de le revendre (cf. copies du trade plus bas)

GENFIT est une superbe valeur de trading, elle a l’avantage d’être volatile et d’avoir une bonne liquidité. Il ne faut surtout pas se priver de trader cette valeur GENFIT à la hausse comme à la baisse mais dans une optique uniquement intraday. Donc oui, je trade à l’achat les titres sur lesquels je ne suis pas positif en prenant les précautions d’éviter les overnight et de surtout mettre des stops.


Et oui, souvenez-vous de ce que j’expliquais plus haut : « Ce n’est pas parce qu’on n’apprécie pas un titre, qu’il ne faut pas le trader à l’achat ! ».


gnft 19112015





David Renan

David Renan téléchargement livre
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire bencaro mercredi, 16 décembre 2015 19:49 Posté par bencaro

    Bonjour david,
    vous dites: "trader cette valeur GENFIT à la hausse comme à la baisse".
    Comment faites-vous pour trader à la baisse sur une valeur individuelle?