Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Vous pouvez télécharger gratuitement mon livre : "Investir dans les Small Caps - Ce qu'il faut savoir pour gagner gros"

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Présentation du titre COIL, fortement décoté avec un PER inférieur à 4 !

Audience de l'article : 3433 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances

COIL est une société industrielle belge, leader mondial de l’anodisation. C’est un procédé électrochimique qui développe à la surface de l'aluminium une couche d'oxyde naturelle, protectrice et présentant la faculté de pouvoir être colorée. Elle octroie au métal une meilleure résistance à la corrosion et/ou renforce ses qualités fonctionnelles. Vous l’aurez compris, COIL opére sur un secteur industriel de niche, à haute valeur ajoutée.
Pour développer de nouveaux marchés en Asie, COIL va construire une nouvelle ligne de production en Allemagne qui nécessitera un investissement de 21 M€ (8 M€ sont déjà subventionnés par les allemands). Cette usine sera opérationnelle au T4 2014.

Suite aux résultats semestriels parus en novembre, je suis passé à l'achat sur le titre sous les 3€, fin octobre 2012.
En début d'année, je décidais de l'ajouter dans la liste de mes valeurs 2013. J'en profitais aussi pour renforcer ma positon à 3,6.

(La taille de ma ligne actuelle) :

COIL17052013 PV LATENTE


La récente publication
des résultats annuels a mis en évidence une sous-valorisation manifeste du titre avec des ROP et RN qui se sont établis en forte augmentation par rapport à l'année dernière. Le marché n'a pas manqué de saluer la publication, le titre COIL s'adjugeant une hausse de +21,6 %, le jour de la publication.
En se concentrant sur les ratios financiers actuels, le rattrapage de ce titre ne pourrait que commencer, visez donc :

Capitalisation Boursière : 7,2 M€

Chiffre d’Affaires (=CA) : 22,8 M€

Capitaux Propres : 14,6 M€ (ratio d'endettement de 0,35 par rapport aux CP ce qui reste faible pour une société industrielle)

Résultat Opérationnel (ROP): 2,7 M€ (+42 % par rapport à 2011 soit une marge opérationnelle de 12,1 %)

Résultat net (RN): 2 M€ (+45 % par rapport à 2012 soit une marge nette de 8,7 %)

PER 2012 (au cours de 4,2 €): 3,6

 

Côté AT, c'est haussier. Le titre se dirige vers le gap des 4,35 - 4,55 qui devrait être vite comblé. La résistance majeure des 5, qui correspond à mon premier objectif, devrait poser davantage de problèmes.


COIL17052013

Un PER massacré, une décote de 50 % par rapport aux capitaux propres, le titre demeure bradé malgré le rebond de 35 % depuis fin avril.

COIL suscite de l'intérêt depuis quelques séances avec un carnet d'ordre à l'achat qui apparait beaucoup plus garni qu'à l'accoutumée. On se méfiera néanmoins de la liquidité du titre, il faut parfois savoir faire preuve de patience sur ce genre de valeur.
Concernant les perspectives, l'année 2013 pourrait être une année de transition. L'activité de cette petite industrielle s'est établi en légère baisse au cours du premier trimestre 2013 (-7%). Cela n'est pas vraiment une surprise, tout le secteur industriel ayant été soumis à rude épreuve, en ce début d'année.

A CT, la configuration graphique est haussière.
Je vise un premier objectif de 5€ à CT
(ce qui nous amènerait à un PER de 4,2 ....plus que raisonnable ! ;) ). A un cours de 6€, on aurait grosso modo un PER de 5 .... ce qui resterait très bon marché. 
Un objectif de 7,5 € à 18 mois me parait néanmoins plus en adéquation avec la véritable valeur de ce titre.
A noter qu'il y a eu des rumeurs d'OPR (=retrait du titre de la bourse) à la fin de l'année 2012.

AMF : j'ai des titres (cf. tableau plus haut)



 

david renan telechargement livre
Poster un commentaire