Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Découvrez le titre IDSUD, le ticket de loto de la cote parisienne !

Audience de l'article : 3715 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 2 réactions
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
logo IDSUD
La société IDSUD est un holding dont les activités s’organisent autour de 3 pôles : 
- capital développement : à fin 2010, la société détenait 20 participations d'une valeur brute des immobilisations financières de 5 362 KEUR  
- activités de bureau de change avec des réalisations de transactions sur devises (billets de banque et chèques de voyage) et négociation sur métaux précieux (or et argent)  
- exploitation d'une agence de voyages (Idsud Voyages)


Capitalisation Boursière
 : 14,8 Millions d’euros 

CA 2012 (d’après mes estimations)
 : entre 2 et 2,4 M€    

RN du S1 2012 : 1.6 à 2,5 M€ … ll me paraît difficile d’évaluer le résultat annuel, même en l’extrapolant, sachant que les semestres sont souvent très inégaux en terme de rentabilité …       

Fonds propres
 : 10,6 M€ 

Trésorerie nette : Trésorerie de 6,2 M€ – dette de 2 M€ = 4,2 M€ ce qui représente 28 % de la CB.        



La gestion d’entreprise d'IDSUD est  apparue plus que discutable et peu transparente durant ces dernières années. La société a en effet subi de nombreux revers dans ses investissements, notamment dans le jeu au Cameroun, dans l’immobilier au Maroc et dans l’hôtellerie en France, ce qui a contribué à faire fondre ses Fonds Propres (21,5 M€ en 2012 contre 32,5 M€ en 2006). Le marché n'a pas manqué de le faire payer au titre puisque les cours sont proches de leurs plus bas historiques.  
Les rapports annuels 2008 et 2009 ont de plus soulevé des réserves de la part des Commissaires aux Comptes (aucune observation pour le rapport 2011). Il y a de quoi se poser beaucoup de questions …

Je dois vous avoir un peu refroidi, là non ? ;-) Je ne vous ai pas perdu chers lecteurs ?     

Non, ce qui me parait surtout intéressant chez cette holding, c’est sa participation dans la Française des Jeux : en effet, IDSUD possède 2,62 % du capital du 2ème opérateur européen de loterie et 3ème mondial. Le gouvernement, toujours en quête d’argent frais par les temps qui courent, pourrait être tenté de privatiser la Française des Jeux, en l’introduisant en bourse. L'état français se priverait cependant d'une "véritable vache à lait" mais pourrait être pressé par le temps.  
La FDJ est actuellement détenue à 72 % par l'Etat. Le CA 2011 s’est élevé à 11,5 Md € pour 89 Millions d’euros de bénéfices annuels. On pourrait estimer prudemment que la valorisation de la FDJ pourrait atteindre 2 Milliards d’euros, certains analystes parlaient de 4-5 Milliards d’euros en 2008 … A 2 Md €, cela valoriserait la seule participation d’IDSUD dans la FDJ à 52 M€ … soit plus de 3 fois la capitalisation boursière d’ID SUD !  

Il suffirait que le marché retrouve sa mémoire ;-) ou qu'une rumeur concernant la privatisation de la FDJ refasse surface, pour que le cours explose en l’espace de quelques jours.

Les dirigeants pourraient aussi profiter d'un tel niveau de cours pour sortir leur société de la cote, en lançant une OPR ...
Le titre a en effet récemment touché un plus-bas historique, vieux de 20 ans à 14,97 € malgré un S1 plutôt bon et en net redressement. L’excellent premier semestre devrait amener la direction à augmenter significativement le dividende.       



La configuration graphique est bien baissière. Les cours semblent vouloir amorcer un rebond sur les 15 € qui devra néanmoins être confirmé dans les prochaines semaines.
 
 
AT ALIDS  14122012




Cette valeur de fond de portefeuille est réservée à des investisseurs patients qui souhaitent profiter d’une éventuelle privatisation de la FDJ ... véritable serpent de mer, je vous l'accorde !
Le dividende à venir pour l'année 2013 pourrait aider à patienter avant de potentielles annonces susceptibles de pouvoir réveiller le titre.

Il faudra se néanmoins se méfier de la liquidité du titre et de son mode de cotation, au fixing. Il me parait inutile de prendre une grosse ligne, une allocation de 1-2 % de son portefeuille me semble suffisante.


AMF
: je possède des titres

DAVID RENAN



www.davidrenan.com pour suivre mes opérations de trading sur petites valeurs françaises / étrangères et accéder à ma liste de titres sous-valorisés / de qualité / value



Je suis auteur du livre "Investir sur les Small Caps : ce qu'il faut savoir pour gagner gros"


david renan telechargement livre
Poster un commentaire

2 Commentaires