Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tim Sanchez

Tim Sanchez

 
Si j’avais un rêve un peu fou ça serait de fédérer une communauté qui rêve davantage de vaincre les difficultés et pas seulement de leurs survivre.


Si j’avais la main verte, j’aiderais les autres à cultiver une pensée libre: créatrice de valeur, définitivement tournée vers la réalisation de l’excellence.

Mes convictions :

1-La vie d’un être humain est trop courte pour qu’il demeure l’esclave de sa vieille habitude de ne penser que dans une seule direction.

2-Il n’y a pas « de bon moment » pour se lancer, s’améliorer et avancer vers la liberté financière et d’être.

3-La clef n’est pas la motivation ou les conditions mais l’information à laquelle on a accès.

Mes constats :

a-La « crise » a bousculé à peu près tout ce qui existe dans ce monde, à part la manière dont les hommes pensent : si vous voulez investir dans quelque chose de stable qui à survécu à l’épreuve des balles, voilà une piste intéressante.

b-Point de liberté individuelle en focalisant son temps et son énergie sur des problèmes collectifs : La crise, les impôts, les contraintes sociales sont des problèmes collectifs, les solutions individuelles enjambent ceux-ci.

c-Il est plus facile d’avancer dans la vie en tant qu’écho, seulement jusqu'à temps que l’autre joue une fausse note.

d-Le monde change à une vitesse hallucinante, ouvrant la voie à un cycle de destruction créatrice intense qui ravage l’ancien modèle sur son passage.

Ici je partage avec vous mes réflexions pour investir, protéger son patrimoine et entreprendre.

PS : Il paraît que je suis un rêveur invétéré avec deux mains vertes , et vous ?

 
PS2 : Vous pouvez me retrouver sur Facebook ou je poste en exclusivité pour ceux qui me suivent une image commentées par jour  ou bien poser une question ici :

sanchez.tim @ yahoo.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
william-22 placements pour investir

Comment trader les news des sociétés avec la publication de résultat.

Audience de l'article : 649 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
J’ai une stratégie pour vous qui va vous permettre d’exploiter l’agenda des sociétés tous secteurs confondus.

80% des mouvements de bourse se font pendant 20% du temps, autant dire qu’il vaut mieux intervenir quand ça commence à bouger plutôt que d’essayer de deviner quand ça bougera.

Pareto ne peut qu'être d’accord avec le paragraphe ci-dessus.

En général, les traders achètent avant la publication pour valider l’adage bien connu, acheter la rumeur, vendre la nouvelle.


Mais voyons les choses autrement, et regardons ce que cela donne d’acheter certaines news après qu’ellent aient été publiées.

Et le mieux pour illustrer la stratégie c’est de prendre un Trade effectué la semaine dernière et fermé hier :

La société s’appelle LSB industries LXU , cotée sur le NYSE.

Etape 1: la société doit coter sous sa book value

Etape 2: la société doit publier une news qui intègre une cession à venir




Je vous fait la confidence que j’ai tout un tas de petits modus operandi comme çela qui me permettent de savoir quoi faire en fonction des situations rencontrées : cession , phase 2/3 sur biotech etc…

Je les publie ici avec parcimonie pour vous donner l’envie d’aller plus loin.


Mettons tout cela en perspective:

Chronologie des évènements: le 03 novembre la société publie ses résultats pas mirobolants pour un sous.


Mais ils annoncent le début d’une recherche de solutions stratégiques comme la cession d’une ou de l’entière partie de leur actifs.

Haha voilà qui m’intéresse.

La, le point à checker c’est que la société cote bien en dessous de sa book value car ça veut dire que son bilan vaut plus que le prix du marché.

Donc en cas d’une cession complète, la société va récupérer plus de cash qui sera redistribué aux actionnaires.

lxu





Je regarde le bilan, ah il y a deux, trois trucs pas très agréables...

Déjà sa structure de capital pue, elle a des actions préférentielles qui pompent tous les dividendes alors que le business est déficitaire.

C’est quoi cette gestion ….

lxu 2



Pas très vendeur sur le papier pour du long terme.

Mais à ce prix là c’est suffisant pour faire un petit swing jusqu’au comblement du gap vers 8 USD.

Je rentre à 5.25 USD le 03/11/2016, car j’étais lent du haricot à faire mes calculs en temps réel.

lxu 11 nov



J’ai revendu 75% de ma position le surlendemain à 6.92 avant une première petite résistance capitalisant +30% de gain en deux jours.

J'ai gardé mon petit reliquat pour jouer les 8 dollars et peut-être plus s'il y avait de la force et de l’envie.

Tout à été vendu hier à 7.77.



Ce qu’il faut que vous reteniez c’est que pour des news avec des cessions d’actifs, il faut checker la book value 

Si ell est supérieur à la capitalisation boursière d’au moins 50% c’est tout bon.










Poster un commentaire