Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jeremy Allam

Jeremy Allam

Je m'inspire de Warren Buffett pour investir à long terme dans des sociétés côtées. Je propose des idées d'investissements en suivant les principes de Warren Buffett. C'est avec plaisir que je souhaite discuter sur les différentes valeurs avec des échanges constructifs afin de se constituer un excellent portefeuille d'actions.
Je partage mes analyses sur www.tryingtobelikewarren.com

promospeciale

Catering International Services: zoom sur les résultats annuels 2011

Audience de l'article : 3146 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bonjour,
avant d'étudier les comptes 2001, voici un bref rappel de l'activité de Catering International Services:
Description de l'activité de l'entreprise
l'entreprise propose des services de catering (restauration, hôtellerie, facilities management (gestion des installations), sécurité…) à des entreprises intervenants dans des conditions « extrêmes ». Par le terme « extrême », il faut comprendre des conditions climatiques difficiles, un isolement géographique (peu d’infrastructures) dans des pays émergents. Ainsi, le chiffre d’affaires de CIS vient des pays en voie de développement. Les clients de CIS sont des entreprises minières et pétrolières qui mettent en place de nouveaux projets d’extraction de matières premières (pétrole…). La clientèle du secteur minier semble monter en puissance.

Evolution du cours de bourse sur 5 ans
Graphique pourCatering International Services (CTRG.PA)

Analyse du rapport annuel 20111

Je vais faire mon Sherlock Holmes sur le rapport annuel 2011 de Catering International Services (CIS) ! L’année 2011 a été marquée par une forte progression du chiffre d’affaires mais aussi par plusieurs éléments exceptionnels défavorables. Le résultat netet positif et reste stable. Voici les éléments intéressants qui ont retenu mon attention:


-          Renforcement dans la structure à travers des recrutements au siège (dans les systèmes d’information, comptabilité et finances, opérations et achats) et recrutement d’un DGA.

-          Impact de trois éléments négatifs sur le résultat pour un total de 3,3 millions d’euros. Il y a un litige au Yemen (1,4MEUR) et deux pénalités (1,1 MEUR au Brésil et 0,7 MEUR à Madagascar).Pour le Yemen, il est fait appel de la décision du Tribunal arbitral. Au Brésil, plusieurs mesures ont été prises pour améliorer la rentabilité du contrat (réunion avec le client, modification structurelle de la filiale brésilienne).

-          Procédure au Tribunal de Commerce d’Alger pour obtenir de nouveau un libre transfert des dividendes.

-          Projet de refonte du système fiscal du groupe pour réduire le taux d’imposition globale.

-          Cession de 20% de la filiale en Nouvelle-Calédonie pour faciliter la conquête de nouveaux marchés. Le nouvel actionnaire est également un partenaire de la SMSP, qui est l’actionnaire majoritaire du projet de Koniambo en Nouvelle Calédonie. Un bénéfice de 1,7 millions d'euros (comptabilisé en autres produits opérationnels du fait que cela représente la contrepartie de résultats futurs) suite à la cession de 20% de CIS Nouvelle Calédonie à SCP Nord.

-          Nomination d’un nouvel administrateur (Amiral P.F Forissier)

-          Une augmentation du nombre d’actions (2 008 340 en 2011 contre 1 985 050 en 2010).

-          La trésorerie passe de 25,3 MEUR en 2010 à 37,5 MEUR en 2011. La part présente en Algérie est de 8,3 MEUR en 2010 et de 15,3 MEUR en 2011. Ainsi, la part de trésorerie présente en Algérie est passé de  32.8% à  40.8% en 2011 mais il reste tout de même 22,2 MEUR en France ce qui représente quasiment la trésorerie totale de 2010.

-          Les dettes financières à court terme sont passées de 0,1MEUR à 1 MEUR en 2011. Cette progression est due à la souscription de découverts bancaires.

-     En terme de répartition sectorielle par zone géographique, j'ai fait un calcul de marge nette approximatif en prenant les données disponibles (Résultat consolidé avant impôt/chiffre d'affaire) et on obtient les résultats suivants: la zone Afrique a une marge nette de 8,9%, la zone Asie/Océanie 10,9%, la zone CEI 1,4% et l'Amérique du sud est en perte. Il est intéressant de voir que la zone Asie/Océanie devient un solide second socle de résultat et permet de réduire légèrement la dépendance à l’égard de la zone Afrique. Par contre, l'Amérique du Sud fournit un chiffre d'affaires important mais ne dégage pas de résultat positif (CIS a indiqué que des mesures sont prises pour améliorer la rentabilité). La zone CEI reste stable en CA, le résultat reste non significatif.

-     Dernier échéance de remboursement pour l'emprunt contracté pour le rachat de CIEPTAL aura lieu en juin 2012. Ainsi, la dette financière long terme sera nulle en juin.

-     23 290 supplémentaires du fait de la levée d'options de souscription d'actions réalisées lors de l'exercice clos 2010. 1 920 actions ont été levées en 2011.

- Tant la ROE que la ROTC reste à un niveau élevé. 21 % pour le ROE (Résultat net 2011 divisé par total capitaux propres 2010) et 20,3% pour le ROTC.

- la marge nette 2011 s'établit à 3,48% en baisse par rapport à 2010 qui s'élevait à 4,78%. Je pense que CIS peut revenir en 2012 à une marge nette de 4,78%. Les différents points que l'on a vue montre que l'augmentation de la marge nette fait partie de leur priorité.
- Le FCF 2011 est de 12 018 KEUR contre 4 363 KEUR en 2010. 2011 a bénéficié notamment d'une augmentation de la parts des intérêts minoritaires dans le résultat des sociétés intégrés et d'une variation favorable du BFR.

-     On notera que la dixième résolution qui sera proposé à l'AG propose de fixer désormais l'âge limite pour la nomination aux fonctions d'administrateur, de Président et de Directeur Général de la Société de 80 ans au lieu de 75 ans. Le fondateur de l'entreprise souhaite rester impliqué et cela me semble être une très bonne chose: il s'agit de l'entreprise qui l'a créé, il a une expertise considérable et je pense qu'il souhaite s'assurer que CIS soit efficace à tous les niveaux (amélioration de la marge nette, baisse des pénalités, des contrats plus rentables).

En résumé, il y a eu plusieurs évènements  qui ont eu un impact négatif. Du fait de l’activité de CIS, cela n’apparaît pas comme étant complètement surprenant même si c’est avec plaisir que je souhaiterais qu’il n’y ait aucun impacts  négatifs ! Une des priorités de CIS est dorénavant d’améliorer la rentabilité de plusieurs de ses opérations (Brésil…). CIS est dans une phase d’amélioration des process ce qui permettra de mieux suivre la rentabilité des projets. Je suivrai l’ensemble de ces éléments au cours de l’année.

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez!
J'ai 210 actions CIS.
Cheers
Jeremy
http://www.tryingtobelikewarren.com
Poster un commentaire