Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

promospeciale

650€ de gains en conduisant sur l'autoroute grâce à un trade de news sur une biotech

Audience de l'article : 2392 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il suffit qu’une biotech cotée publie une news pour voir son cours s’envoler de 5-10 % dès l’ouverture des marchés. Puis, le soufflet finit le plus souvent par retomber quelques jours plus tard voire 1 heure après, si la nouvelle se révèle finalement mineure ou "quelque peu insignifiante" pour la société.
Une des règles d’or du moment pour le secteur biotech c’est « hausse de 5 % minimum à l’ouverture lors d’une news» … et après le marché fait le tri !


Vendredi matin, j’avertissais mes abonnés que le titre CELYAD avait annoncé avoir breveté sa plateforme allogénique. Vous allez me dire, on est bien avancés avec une telle news ! ;) C’est vrai que ce n’est pas très parlant comme annonce pour un non-initié. C’est encore plus difficile d’en mesurer l’impact sur la société concernée et sa valorisation en bourse.
Cependant, en lisant l’article, je me rends vite compte que la nouvelle devrait exciter un peu tout le monde car le brevet en question va renforcer le portefeuille dans le domaine des thérapies CAR-T (la définition du CAR-T est ici https://en.wikipedia.org/wiki/Chimeric_antigen_receptor ).

ceyladNews

CAR-T le mot magique ! En 2014 et jusqu’au S1 2015, il suffisait qu’une biotech annonce vouloir se concentrer ou se développer dans le CAR-T pour que son cours explose ! C’est comme cela qu’aux Etats-Unis, on s’est retrouvés avec des biotechs comme KITE PHARMA, JUNO THERAPETICS qui ont vu leur valorisation boursière atteindre 3–5 Milliards de dollars (!!) alors que ces sociétés n’avaient aucun médicament commercialisé et que leur seul atout était de mener des études cliniques en phase I ou II dans le CAR-T ! (la française CELLECTIS, présente dans le CAR-T, a aussi profité de cet effet de mode, sa CB atteint à l'heure actuelle 800 M€).
Je me rappelle ensuite que c’est le rachat d’ONCYTE (spécialisée dans le CAR-T) pour la modique somme de 10 Millions de dollars, (oui seulement 10 millions de dollars !) effectué fin 2014 par CELYAD, qui avait permis (en plus de son introduction sur le marché US) à son cours de bourse de s’envoler, en début d'année.

Une fois que l’effervescence de l’introduction sur le Nasdaq est retombée, le cours est retombé dans l’oubli, faute d’actualités majeures ou de catalyseurs.
Depuis les plus hauts atteints le 25 mai 2015 à 70,95 €,  CELYAD a vu son cours de bourse divisé par plus de 2 en l’espace de 4 mois et demi (le titre valait 31 € jeudi soir) !!
CELYADAT25102015



Pour en revenir à la news, que s’est-il passé dans ma tête ? Voici mon interprétation de cette news à ce moment là : 


-          Etant donné qu’il n’y a pas eu d’actualité depuis longtemps sur CELYAD, je devine que le titre va se réveiller, c’est évident. Le marché est tellement hystérique suite à une publication de news biotech que l’annonce par exemple d’un nouveau site internet, suffirait à faire grimper aux rideaux n'importe quel titre … j’exagère à peine !! ;)

 

-          Etant donné que le titre se traine sur des plus bas annuels, le rebond pourrait donc être encore plus important. Le marché va en effet prendre conscience qu’il n’y avait aucune raison que le titre CELYAD soit descendu aussi bas. La news va rassurer le marché. En effet, la baisse en continu d’un titre, dans l’indifférence et sans communication de la société, suffit à faire douter le marché. Avec cette news, les investisseurs vont de nouveau se remettre à espérer, à rêver ! ;)

 

-          Les opérateurs ont certainement fini par oublier, au cours de ces derniers mois, que CELYAD se concentrait aussi dans le CAR-T. Cette piqûre de rappel avec le CAR-T devrait permettre au titre de repartir.
De plus, à la différence des biotechs US, CELYAD a une valorisation boursière de 288 M€ relativement faible comparée aux valorisations américaines de 3-5 MD$ ... soit 10 fois plus que CELYAD !

 

-          IMPORTANT : lors de news, j’avais aussi remarqué que le titre CELYAD avait pris l’habitude d’ouvrir sur des gaps haussiers bien moins importants que les autres biotechs lorsqu’elles publient des news. Je me souviens avoir vu CELYAD ouvrir quasi flat ou à +1% alors que la société avait annoncé une nouvelle majeure. Je me dis que si le titre a le même comportement, j’ai peut-être une chance de rentrer à un cours pas trop élevé.
N’oubliez pas : les cours ont de la mémoire et le cours d’une action a sa propre vie, son propre comportement qui va se répéter tout au long de son histoire boursière.
Une hausse maximale de +3 + 5% à l’ouverture me parait envisageable.

 

Avant l’ouverture des marchés, j’informe donc mes abonnés que je vais essayer de rentrer sur le titre CELYAD à condition que le cours n’ouvre pas trop haut. Si je voyais à 8h55-8h58 que le cours s’apprêtait à ouvrir à +10%, il était évident que je ne rentrerais pas ! Je me fixe donc une hausse maximale de +5 % à l’ouverture.

Je décide prudemment de ne pas prendre une ligne trop importante car je ne pourrais pas suivre les marchés correctement. J’ai des valises à faire, ehhh oui je pars en week-end ! Je ne serai pas devant mes écrans le vendredi après-midi car j’ai 550 km de routes à faire. Ces petites bestioles biotechs sont nerveuses, je préfère avoir un œil dessus en permanence ou presque.Vous reconnaitrez qu’en conduisant sur l’autoroute, l’exercice risque d’être plus difficile !
Je pourrais évidemment positionner un stop de protection pour assurer mes gains mais je sais que tout est possible sur les valeurs de ce secteur. Je n’ai pas envie de me faire sortir sur une réservation à la baisse ponctuelle en intraday ou un truc dans le genre

Je décide donc de prendre une petite ligne de 160 titres. Avec un peu de réussite, je parviens à payer mes titres pas trop chers à 32,25 € à l’ouverture. La hausse du titre n’atteint que 4 % ce qui me convient parfaitement. Le cours tergiverse en début de séance mais je remarque de suite que les volumes sont élevés, très élevés, que la valeur suscite de l’intérêt, beaucoup d’intérêt. La pression est de plus en plus forte sur le carnet d’ordre. Au bout d’une heure de cotation, le cours finit par exploser

Lorsque je quitte ma maison, le vendredi à 12h30, le cours est en hausse de 10 %. Je décide de garder car les volumes sont vraiment énormes, qu’ils sont historiques dans la mesure où ces volumes d’échanges seront peut-être les plus importants que la société ait connus. Le carnet d’ordre dégage de la puissance à l'achat avec des ordres de 2000, 5000 titres. Je décide cependant de placer un ordre limite de vente à 36,44 …Pourquoi 36,44 ? Parce que j’ai le sentiment que la hausse pourrait atteindre 15-20 % …. Je me dis que sur un petit excès haussier intraday, le titre pourrait même taper les 40 mais rien n'est sur ...  Je préfère néanmoins avoir un objectif de vente raisonnable en visant une hausse de 18 % sur CELYAD. Ce que je veux surtout, c’est que ma ligne soit soldée le jour même, assurer le coup et éviter le risque de me prendre une baisse à l’ouverture lundi matin.


16h30. Je me reconnecte aux marchés depuis une aire d’autoroute. Je vois que mon ordre de vente a été exécuté. Le titre a même fait un plus haut à 39 … soit une hausse de plus de 25 % au plus haut !


Je suis relativement satisfait, j’ai fait un petit aller-retour 32,25 > 36,44 … « en aveugle » ou presque ! ;) Si j’avais pu suivre les marchés dans de meilleures conditions, il était évident que j’aurais chargé davantage la mule. Mais bon, je sais très bien qu’il y aura bien d’autres occasions pour faire du trading de news !


celyadTrade

David Renan téléchargement livre
Poster un commentaire