Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

+63 % pour le titre QUANTEL en 2017, on était dessus !

Audience de l'article : 1428 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Mes clients le savent, le titre du spécialiste du laser QUANTEL était une de mes fortes convictions depuis 2016. Je pense d'ailleurs les avoir un peu soulés avec ce titre ;) … mais ce soir, il y en a pas mal qui sont satisfaits puisque le titre progresse de 63 % en 2017.

qua graphique 13032017


Lors de l’interview avec Thimothé, j’avais d’ailleurs abordé le cas QUANTEL
https://www.youtube.com/watch?v=OJAfTvHV47Y&t=19s


Je suis passé à l’achat fort sur QUANTEL, lors de la publication de ses résultats annuels 2015 (en janvier 2016, il y a plus d’un an donc) qui mettait en évidence une forte sous-valorisation de ce titre. J’avais ensuite soldé ma ligne suite au rebond de la valeur puis je suis revenu dessus lors de la publication de l’excellent S1 2016. Mon optimisme s’était renforcé lors de la prise en main de QUANTEL, par Marc Le Flohic et le départ de l’ancien PDG et actionnaire de référence, Alain de Salaberry.

Mais tout ne fut pas si simple, il a fallu avoir les nerfs solides surtout après le lancement d’une augmentation de capital (certes de taille plus que négligeable mais suffisante pour faire baisser le titre), le profit warning lancé en octobre 2016 et le mauvais S2. Mais j’ai conservé et j’ai tenu le cap.




Les raisons ?


J’avais tout simplement confiance dans le nouveau management.

La qualité du management est primordiale lorsqu’on achète des titres d’une société, c’est d’autant plus vrai pour les small-caps.

Une société peut avoir un bon produit mais cela ne suffit pas toujours. Il faut aussi que le management soit bon gestionnaire et qu’il soit doué pour vendre un produit et dégager de la rentabilité.

Le titre QUANTEL a souvent été malmené en bourse car justement, son ancien PDG n’était guère apprécié de la communauté financière, ne tenant que trop rarement ses prévisions de CA et de résultats. A un moment, l’endettement de la société a même été problématique. Quant à la rentabilité, elle était trop irrégulière et trop rarement au rendez-vous …

Avec le nouveau dirigeant, je savais qu’on aurait "moins de souci à se faire" puisque ses sociétés dégageaient déjà des rentabilités 4 fois plus importantes que celles de QUANTEL ! Il était évident pour moi qu’il devrait être l’homme de la situation pour redresser durablement QUANTEL.

De plus, il faut savoir la valeur QUANTEL était fortement décotée par rapport à des acteurs américains du même secteur comme Iridex. A l’époque (mi 2016), la CB d’Iridex atteignait 158 M$ pour un CA de 42 M$ (soit 3 * le CA) alors que la société n’était pas bénéficiaire !



Quelques extraits de mes analyses sur QUANTEL dans mes newsletters (du 24/10 , 5/12/2016, etc ... )


QUA 25102017


QUA 25102017 bis
QUA 05122017 bis


Le titre avait d’ailleurs été intégré dans le nouveau portefeuille « croissance / rendement » de mon offre hebdomadaire, le 31/12/2016.





Et maintenant ?


La publication des résultats annuels 2016 tout de même bénéficiaire (certains s’attendaient visiblement au pire après le S2 exécrable) et la nouvelle stratégie du PDG, ont réveillé le titre QUANTEL.

Le Flohic a en effet annoncé qu’il souhaitait mettre l’accent, pour les années à venir, sur la rentabilité plutôt que sur la R & D et la recherche de produits (Souvenez-vous, ces sociétés dans le laser dégagent des marges record ! ). Il n’en a pas fallu plus pour faire décoller le titre, les brokers repassant à l’achat alors que la société de gestion Amiral Gestion annonçait avoir franchi les 10 % du capital de QUANTEL.

Devant l’envolée trop brutale du titre et une revalorisation qui avait atteint mes objectifs, j’ai allégé régulièrement ma ligne que j’avais constituée pour le moyen terme, tout au long de la montée. J’ai revendu ma dernière ligne, la semaine dernière.

En effet, au vu des informations que l’on a, je trouve le titre dorénavant bien valorisé (au cours de 5,26 €) alors que le redressement de la rentabilité n’est pas encore acté dans les comptes. Les opérateurs se basent uniquement sur les annonces et sur la nouvelle stratégie de la société. Il va falloir attendre la publication des résultats semestriels prévue en septembre pour voir si le plan de marche dévoilé par les dirigeants, est respecté.

En attendant, je trouve que le marché va beaucoup trop vite et qu’on est maintenant rentré dans l’irrationalité. La valeur est aux mains des spéculateurs, elle a ainsi connu aujourd’hui une grosse vague de hausse qui a atteint +27 % au plus haut du jour. Certains pourraient penser qu’une OPA est en cours, je n’y crois guère. Je vois mal le nouveau PDG vendre maintenant alors qu’il vient de prendre les rênes de QUANTEL et qu’il ne l’a pas encore redressé ! S’il parvient à booster la rentabilité de QUANTEL, le titre vaudra beaucoup plus cher … c’est d’ailleurs ce que le marché a déjà anticipé … mais n’allons pas trop vite en besogne ! ;)

Je vais continuer cependant de travailler le titre dans une optique cette fois, de trading très court terme, comme ce matin. Je pense revenir sur le titre pour du moyen terme lors d'une éventuelle consolidation.


QUA trades 14032017


AMF : 0 titres



David Renan


Découvrez ma formation : "Mes stratégies pour exploser votre compte sur les small caps"

david renan telechargement livre
Poster un commentaire