Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

- 35 % en 2 jours ! Mon avis sur la chute du titre MAXIMILES

Audience de l'article : 2392 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
logoALMAX
MAXIMILES
est le leader européen de la fidélisation internet et des panels en ligne. La société a été créée en 99 et s’est développée grâce à une forte croissance organique et par le rachat de plusieurs sociétés, le CA a ainsi été multiplié par 3 en 6 ans. La dernière acquisition en date est la société Badtech (qui est un opérateur des services Dismoioù en France et Tellmewhere à l'international, une application sociale mobile basée sur les technologies de géolocalisation).


Alors que début mai, le management affichait encore son optimisme (http://www.boursier.com/actions/actualites/interviews/marc-bidou-pdg-de-maximiles-3271.html), la publication des résultats
semestriels a pris à contre-pied les investisseurs et franchement, y a de quoi ! En effet, le Chiffre d’Affaire (CA du S1) accuse une forte baisse de 20 % ... alors que le Résultat Opérationnel devrait passer dans le rouge à -0.8 M€ … Entre les objectifs affichés dans l’interview de mai (croissance de la fidélisation) et les données publiées à fin juin (baisse de 31 % du CA Fidélisation), le fossé est grand … trop grand … Que s’est-il passé entre le 5 mai et fin juin ?!
La sanction ne s’est pas fait attendre : le titre a cédé 30 % le jour de la publication, traduisant une forte déception des investisseurs. La baisse a continué le lendemain.


Etant donné la conjoncture actuelle, la société aura du mal à redresser rapidement la barre et se dirige vraisemblablement vers des résultats 2012 les plus faibles de sa courte histoire boursière. La société a néanmoins l’avantage d’avoir une structure financière solide dotée d’une belle trésorerie. MAXIMILES a de plus toujours été rentable depuis 2005, on pourrait penser que 2012 ne sera qu’un accident de parcours

La dernière acquisition Badtech devrait perdre entre 0.5 et 1 M€ en 2012, les pertes devraient continuer en 2013 … Il serait intéressant de savoir comment le management compte intégrer Badtech dans leur business car pour l’instant, peu d’infos ont filtré hormis le fait que MAXIMILES « ambitionne d’être un acteur majeur dans le mobile à un horizon de 5 ans » ….                
                             
Bien que la stratégie soit floue, la chute récente du titre MAXIMILES pourrait cependant intéresser des prédateurs … surtout que le secteur internet est en pleine ébullition après les rachats récents de LEGUIDE.COM et d’ADVERLINE



MAXIMILES en chiffres :

Capitalisation Boursière (CB) : 14.3 M€ (cours de 3.5 € au 05/09/2012 après clôture)     
Trésorerie (fin 2011) : 13.1 M€     
Pas de dettes   
CA 2012 (mes estimations) : 18 M€
Résultat Opérationnel 2012 (premières  estimations) : - 2 M€
Résultat Net 2012 (premières  estimations) : -1.5 M€


Acheter du MAXIMILES sur ces niveaux me semble un pari relativement mesuré et pourrait s’avérer un bon point d’entrée. En effet, suite à la chute du titre, la CB de MAXIMILES se situe au niveau de la trésorerie qui devrait servir d’amortisseur à la baisse. A un cours de 3,5 €, cela signifie donc que le marché valorise les activités de la société … à rien du tout ou presque … ! Bien que la visibilité soit faible, la sanction me paraît bien exagérée.

Il est cependant possible que la société consomme un peu de trésorerie (2-3 Millions d’euros ?), d’ici la fin de l’année 2012. Même en prenant cet élément en compte, le titre demeure bon marché.       




Graphique sur 3 ans (en daily) :      

ALMAX Hebdo      

On remarque que le cours a été divisé par 2 en 18 mois …




Graphique sur 1 ans (en daily) 


ALMAX D

Côté graphique, le long chandelier rouge matérialise la forte baisse du cours de mardi (-30 %).



Conclusion :

La société publiera en détail ses résultats semestriels le 19 septembre et devrait nous en dire plus au sujet de ses perspectives pour le reste de l'année 2012.
En fondamental, MAXIMILES m’apparaît très décoté avec une CB qui se situe au niveau de la trésorerie. Je ne possède pas de titres mais je pourrais initier une ligne dans les prochains jours / semaines. Je vais cependant attendre patiemment que les cours se stabilisent (on ne retient pas un couteau qui tombe … surtout à la suite de mauvais résultats !)



DAVID RENAN


www.davidrenan.com pour suivre mes opérations de trading sur petites valeurs françaises / étrangères et accéder à ma liste de titres sous-valorisés / de qualité / value



Je suis auteur du livre "Investir sur les Small Caps : ce qu'il faut savoir pour gagner gros"




david renan telechargement livre
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire antoine12 jeudi, 06 septembre 2012 07:26 Posté par antoinecr

    je ne saurais dire pour ce qui est du cours de boursepar contre en tant qu'affilié ou client elle prend les 2 pour des imbéciles ;).... bien fait na !