Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

1900 € de gain sur EUROPCAR, une valeur qui ne fait pourtant pas rêver !

Audience de l'article : 1685 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Les petits porteurs ont souvent tendance à trader, à se focaliser sur les titres du CAC40 qui sont "rassurantes" (quoique certaines ...), sur les valeurs plus "sexy", je pense notamment aux biotechs de renommée comme GENFIT ou INNATE PHARMA, aux valeurs technologiques comme ARCHOSPARROT ou SOITEC, aux valeurs spéculatives du type GAUSSIN ou MASTRAD qui sont capables de prendre 15 % à la moindre nouvelle, aux valeurs Internet, aux Editeurs de Logiciels, etc … 

Par conséquent, ces mêmes petits porteurs délaissent les secteurs qui ne font pas rêver, comme l'industrie, l'intérim, l’agroalimentaire, la construction de maisons individuelles, etc.  C’est SELON MOI, UNE GROSSE ERREUR car ce sont souvent dans ces secteurs que l’on parvient souvent à dénicher des valeurs qui sont sous-valorisées et complètement délaissées par le marché.

Bon, c'est vrai, je le reconnais, c'est plus facile pour briller en société ou pour choper en soirée ;)) , de dire qu'on a plutôt du TESLA en portefeuille que du TOUPARGEL (spécialiste du surgelé) ?!! ;-))
Personnellement, acheter le titre d'un fabricant de pots d'échappement ou de charentaises ;) ne me pose aucun problème pourvu que la société soit bien managée et peu valorisée. Je trouve même cela amusant car c'est un business comme un autre. Et puis surtout, je rappelle que la finalité d’un portefeuille est de faire de la plus-value, n’est-ce pas ?!! ;)

Dans l'ambiance chaotique de ce début d’année, le titre EUROPCAR GROUPE (oui le loueur de véhicules !!) fraichement introduit en bourse, a touché de nouveaux plus-bas historiques en février alors que la société n’avait annoncé aucune mauvaise nouvelle. Mieux que cela, le management s'était même permis de relever ses perspectives de résultats 2015, en novembre dernier. Quand des dirigeants relèvent leurs objectifs, il y a vraiment peu de chances qu’ils se trompent surtout à quelques mois de la date fatidique ! En reprenant leur communiqué de l'époque, je prends note que le RN 2015 devrait avoisiner (hors exceptionnels et hors frais d'introduction en bourse) les 125 M€ ce qui ferait d'EUROPCAR, un titre peu valorisé avec un PER 2015 inférieur à 10 alors que la société est en cours de redressement.

Le titre étant au plus bas, je prends le pari "mesuré" de jouer la publication des résultats annuels 2015 qui aura lieu le jeudi 25 février après la clôture. J'initie donc une ligne le matin-même que je renforce en fin de journée quelques minutes avant le fixing.
Comme d'habitude, j'avais fait part de cette mini-analyse à mes abonnés via ma newsletter hebdomadaire du week-end précédent et via mes messages quotidiens. 

Comme prévu, la publication des resultats dévoilée le jeudi soir, est conforme aux attentes. Le titre ouvre le vendredi matin en hausse et s'adjuge une progression de 11,7 % à l'issue de la journée.
grapheEuropcar


De mon côté, j'ai revendu la totalité de ma ligne avant 9h10 le vendredi matin, matérialisant une plus-value de 1900 €

PVEuropcar


Ne vous cantonner pas qu'aux secteur du moment, il y a par exemple le secteur de la location auto qui peut vous rapporter mais il y en encore plein d'autres... !


David RENAN



david renan telechargement livre
Poster un commentaire