Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

La Chine présente son premier avion de ligne

Audience de l'article : 1177 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Voilà, ce qui devait arriver est arrivé.

Les Chinois ne sont pas plus imbéciles que les Européens ou les Américains. Les ingénieurs de l’empire du milieu ont même rattrapé particulièrement vite leur retard.

Il faut dire qu’ils ont bénéficié de nos transferts de technologies (et aussi des résultats de l’espionnage industriel).

Dans quelques années, Airbus ne vendra plus un seul avion. Toulouse va pleurer, les usines fermeront.

Pensez donc, si RyanAir évoque une commande de 400 appareils auprès du fabricant chinois ce n’est pas un hasard, les prix seront nettement moins élevés.

Salariés d’Airbus, pensez à une reconversion dans les 10 ans. Les salariés des banques ont au mieux 5 ans devant eux (agences bancaires), dans l’aviation les choses sont plus lentes… vous avez au mieux 10 ans, mais dans 10 ans tous les avions seront made in china… comme les tee shirt… oui mais un avion c’est pas pareil… si si , c’est tout pareil. Produit moins cher pour rendre le même résultat…

Charles SANNAT


Selon Associated Press, le C919 fera concurrence à la production de Boeing et d’Airbus.

Le constructeur aéronautique chinois Commercial Aircraft Corp. of China (COMAC) a présenté son avion de ligne C919 qui est devenu le premier grand avion de ligne élaboré dans le pays, rapporte l’agence Associated Press.

Près de 4.000 personnalités et autres invités étaient présents à la présentation qui a eu lieu dans un hangar près de l’aéroport international de Shanghai-Pudong. Selon AP, le C919, qui pourra transporter 168 passagers, sera un concurrent de l’Airbus A320 et du Boeing 737 sur le marché des avions à fuselage étroit.

Le premier vol d’essai est planifié pour l’année prochaine, l’utilisation commerciale de l’appareil commencera juste après les vols d’essai qui seront menés pendant les trois prochaines années.

Selon les données de COMAC, la société a déjà reçu des commandes pour 517 avions de la part de 21 clients

Source ici







Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Franck LEBLANC mardi, 03 novembre 2015 14:13 Posté par Psytrader

    Well, si on intègre la ROBOTISATION  / DRONISATION ( désolé pour ce néologisme, but  NO CHOICE ! ) rampante en cours, les usines, avions  et aéroports seront quasiment tous gérés par BOTS en 2030 / 2035 ( dans l'hypothèse où y aura pas eu un ENORME BUG dans le système éco-politico-énergético-social MONDIAL d'ici là, ce qui ne sera pas évident... )


    Donc, Ryanair China en 2030 / 2035 =  2000 / 3000 BOTS multilingues....

    Avions-Drones pilotés par des bots depuis sol, et supervisés par quleques humains en cas de GROSSE INTERVENTION non programmable....

    Bon, je vous quitte, je vais me connecter sur UBER-Churchyard pour voir s'il y a une tombe libre dans le coin, et pas trop chère....hahaha